Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 20:00

Rien de plus détestable que d'apprendre par le journal ce qui se passe sur sa commune.

 

L'Est Républicain du vendredi 25 avril annonçait sous Commercy que Lineazen, entreprise qui devait s'installer à Lérouville, viendrait finalement à Pagny sur Meuse.

 

Stupeur puisque je n'étais pas au courant, n'ayant même jamais entendu parler de cette entreprise.

 

L'explication était toute simple à la lecture de l'article. On y parle de l'intervention d'un représentant du Conseil Général. A partir de là, lorsqu'on sait qu'il y a à Pagny un entrepôt de 4000 m², propriété du Conseil Général, vide depuis plusieurs années, que le vice-président du Conseil Général en charge des affaires économiques est M. Jannot, conseiller général de notre canton, tout devenait clair.

 

D'autant qu'il m'avait annoncé la venue possible d'une entreprise, sans me dire laquelle, et donc sans me prévenir qu'il s'agissait d'aller prendre une entreprise à Lérouville pour la transférer d'une vingtaine de kilomètres dans un même bassin d'emploi.

 

Procédé contestable que je désapprouve totalement. C'est déshabiller Pierre pour habiller Paul. Ce n'est pas très "courtois".

 

Pagny n'a pas demandé la venue de cette entreprise. Pagny n'est pas intervenu dans cette affaire. Mais qui le comprendra à la lecture de l'article de l'E.R. ?

 

En plus, certains ne se priveront pas de dire que Pagny accapare tout même si nous n'y sommes pour rien et que les taxes afférentes ne tomberont pas dans l'escarcelle de Pagny.

 

D'après l'article, la Codecom de Commercy avait investi 265.000 € dans ce projet. De quoi être furax.

 

J'ai contacté M. Vizot, maire de Lérouville et chargé de la commission "Développement économique" à la Codecom de Commercy. Je lui ai donné ma possition sur cette affaire.

 

Lineazen serait une start-up spécialisée dans la conception de systèmes constructifs de grande hauteur multifonctions en bois.

En effet, ces systèmes constructifs permettraient d’augmenter les possibilités architecturales, notamment quand il s’agit de construire des bâtiments pouvant aller jusqu’à huit étages, plus  communément connues sous le nom de « dents creuses ».

La start-up apporterait des solutions effectives aux attentes des architectes, ce qui permettrait d’achever les chantiers plus rapidement.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens