Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 07:50
Plus de 250 élus étaient présents.

Plus de 250 élus étaient présents.

14 juillet, 9 h. Rassemblement des élus devant la préfecture de Bar le Duc à l'appel de l'association des maires de Meuse, de l'association des intercommunalités de Meuse et de l'associtions des maires ruraux de France pour manifester contre le projet de loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) et ses conséquences qui peuvent être désastreuses financièrement pour les communes et les citoyens mais aussi sur l'existence même des communes et des services de proximité auxquels nos administrés sont attachés.

 

Je m'y suis déplacé avec Denis Hutteau. Les enjeux sont importants. Il est peut-être déjà trop tard.

 

Les élus craignent la suppression des petites communes et la réduction des élus locaux qui font bénévolement tourner les communes.

Cette loi voudrait une réduction des dépenses publiques mais aucune étude d'incidence fiscale sur le particulier n'a été faite. Diverses considérations à l'échelon de la commune montrent que ce sera le contraire...

 

Quelques propos entendus :

 

" Nous ne voulons pas d'une réforme qui entraine la hausse de la fiscalité des contribuables, sans leur apporter de services supplémentaires."

 

"Nous ne voulons pas d'une réforme urbaine, adaptée aux grandes villes, mais non transposable en milieu rural."

 

"Le transfert obligatoire des compétences, eau et assainissement, sans tenir compte de l'impact en terme de coût pour l'usager est irréaliste."

 

De même "les pouvoirs renforcés du préfet pour fusionner des intercommunalités sans avoir mesurer les conséquences fiscales pour les contribuables."

 

"Technocratie parisienne à marche forcée."

 

"Comment inspirer confiance à nos compatriotes, alors que ces gens (les préfets) n'ont qu'une idée : obtenir une promotion et quitter la Meuse ! Je mesure ce fossé entre les élus qui vivent au quotidien sur leur territoire, rappelés à l'ordre par les électeurs, et ceux qui n'ont du terrain qu'une appréhension théorique." (Sénateur Longuet qui a vu passer 18 préfets)

 

"Le combat que vous menez est celui du bon sens. Le combat de l'avenir du territoire." (Député Pancher)

 

"Messieurs les parlementaires, si vous voulez que "votre" loi devienne la "NOTRe", entendez-nous." (Mesot)

Plusieurs maires étaient venus avec un panneau d'entrée de leur village barré d'un ruban noir en signe de deuil.

Plusieurs maires étaient venus avec un panneau d'entrée de leur village barré d'un ruban noir en signe de deuil.

Les panneaux ont ensuite été déposés devant l'entrée de la préfecture avant d'entonner la Marseillaise.

Les panneaux ont ensuite été déposés devant l'entrée de la préfecture avant d'entonner la Marseillaise.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens