Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 15:27
 

Lassé des informations qui axent tout sur le corona virus, je me suis dit qu'un peu de lecture me changerait les idées. Un livre de ma bibliothèque a retenu mon regard. Peut-être parce qu'il était doré. A coup sûr un livre de science fiction. Un ouvrage de George Stewart.

 

Quelques minutes après, en exergue de la première partie du romain, voici ce que je lisais :

 

Si un virus mortel naissait brusquement par mutation ... il pourrait, grâce aux moyens de transport rapide de notre époque atteindre les coins les plus reculés de la terre,  et causer la mort de millions d’êtres humains. 'W.M. Stanley ; Chemical and Engineering News, 22 décembre 1947)
 
Puis quelques pages plus loin :
 
Les lièvres de montagne se multiplient pendant des années, leur race atteint son apogée, on croit qu’ils vont envahir la terre ; mais, soudain une épidémie qui ne touche qu'eux les décime. Des zoologistes ont même tirer de ce fait une loi biologique : à savoir que le nombre d’individus d’une espèce ne reste jamais constant mais monte et s'abaisse...
Quant à l’homme, il y a peu de chances qu’il puisse échapper au sort de ses frères inférieurs. Si la loi biologique du flux et du refus existe son règne est à présent menacé. Depuis 10 000 ans, malgré guerres, pestes et famines, il a proliféré. Sa courbe ascendante et de plus en plus rapide. Biologiquement l’homme jouit d’une trop longue période de prospérité.
 

 

Quelle lecture étrange et quelle coïncidence en lien avec les évènements actuels.

 

Que penser aussi de l'année de parution du livre : 1949 ? Science fiction ou prémonition ?

Je n'étais pas encore né.

 

 

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens