Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 17:12

 

Beaucoup de personnes reçoivent actuellement un courrier recommandé avec accusé de réception concernant la procédure de protection réglementaire visant à protéger la ressource en eau potable provenant de la station de pompage des Marais. Les principaux risques de contamination des eaux souterraines sont liés à l'urbanisation du secteur des forages.

 

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

 

Il s'agit simplement de prévenir les personnes concernées des deux enquêtes conjointes (publique et parcellaire) qui se dérouleront entre le 3 juin et le 19 juin. Et qu'elles ont la possibilité de consulter le dossier en mairie ou de s'exprimer sur le sujet en rencontrant le commissaire enquêteur.

Des mesures de protection des eaux captées doivent être réglementairement établies en définissant les périmètres (immédiat, rapproché, éloigné) de protection et les servitudes associées nécessaires à la protection de la ressource.

 

Qui est concerné ?

Toutes les personnes propriétaires de biens dans le périmètre de protection rapproché. Sur le plan ci-dessous à l"intérieur de la ligne orange, autrement dit toutes les propriétaires de puis la rue de Marais jusqu'au quartier Léon Chausson.

Enquête publique : protection de la ressource en eau potable

C'est une obligation de prévenir par lettre avec accusé de réception : c'est la première inquiétude parce qu'il n'est pas habituel de recevoir ce type de courrier.

 

Deuxième inquiétude : il est fait mention dans le courrier du code de l'expropriation. Rien n'a craindre non plus. Il n'est absolument pas question d'exproprier qui que ce soit ou de creuser des tranchées pour faire passer des conduites d'eau chez vous.

 

Une troisième inquiétude peut-être : l'arrêté pris par le Préfet dont la forme est plutôt indigeste.

 

Les enquêtes doivent déboucher sur une déclaration d'utilité publique qui débouche sur des servitudes de protection de la santé publique, entre autre éviter toute pollution des nappes phréatiques (par exemple, vous sensibiliser à la pratique d'un jardinage sans pesticides).

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 06:43

J'ai été alerté ce matin vers 4h 30 par un lève-tôt, qu'il n'avait plus d'eau chez lui. Chez moi aussi. Ce qui signifiait que le château d'eau était vide.

 

Appel du responsable technique Laurent. On se retrouve à la station de pompage de l'eau potable, rejoint par son collègue Jean-Louis. Constatation : un relai avait disjoncté et donc l'eau n'était plus envoyée au château d'eau.

 

Les pompes ont aussitôt été remise en route et le château d'eau s'est peu à peu rempli pour redonner de la pression dans le réseau.

 

Normalement une alarme aurait dû se déclencher, mais ce n'a pas été le cas. Depuis plusieurs semaines, nous ne sommes plus en mesure de surveiller à distance ce qui se passe dans les château d'eau. Le disque dur d'un ordinateur a rendu l'âme et le logiciel de surveillance à distance, trop obsolète,  ne pouvait pas être installé sur le nouvel ordinateur. La surveillance se fait donc quotidiennement sur les divers sites. Nous avons évidemment anticipé. L'intervention de lundi pour la pose de compteurs sectoriels est une des phases de la mise en place d'une nouvelle télésurveillance. De gros travaux sont programmés pour mieux gérer notre réseau d'eau. Une première intervention était d'ailleurs prévue dans 10 jours mais l'entreprise retenue est déjà en cours de programmation de la gestion informatique des automates d'alarme qui feront que nous serons à l'abri d'incidents comme celui de cette nuit.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 14:26

 

La mairie a annoncé, par précaution, une coupure d'eau générale dans le village de 7h 30 à 17h. La raison en était l'implantation de plusieurs compteurs sectoriels permettant d'une part de ne couper l'eau que sur un secteur bien défini du village, et d'autre part de trouver beaucoup plus rapidement le secteur où il y aurait une fuite d'eau en constatant une surconsommation. Les compteurs sectoriels sont équipés d'un système de radio relève permettant d'avoir la consommation au jour le jour.

 

Ces compteurs ont une taille qui n'a rien à voir avec les compteurs à domicile : 30 à 40 cm.

 

En réalité, l'impact a été de plus courte durée. L'eau a été coupée relativement peu de temps selon le secteur d'intervention, juste le temps nécessaire de faire les travaux.

 

Certains se sont inquiétés de voir les bornes à incendie laissant l'eau fuir. C'était normal : ouvrir les bornes permet de purger les canalisations d'eau potable et évite d'avoir des coups de bélier à domicile (moins d'air dans les canalisations à domicile).

Partager cet article
Repost0
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 13:49

 

PRÉFECTURE DE LA MEUSE

DIRECTION DE LA COORDINATION DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DE L'APPUI TERRITORIAL BUREAU DES PROCÉDURES ENVIRONNEMENTALES

 

AVIS D'OUVERTURE D'ENQUÊTES CONJOINTES

D'UTILITÉ PUBLIQUE ET PARCELLAIRE

Commune de PAGNY-SUR-MEUSE

Dérivation et protection des eaux captées au captage : « Doublet de forages du Marais »

 

À la demande de la commune de PAGNY-SUR-MEUSE (pétitionnaire), le Préfet de la Meuse a prescrit, par arrêté n° 2019-621 du 14 mars 2019, l'ouverture conjointe :

  • d'une enquête préalable à la déclaration d'utilité publique pour la dérivation et protection des eaux captées au captage : « Doublet de forages du Marais »,
  • et d'une enquête parcellaire en vue de déterminer exactement les terrains à soumettre aux servitudes de protection immédiate et rapprochée.

 

Ces enquêtes conjointes se dérouleront du lundi 3 juin au mercredi 19 juin 2019 inclus, soit 17 jours consécutifs, à la mairie de PAGNY-SUR-MEUSE.

 

Monsieur André LOUP, désigné en qualité de commissaire enquêteur, conduira ces enquêtes.

 

Pendant toute leur durée, les personnes intéressées pourront consigner, aux jours et horaires habituels d'ouverture de la mairie, leurs observations sur les registres d'enquêtes ouverts à cet effet ou les adresser par courrier à la Mairie de PAGNY-SUR-MEUSE (1 rue Trondes - 55190 PAGNY-SUR-MEUSE), à l'attention du commissaire enquêteur.

 

Pour recevoir directement les observations et propositions, le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition du public, à la mairie de PAGNY-SUR-MEUSE, lors des permanences suivantes :

  • le lundi 3 juin 2019 de l0h00 à 12h00,
  • le vendredi 7 juin 2019 de 16h00 à 18h00,
  • le samedi 15 juin 2019 de 9h00 à 12h00,
  • le mercredi 19 juin 2019 de 16h00 à 19h00 (fin des enquêtes).

 

Notification individuelle du dépôt du dossier d'enquête parcellaire sera faite par le pétitionnaire, sous pli recommandé avec accusé de réception, aux propriétaires des immeubles compris dans les périmètres de protections immédiate et rapprochée.

 

En cas de domicile inconnu, la notification sera faite, en double copie au maire, qui la fera afficher et, le cas échéant, aux locataires et preneurs à bail rural. Les propriétaires auxquels la notification aura été faite seront tenus de fournir les indications relatives à leur identité telles qu'elles sont énumérées, soit au 1er alinéa de l'article 5, soit au 1er alinéa de l'article 6 du décret n° 55-22 du 4 janvier 1955 modifié portant réforme de la publicité foncière ou, à défaut, de donner tout renseignement en leur possession sur l'identité du ou des propriétaires actuels.

 

À l'issue de ces enquêtes, le commissaire enquêteur transmettra, dans un délai d'un mois, au Préfet de la Meuse ainsi qu'à la Présidente du Tribunal Administratif de Nancy, ses rapports, conclusions et avis.

 

Ces documents seront ensuite tenus, pendant un an, à la disposition du public à la mairie de PAGNY-SUR-MEUSE. Ils pourront également être communiqués à toute personne qui en fera la demande écrite au préfet de la Meuse.

Partager cet article
Repost0
15 mars 2019 5 15 /03 /mars /2019 18:19

 

Un nouveau compteur a été installé à la station de pompage de l'eau potable. Il remplace un compteur de 9 ans qu'il faut remplacer tous les 9 ans pour la conformité du comptage. C'est le début des travaux sur l'eau prévus cette année

A changer dans 9 ans

A changer dans 9 ans

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 09:51

 

Plusieurs "petits" travaux se sont déroulés fin octobre.

 

Essentiellement des échanges de vannes de purge qui permettent de nettoyer les canalisations en bout de réseaux. Les systèmes de purge étaient des vannettes de coupure d'eau mal adaptées à cette fonction (d'où des fuites). Elles ont été remplacées par du matériel adéquat.

Donc des mini chantiers à l'Angonne, au bas de la rue de l'Etang, rue du Four derrière l'église, rue du canal, lotissement Les Jardins.

 

Également des échanges de vannettes qui permettent de couper l'eau chez les particuliers soit parce qu'elles ne fermaient pas, soit pour des bouches à clé cassées, soit en prévision de la construction d'un parking rue de la Petite Livière, Un compteur incongelable a été posé en bordure de propriété pour une maison de cette rue.

 

Des travaux d'assainissement, rue du Perlot concernant des branchements mal faits ou inexistants.

 

A l'aide d'un nouveau logiciel, nous avons mis à jour des plans de réseaux qui étaient parfois très approximatifs. Tout a été répertorié à sa place réelle.

 

D'autres travaux sont en prévision afin d'améliorer le système d'adduction d'eau potable. Les pertes d'eau se réduisent de plus en plus.  Nous sommes récemment descendus en-dessous des 200 m3 journaliers.

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 16:56

 

L'eau ne coule plus, ni à la chapelle de Massey, ni aux Trois Fontaines. Mais pas d'alerte au niveau de notre nappe phréatique.

 

A noter cependant qu'un arrêté préfectoral fixant les mesures de restrictions des usages de l'eau a été pris en date du 29 octobre 2018.

 

Niveau alerte renforcée jusqu'au 30 novembre.

Partager cet article
Repost0
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 16:45

 

L'Agence Régionale de Santé (ARS) prélève chaque mois un échantillon d'eau pour l'analyser ensuite et donner sa conclusion sanitaire sur ce prélèvement.

 

Le prélèvement n° 00084000 a été effectué le 17 janvier à 8h 14 sur un robinet de l'atelier des services techniques, analysé par le laboratoire IPL santé environnement durable de Maxéville.

 

La conclusion sanitaire est la suivante : "Eau d'alimentation conforme aux exigences de qualité en vigueur pour l'ensemble des paramètres mesurés".

 

Elle apporte un démenti officiel à la rumeur qui avait couru, en janvier, disant que l'eau était impropre à la consommation parce que les enfants de la maternelle buvait de l'eau en bouteilles (une des raisons est que l'eau du robinet est trop froide pour les enfants.)

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 10:14

 

 

Un nouvel arrêté préfectoral n° 2017-5901 en date du 31 août 2017 fixe les mesures de limitation des usages de l'eau en période de sécheresse.

 

 

Celui-ci est applicable jusqu'au 31 octobre 2017, sauf en cas d'évolution notable de la situation. Il est consultable au panneau d'affichage de la mairie.

 

La zone "Meuse" reste en niveau "alerte renforcée".

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 08:15

Madame la Préfète a pris un arrêté limitant les usages de l'eau, correspondant au niveau "alerte renforcée".

Voici les principales restrictions avec les horaires d'utilisation :

Restriction des usages de l'eau
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens