Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2022 1 01 /08 /août /2022 21:31

 

La sécheresse a quelques répercutions sur le niveau de la nappe phréatique qui alimente la station de pompage d'e l'eau potable. Le niveau d'eau a baissé d'environ un mètre par rapport à son niveau maximum.

 

Mais aucune inquiétude a avoir : il reste plus de 17 m d'eau avant d'arriver à la hauteur de la pompe immergée dans la nappe. Une sonde a été installée dans le forage et permet à notre système de surveillance informatique de connaitre au jour le jour le niveau de la nappe.

 

Si vous souhaitez être renseigné sur la situation sécheresse du Département et les mesures prises par la préfecture, cliquez sur le lien suivant : Sécheresse - Mesures de restrictions des usages de l’eau / Communiqués de presse / Actualités / Accueil - Les services de l'État de la Meuse

Partager cet article
Repost0
1 août 2022 1 01 /08 /août /2022 09:48

 

La gendarmerie communique :

Restrictions d'eau : alerte renforcée
Partager cet article
Repost0
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 07:56

 

En période de sécheresse, soumis ou non à des mesures de restrictions, chacun d'entre nous peut agir en adoptant les bons réflexes.

Particuliers ?

  • J’évite de laisser couler l’eau ;
  • Je limite les arrosages de mon jardin ;
  • J’utilise mes appareils de lavage à plein ;
  • J’installe des équipements économes en eau.

Collectivités ?

  • Je réduis les fuites dans les réseaux de distribution d’eau potable ;
  • J’ai une connaissance détaillée des volumes d'eau consommés ;
  • Je distribue des kits hydro-économes dans les foyers ;
  • J’optimise l’arrosage des espaces verts et du nettoyage des voieries.

Industriels ?

  • Je recycle certaines eaux de nettoyage ;
  • Je mets en place des circuits fermés ;

Je modifie certains modes opératoires et process pour économiser l’eau.

Agriculteurs ?

  • Je mets en place des tours d’eau pour l’irrigation ;
  • J’utilise un matériel d’irrigation hydro-économe ;
  • J'opte pour des cultures qui exigent moins d'eau.

L’eau est une ressource rare, alors économisons-la.

Partager cet article
Repost0
17 février 2021 3 17 /02 /février /2021 09:40

 

Lundi15 février 2021 à 21h30, appel des services techniques : le château d'eau du Révoi en face de la zone d'activités est vide ou peu s'en faut. Les alarmes ont fonctionné.

 

Nos deux employés communaux sont sur place jusqu'à minuit pour avoir un indice de cette perte importante d'eau (200 m3 ). La nuit, on ne repère pas grand chose. Néanmoins, ils s'apercevront que des vannettes de coupures ont été bousculées en surface et il était impossible de les manipuler. L'eau a été coupée au château d'eau.

 

Nos deux employés verront au petit matin que la fuite ne provenait pas de nos canalisations, mais de l'intérieur de l'entreprise Looten sur la zone. Rupture de canalisation due certainement au gel intense de ces derniers jours. Un responsable a été joint et l'eau coupée dans le bâtiment.

 

Les entreprises ont un peu subi la coupure d'eau dans la matinée. Le château d'eau est à nouveau rempli.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 16:45

 

Pour assurer un bon état du réseau d’eau, nous sommes amenés à effectuer des travaux. Nous prévoyons toujours une large plage horaire au cas où un imprévu viendrait à se produire.

 C’est ainsi que nous avions annoncé une coupure d’eau lundi 21 septembre de 8h à 17h pour une intervention sur le château d’eau. En réalité, elle n’a duré que deux heures.  A midi, retour à la normale. S’il fallait écouter les quelques mécontents habituels et les égoïstes de tous bords, que la date ou horaires n’arrangent pas, nous ne ferions aucun des travaux nécessaires à votre confort jusqu’au jour où la nécessité obligerait, non pas à une coupure de quelques heures, mais de quelques jours ou à des coupures répétitives.

Nous prévenons à l’avance pour que chacun prenne ses précautions et nous faisons au plus vite.

Partager cet article
Repost0
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 12:55

 

vendredi 31 juillet

 

Nous devions mettre en place une pompe immergée à la station de pompage. Pour cela, il fallait remonter la colonne d'eau constituée de sections de 2,50 m. C'est là que l'on s'est aperçu que le boulonnage des sections était déficient les sections ne tenaient parfois que par deux boulons et les tubes de fonte commençait à percer par endroit.

 

C'était le 22 juillet. L'inquiétude, ce n'est pas la couleur de la fonte mais plutôt le boulonnage entre sections. En cas de casse, out retobait dans le forage qui aurait alors été inutilisable.
C'était le 22 juillet. L'inquiétude, ce n'est pas la couleur de la fonte mais plutôt le boulonnage entre sections. En cas de casse, out retobait dans le forage qui aurait alors été inutilisable.

C'était le 22 juillet. L'inquiétude, ce n'est pas la couleur de la fonte mais plutôt le boulonnage entre sections. En cas de casse, out retobait dans le forage qui aurait alors été inutilisable.

Décision a été prise de commander une colonne en inox de 18m en plusieurs tronçons. L'autre colonne d'eau de l'autre forage a été remplacé l'an dernier par de l'inox. C'est un matériau qui dure dans le temps. La pompe rendra l'âme bien avant les tubes.

 

La pompe immergée a été mise en place et la colonne en inox, fabriquée en quelques jours, a été descendue tronçon par tronçon en utilisant notre tractopelle pour les manœuvres. (il y a une dizaine d'années, nous avions fait le même type de travail en sortant la colonne en une seule fois par utilisation d'une grue spéciale télescopique pouvant monter à une bonne trentaine de mètres. La location nous avait coûté un bras)

Laurent aux manettes du tractopelle avec les employés d'IP France, la société qui nous aide dans la modernisation de la gestion de l'eaun
Laurent aux manettes du tractopelle avec les employés d'IP France, la société qui nous aide dans la modernisation de la gestion de l'eaun
Laurent aux manettes du tractopelle avec les employés d'IP France, la société qui nous aide dans la modernisation de la gestion de l'eaun

Laurent aux manettes du tractopelle avec les employés d'IP France, la société qui nous aide dans la modernisation de la gestion de l'eaun

Les travaux juste terminés, cassure de la canalisation d'amenée d'eau potable de la station de pompage au château d'eau, en haut de la rue des Marais. La journée n'était pas finie.

Partager cet article
Repost0
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 10:29

 

Épisode 1 : Rupture de la canalisation d'alimentation d'eau potable entre la station de pompage et le château d'eau vendredi entre 16h30 et 17h à l'intersection de l'avenue De Gaulle et de la Rue des Marais, juste après la fin des travaux de mise en place d'une nouvelle pompe et de la colonne en inox à la station de pompage. Laurent, le responsable "eau" était donc à pied d’œuvre. Pas de réparation possible le jour même. Arrêt des pompes à la station de pompage : pas la moindre goutte d'eau en arrivée au château d'eau. On constatera le lendemain que la fuite sur la canalisation était de la taille d'une balle de tennis.

 

Il reste 160 m3 dans les réservoirs du château d'eau, mais ce sera insuffisant pour attendre la réparation. A minuit, le château d'eau est vide.

Mon pied pour comparer avec le trou sur la canalisation

Mon pied pour comparer avec le trou sur la canalisation

Épisode 2 : de 17h à 20h.

Laurent contacte l'entreprise Muller qui ne pourra démarrer les travaux que le lendemain matin. Il lance une recherche pour trouver un prestataire qui pourra remplir le château d'eau par camion-citerne.

 

Parallèlement, je contacte la sous-préfecture qui m'oriente sur la protection civile qui devrait me donner des adresses pour obtenir un camion-citerne de qualité alimentaire et me fournit le formulaire de procédure. Finalement nous trouverons par nous-même le transporteur à Verdun. Échange avec l'entreprise pour organiser le lendemain le pompage de l'eau au second réservoir du Révoi pour transvasement au réservoir principal.

 

L'information du sinistre est donnée sur nos panneaux électroniques et le site de la commune. Je demande aux membres du conseil municipal de la répercuter sur les réseaux sociaux avec la demande expresse d'économiser l'eau pour une utilisation de priorité : boire et cuisiner. (résultat inverse de quelques-uns : "vite, prenons une douche tant qu'il y a de l'eau")

 

Je préviens les pompiers au cas où ils auraient à intervenir que nous risquons de manquer d'eau.

Je préviens la gendarmerie pour que le chauffeur du camion ne soit pas ennuyé. Normalement circulation non autorisée : le lendemain, c'est le 1er août et départs en vacances. Les gendarmes se montreront inquiets pour l'alimentation en eau de nos concitoyens. Je les aurai au téléphone plusieurs fois.

 

Épisode 3 : Pendant que Laurent aide à la mise en place du chantier de réparation de la canalisation, je suis dès 6 h avec le chauffeur du camion-citerne qui remplit celui-ci à une borne incendie de gros débit dépendant du château d'eau secondaire qui alimente la zone d'activités. Premier remplissage de 33 000 L et transvasement au château d'eau. Une seconde rotation suivra. Au cas où la réparation de la canalisation nous réserverait une mauvaise surprise, je pars solliciter la commune de Troussey pour une 3ème rotation qui ne sera pas nécessaire. (Excellente solidarité du maire Alain Guillaume.)

Pompage à la borne incendie, puis vidage dans les réservoirs du château d'eau.
Pompage à la borne incendie, puis vidage dans les réservoirs du château d'eau.

Pompage à la borne incendie, puis vidage dans les réservoirs du château d'eau.

La réparation de la canalisation se déroule sans encombre. Avant même la fin des travaux, Laurent remet très progressivement en eau le réseau d'eau. L'adjointe à l'eau, Sylvine, était sur place.

 

La canalisation est à 2 m de profondeur. Le tuyau sera coupé et un manchon (en bleuu) mis en place.
La canalisation est à 2 m de profondeur. Le tuyau sera coupé et un manchon (en bleuu) mis en place.

La canalisation est à 2 m de profondeur. Le tuyau sera coupé et un manchon (en bleuu) mis en place.

A 11h, tout est fonctionnel. Canalisation réparée. Les pompes de la station de pompage alimentent le château d'eau à raison de 30 m3 heure. Les purges des canalisations sont en cours. La protection civile et la gendarmerie sont prévenus de la fin de cette situation particulière.

 

Mais Les 66 000 L d'eau apportés par camion seront vite utilisés. La moitié servira à rempli les canalisation du réseau d'eau ( 19 km ), le reste pour les utilisations habituelles comme si de rien n'était.

 

Épisode 4 : Nous pensions tout en ordre. Mais non. En milieu d'après-midi, les maisons au voisinage du château d'eau n'était pas encore alimentées. L'agriculteur sur le Mont s'inquiétait pour son bétail privé d'eau. Laurent à nouveau appelé. Les réservoirs étaient remplis à moitié seulement (il faut 10h pour remplir les 320 m3 des 2 réservoirs). La proximité du château d'eau ne donne pas assez de pression. Purge de la canalisation, ouverture de robinets pour chasser l'air des canalisations. Et l'eau a fini par arriver partout. En prime, Laurent et moi avons eu droit à une visite privée de la ferme.

 

Nous avons doublé par précaution la teneur en chlore dans l'eau. Cela est momentané mais nécessaire.

 

Conclusions :

- C'était la première fois que nous avons dû faire appel à un camion-citerne. Cela devrait nous coûter aux alentours de 900 €.

- Les contacts et n° de téléphone sont notés en espérant que ce ne sera plus nécessaire. La procédure est maintenant connue. On peut noter la réactivité de la sous-préfecture et de la préfecture (l'astreint a bien fonctionné) et du suivi de la situation par la gendarmerie, tout au long de l'évènement.

- Il nous faudra remédier à la communication qui a pu s'avérer insuffisante (projet en cours).

- Il faut réfléchir aux conséquences de la vétusté d'une partie du réseau d'eau et envisager des travaux qui obligeront certainement à revoir notre tarif de l'eau.

- Peu de coups de téléphone sur mon portable ou à la maison. Davantage en mairie. Nos concitoyens ont été compréhensifs sauf un,mais on a l'habitude.

- Néanmoins un bémol. L'appel à modérer sa consommation d'eau sur l'essentiel n'a pas toujours été suivi. Heureusement que l'évènement a été court.

- Beaucoup de nos concitoyens n'en sont peut-être pas conscients, mais gérer l'eau par nous-mêmes est un gros atout et nous permet d'être très réactifs. La gestion déléguée à de grands groupes n'est pas un gage de service de proximité et je ne suis pas certain qu'une intervention ait pu avoir lieu ce WE.

- Je note avec grande satisfaction la disponibilité et l'investissement de notre chef des services techniques. Son recrutement est une réussite.

- Finalement, tout s'est bien passé. Lorsqu'on est dans l'action, on est moins inquiet que vu de l'extérieur.

 

 

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 15:47

 

Rupture brutale de la grosse canalisation qui alimente le château d'eau vers 16h 30 à l'intersection de l'avenue De Gaulle et de la Rue des Marais. Un flot bouillonnant a soulevé le macadam du trottoir.

 

Soyez économes en eau. Il reste 1,40 m d'eau au château d'eau. Ce qui est un peu juste mais suffisant si on se concentre sur l'essentiel, à savoir l'eau à boire.

 

Notre réparateur est prévenu. Mais il ne pourra pas intervenir avant demain matin. Nos agents communaux sont évidemment présents : dans l'immédiat arrêt de la pompe qui envoie l'eau de la station de pompage au château d'eau.

 

Et comme d'habitude, cela arrive le vendredi soir en fin d'après-midi.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 09:39

 

Sur 4 mois, il y a eu 7 500 m3 d'eau consommée en moins, soit une moyenne de 60 m3 par jour. La consommation journalière du village en eau potable s'établit aux alentours de 400 m3 jour.

 

La consommation monte vite en flèche lorsqu'il y a une cassure de canalisation sur le réseau. Elle diminue d'autant lorsque les fuites sont localisées  et réparées. Le système de contrôle de la consommation à distance fonctionne bien. Les relevés journaliers permettent de voir très rapidement s'il y a surconsommation et d'agir en conséquence. Les compteurs sectoriels mis en place nous permettent de voir (sur ordinateur) sur quel secteur du village, il y a surconsommation.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2019 4 18 /07 /juillet /2019 15:49

Par arrêté préfectoral n° 2019-7147 en date du 18 juillet 2019, les usages de l'eau sont réglementés en vue de la préservation de la ressource. Les bassins versants de la Meuse dont Pagny sur Meuse sont placés en état d'alerte.

 

Restriction des usages de l'eau : alerte sécheresse
Restriction des usages de l'eau : alerte sécheresse
Restriction des usages de l'eau : alerte sécheresse
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens