Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 14:35

 

Alors que se pose la question de savoir si l'on reste à quatre jours et demi ou revenir à quatre jours, voici un aperçu des rythmes scolaires depuis Jules Ferry.

 

Une accélération du rythme des réformes

Les horaires hebdomadaires ont évolué assez lentement depuis l’instauration de l’école obligatoire par Jules Ferry.

· En 1882, les écoliers travaillaient 30 heures, répartis du lundi au samedi, avec un repos le jeudi.

· En 1966, le samedi après-midi est libéré.

· En 1972, la semaine ne compte plus que 27 heures et le jour de repos est déplacé au mercredi.

· En 1989, le ministre de l’éducation socialiste, Lionel Jospin, réduit le temps de travail à 26 heures hebdomadaire. Des réflexions s’engagent sur la chronobiologie, et des expérimentations permettent, au niveau local, de passer à une semaine de quatre jours en rognant sur les vacances scolaires.

· En 2008, la droite au pouvoir, sous l’égide du ministre Xavier Bertrand, met fin au travail du samedi matin et instaure au niveau national la semaine de quatre jours, baissant le temps de travail des écoliers à 24 heures hebdomadaires.
Mais ce système, qui concentre les apprentissages sur des journées longues est décrié : une conférence nationale sur les rythmes scolaires préconise en 2011 le retour aux quatre jours et demi, soit neuf demi-journées d’école… Le chantier sera rouvert après le retour de la gauche au pouvoir.

· En 2013, le ministre Vincent Peillon publie un décret instaurant le retour de la semaine de 4,5 jours, qui raccourcit la journée d’école et instaure de nouvelles activités périscolaires, facultatives et organisées par les municipalités. Dès la rentrée 2013, 4 000 communes (dont Paris) adoptent la réforme.

· En 2014, face à la gronde de certaines mairies, le nouveau ministre, Benoît Hamon, publie un nouveau décret qui assouplit l’organisation : la semaine doit s’étaler sur cinq jours, mais il est possible de n’avoir que 8 demi-journées d’école. Ainsi, à Marseille, le vendredi après-midi est consacré aux activités périscolaires facultatives. Les fonds publics débloqués pour la mise en place de la réforme sont également reconduits d’une année sur l’autre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens