Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 21:29
De grosses branches longues, lourdes et fragiles tout au long du ruisseau du Bas des Rues.

De grosses branches longues, lourdes et fragiles tout au long du ruisseau du Bas des Rues.

Fin mars - Début avril

 

La plupart des saules, le long du ruisseau du Bas des Rues, présentait des risques pour les usagers des jardins, par leur taille ou leur état. Vous avez la photo d'un de ces saules : forme tortueuse et grosse branche en porte à faux. Un autre avait une branche centrale fendue sur plusieurs mètre : on pouvait voir au travers.

 

En raison du danger potentiel que cela représentait, je les ai faits abattre par une entreprise spécialisée. Vous verrez l'acrobate élagueurs sur les photos qui suivent.

 

Normalement, c'était à la CODECOM de faire ce travail puisqu'elle a pour compétence l'entretien des berges des rivières du canton. Mais après demande, semaines et mois se sont écoulés et l'entreprise qui devait être mandatée par la CODECOM n'est pas venue voir le travail à faire. La décision d'abattre devait être prise avant que les jardiniers ne retournent à la préparation de leur parcelle. Je l'ai prise. Je viens d'envoyer la facture à régler à la CODECOM.

 

Les saules ont été taillé en "têtards". Les souches restent sur place. Elles contribuent au maintien des berges du ruisseau. Les troncs et grosses branches ont été stockées à proximité. Un gros broyeur viendra les réduire en plaquettes qui seront vendues. Les plus petites branches sont passées dans un petit broyeur. Nous avons récupéré le broyat qui servira de paillage dans nos massifs de fleurs.

Ces arbres qu'on abat
Ces arbres qu'on abatCes arbres qu'on abat
Ces arbres qu'on abat
Partager cet article
Repost0

commentaires

Crépieux 05/01/2015 17:30

Bravo Monsieur le Maire pour ce massacre ! Je me bas actuellement contre une autre commune dans un autre département qui rase les arbres au lieu de les entretenir sous prétexte comme vous le dites hypocritement qu'ils sont dangereux pour les riverains. S'ils étaient taillés correctement et régulièrement , ils ne seraient pas dangereux. mais les mairies préfèrent abattre, cela coûte moins que l'entretien. Quel triste spectacle d'assister à ce massacre sans pouvoir rien faire , face à des maires qui se foutent complètement de l'environnement. Ces arbres étaient là bien avant vous, ils méritent un meilleur sort. Un maire ne devrait pas pouvoir abattre un arbre sans demander l'accord des habitants.Tout résulte d'un entretien qui n'est pas fait correctement.

Pagliari Armand 07/02/2015 09:05

Aucune hypocrisie en disant que les saules étaient dangereux car c'était la réalité. Ces arbres n'ont pas été entretenus pendant des décennies, donc bien avant que je ne sois élu. Les arbres n'ont pas été abattus comme vous le pensez et ils n'ont pas été éradiqués. Ils sont toujours là. Ils ont été taillés en tétard, une coupe particulière à environ un mètre du sol qui fait que l'arbre va rejeter en branches et non pas disparaitre. Restera à mes successeurs maires à faire en sorte que ces saules soient taillés avant qu'ils n'atteignent des hauteurs excessives et deviennent de ce fait potentiellement dangereux. Cette taille permet également, en n'arachant pas les arbres, de maintenir la stabilité des berges du ruisseau. J'ai donc dans cette affaire, Monsieur JE CAUSE SANS SAVOIR fait à la fois de l'entretien et de la sécurisation, et ce n'est pas incompatible. Peut-être ne savez-vous pas que le saule casse facilement et nous avons de temps à autre des coups de vent sévères. Vous écrivez sans savoir ni avoir vu le danger de ces arbres (tronc fendu sur plusieurs mètres de haut). Vous me pardonnerez d'avoir voulu prendre en compte la sécurité des jardiniers qui cultivaient tout près de ces arbres.
Vous écrivez : "Un maire ne devrait pas pouvoir abattre un arbre sans demander l'accord des habitants." Contrairement à ce que vous pensez, nous n'abattons pas d'arbres à tour de bras. Seulement par nécessité et toujours par sécurité pour les habitants du village. Et nous replantons aussi. Mes concitoyens me prendrait pour un " ??? " si je faisais un référendum pour couper un arbre malade ou dangereux.
J'ai des responsabilités, je les prends.
Venez donc vous rendre compte sur place avant d'écrire n'importe quoi.

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens