Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 10:05

 

6 janvier 2018 : extraits du discours d'inauguration

 

La présence d’une école dans un village reste un axe à la fois fort et sensible de celui-ci. En construire une extension est un des plus beaux témoignages de la vitalité et du dynamisme de la cité. Inaugurer une école est un acte majeur pour son maire, son conseil municipal, sa population et l’avenir d’une commune. Il est un moment important et rare de la vie municipale.

C’est en raisonnant et en anticipant sur l’avenir que ce projet a vu le jour dans la continuité et l’esprit qui avait prévalu pour la construction de l’école maternelle avec restauration et accueil périscolaire que j’avais inaugurée en 2012. Double privilège donc d’inaugurer une maternelle haute qualité environnementale et maintenant cette extension de l’école élémentaire à l’isolation performante, sans oublier la rénovation de la partie ancienne de l’été 2016. Toujours dans l’idée du bien-être des élèves et de leur donner les meilleurs conditions de réussite.

Tout ce que nous avons entrepris correspondait à des besoins.

 

Cette extension est le signe d’une bonne santé démographique de notre commune mais aussi de celle de Troussey et dans une moindre mesure d’Ourches dont nous accueillons les enfants. Il est vrai que, pour ne parler que de notre village, nous sommes dynamiques, attractifs car bien situés géographiquement. Il y fait bon vivre. Nous maintenons des traditions d’accueil. Beaucoup sont surpris d’apprendre les nombreux petits avantages qu’offre la commune et qui n’existent pas ailleurs. Cela donne envie de venir ici. De nouveaux venus, jeunes pour la plupart, ont fait le choix de venir s’installer dans les nouveaux lotissements ou les maisons restaurées à neuf par des particuliers. D’autres jeunes sont revenus au village. Cette jeunesse est la raison d’un taux de naissances en nette progression ces dernières années. Ces futurs petits élèves, c’est aussi notre avenir. Et pour eux, il faut des écoles.

...

Mais pour construire, il faut de l’argent.

Pour rappel, le coût global de l'ensemble des travaux (rénovation 2016 et extension 2017) s'élève à 580.000 €.  Rénovation : 208 000 €. Extension : 372 000 €. Le financement se répartit entre : un emprunt de la municipalité pour 180.000 € remboursable sur 20 ans, une subvention de 174.000 € au titre de la dotation à l'Équipement des Territoires Ruraux (DETR) et une subvention du G.I.P. Objectif Meuse pour un montant de 225.000 €. (68 % de subvention). Ces aides ont été appréciables et appréciées. Que les représentants de l’Etat, M. le sous-préfet, et du GIP, M. Jannot, vice-président, transmettent nos remerciements à qui de droit.

 

...

 

Nous avons fait notre travail d’élus. L’école est le « maillon » primordial du service public, celui auquel les parents sont le plus attachés. C’était une priorité dans le fonctionnement de notre commune, et nous n’oublions pas les deux autres communes.

 

Tout évolue. En bien ou en mal ? L’avenir le dira. Je sais bien que les hussards noirs de la République sont morts depuis longtemps (une légende ?). Je sais aussi qu’il faut être dans la mouvance des évolutions technologiques ou sociétales du 21ème siècle.

 

Il n’en reste pas moins que l’école reste l’école avec une  ambition : celle d’une éducation pour tous. La nôtre était celle du meilleur pour nos enfants : ce qui par exemple a fait que toutes nos classes, tant en maternelle qu’en élémentaire, sont chacune équipée d’un tableau blanc interactif, de tablettes et de portables, ce qui est loin d’être le cas de bien des écoles.

 

Nous avons construit dans l’intérêt de nos écoliers, passés, actuels et à venir. A terme, nous ne serons plus décisionnaires (transfert de la compétence "écoles" à la codecom) mais je cite « que l’école demeure le cœur battant de nos villages, où se nouent des liens et des amitiés, où s’échangent des idées, des visions du monde, des ambitions, des envies ».

Les services techniques ont préparé les salles de classe pendant les vacances d'hiver, déménageant mobilier, documents des enseignants, ... depuis la maison des associations qui a hébergé les classes de CM1 et CM2 pendant un an..

Les services techniques ont préparé les salles de classe pendant les vacances d'hiver, déménageant mobilier, documents des enseignants, ... depuis la maison des associations qui a hébergé les classes de CM1 et CM2 pendant un an..

La classe de CM1

La classe de CM1

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens