Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 00:04

La fleuriste arrête son commerce sous prétexte que je ne la fais pas travailler.

 

" de votre faute cher Mr le maire un fleuriste ferme dans votre commune car vous préférez vous fournir ailleur au lieu de faire marcher les commençant de votre commune" : voilà un commentaire anonyme tel que je l'ai reçu sans parler des SMS du même type et messages facebook qu'a envoyés la fleuriste à ses (anciens) clients.

 

Assertion fausse puisque depuis son installation, il y a plus d'un an, toutes les gerbes pour les cérémonies au Monument aux Morts, les fleurs que nous joignons aux colis des anciens, tous les bouquets que nous offrons ont été commandés à son magasin, sans parler de la publicité indirecte que nous lui faisions sur la qualité des ses fleurs.

 

Mais la mairie ne lui a rien demandé pour le fleurissement du village qui n'a rien à voir avec de la vente de fleurs qu'elle pratiquait avec les particuliers. La mairie ne l'avait pas fait non plus du temps de la fleuriste précédente, pas plus que pour les plants offerts à la population.

 

Quand bien même, nous nous serions fournis totalement ou en partie chez la fleuriste, je ne pense pas qu'il faille compter sur une mairie quelle qu'elle soit pour faire son chiffre d'affaire, sa marge et en vivre. Il faut une autre clientèle, la créer, l'accroitre, la fidéliser. La mairie n'a pas pour vocation d'être le client principal d'un commerce. Les achats qui peuvent être faits par la mairie dans les commerces locaux restent symboliques de l'intérêt de les avoir dans la commune pour ses habitants mais restent une goutte d'eau dans leur chiffre d'affaires.

 

Il est vrai que, d'habitude et par habitude, la commune fait appel aux services de producteurs proches qui nous donnent satisfaction. Les deux entreprises cultivent les fleurs, les bouturent, les font grandir dans leurs serres de manière à nous livrer de beaux plants. Nous avons des conseils avisés de leur part.

 

Jamais, la fleuriste ne m'a rien demandé et pourtant je reçois de nombreux démarcheurs. Jamais elle n'a dit que son activité consistait aussi à fleurir villes ou villages. Il lui suffisait de venir simplement proposer ses services.

 

Mais il faut être réaliste aussi. Quand je vois le temps qu'il faut pour fleurir Pagny et le nombre de personnes nécessaires pour aller vite, je ne l'imagine pas pouvoir le faire seule.

 

Il ne s'agit pas non plus d'acheter des fleurs que d'autres replanteraient. Les deux producteurs qui nous livrent font aussi les plantations et ce sont des gens qui ont l'habitude de fleurir des villes ou des villages. Vendre des fleurs et aménager des massifs de fleurs sont des métiers différents.

 

Nous aurions peut-être pu lui acheter davantage de fleurs comme celles que nous offrons depuis des années à la population mais ce n'est pas cela qui aurait pu sauver son commerce. Jamais elle ne m'a dit que son commerce était en difficultés.

 

Je sais que des clients attendaient aussi d'autres services qu'elle n'a pas su apporter. Je regrette que le magasin ferme. Il était utile, il était apprécié y compris par la mairie et moi-même.

 

Je regrette surtout la méthode des SMS et messages facebook pour annoncer la fin de son activité et m'en donner la responsabilité. Je regrette avoir appris la fermeture par la dépose de l'enseigne et par la rumeur. Je regrette qu'elle ne m'ait rien dit avant, qu'elle n'ait pas répondu au téléphone depuis.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens