Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 15:33

Malgré le débat d'hier soir, l'assemblée communautaire a voté pour une CODECOM fusionnée à trois : Void, Commercy et Vaucouleurs.

 

Nous n'étions que 12 à voter contre le projet de délibération dont les six représentants de Pagny. La ruralité a eu peur de la ville sans réfléchir qu'à trois ce sera plus de compétences qui devront être prises en commun et qui coûteront évidemment plus chères à trois qu'à deux. On a perdu de vue le principe de base de notre codecom qui était de ne faire à plusieurs que ce qui ne pouvait être fait seul.

 

Ce sera une assemblée communautaire de 83 personnes, où le débat sera presque inexistant, autrement dit une chambre d'enregistrement des projets préparés par le bureau. Que feront les membres qui considéreront que tout est décidé à l'avance ? Ils risquent bien de déserter les réunions qui n'auront sans doute pas le quorum.

 

Ce qui m'a choqué hier soir, ce sont les moutons de l'assemblée communautaire. En gros, leur propos a été de dire, laissons le président Leclerc travailler seul et réfléchir à leur place, qu'il fasse des propositions que par refus de réfléchir par eux-mêmes aux conséquences, ils voteront comme on leur présentera les choses. La seule chose qui semblent les motiver, c'est que les petites communes dominent les grosses, en clair, que le futur président soit M. Leclerc. Il sera bien temps de voir après le 1er janvier 2017, disent-ils.

 

Notre codecom ne va pas bien dans cette mandature : désintérêt manifeste des élus communautaires pour les commissions qui finalement se réunissent peu ou pas.

 

Les petites communes ont eu peur que Commercy ne s'impose. Cela peut se comprendre. En fusionnant à deux, il y avait 30 sièges pour Commercy et 28 pour Void. Pourtant rien n'était joué : il y a aussi des petites communes dans la codecom de Commercy qui pouvaient rejoindre les nôtres parce qu'il n'y a pas forcément d'unité dans la codecom de Commercy.

A trois, les petites communes sont très largement majoritaires : les membres de la codecom de Void ont voulu jouer la sécurité en estimant que la gouvernance reviendra à Void. Ils ont laissé de côté la fiscalité qui sera catastrophique pour les habitants de la codecom actuelle. Avec des taxes aussi élevées que dans les grandes villes, personnes ne sera attité par la ruralité. Pour nous ce sera pire encore avec la perte probable de certains avantages (vous ne payez pas pour le ramassage des ordures ménagères) et la perte de revenus de notre ZAC dont la gestion passe obligatoirement à la codecom.

 

Avec les compétences obligatoirement transférées (eau, assainissement, ordures ménagères, urbanisme) et celles qui risquent fortement d'être partagées (écoles, voirie, structures sportives dont la piscine de Commercy à 9 millions et au déficit annoncé de 700 000 € par an, ...), que restera-t-il aux communes à gérer et à ses maires ?

 

Je l'avais annoncé à quelques-uns dès 2008, je serai le dernier maire de Pagny dans la plénitude de ses fonctions.

 

La commune, "terrain et terreau de l'idéal républicain", est en voie de disparition. Elle se meurt après plus de deux siècles d'existence. Pourtant je continuerai à me battre pour le bien-être de chacun d'entre vous.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens