Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 23:39

P1050908.JPGLes travaux d'assainissement ont repris après l'interruption due à la neige dans la rue du Moulin.

 

On a profité du creusement de la tranchée pour remplacer trois vannettes de coupure de l'eau potable comme on le fait à chaque fois qu'une occasion se présente.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050922.JPGLe poste de refoulement des eaux usées qui doit être posé au début de la rue du Faubourg a été livré. Les travaux de pose des éléments préfabriqués devraient commencer lundi 4 février si le temps le permet.

 

 

 

 

 

Lundi les travaux de retrait des conduites en fibrociment dans les rues perpendiculaires au Bas des Rues devraient démarrer aussi.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 17:59
Afin de respecter les contraintes réglementaires (recommandations AERM juillet 2007 pour ce type de procédé) et fiabiliser le fonctionnement de sa station d’épuration, la Mairie de Pagny sur Meuse fait réaliser à différentes fréquences des mesures bilan sur 24 heures qui consistent d’une part à des prélèvements instrumentés, des mesures de débit, des tests in situ et des analyses et d’autre part à une mission complémentaire d’assistance technique.
   
Les  prélèvements et mesures ont été réalisés en continu les 10 et 11 décembre 2012.
   

Quelques valeurs :

 

- le volume journalier des débits est de 159,3 m3  en entrée et 156,6 m3 en sortie.

 

- pour les concentrations

  • MES (Matières en suspension) : 140 mg/L en entrée et 6 mg/L en sortie.
  • DCO (Demande Chimique en Oxygène)  : 653 mg O2 /L en entrée et moins de 30 en sortie.
  • DBO5 (Demande Biochimique en Oxygène sur 5 jours)  : 260  mg O2 /L en entrée et 8 en sortie (norme de rejet : 35).

Les matières organiques consomment, en se dégradant, l’oxygène dissous dans l’eau. Elles peuvent donc être à l’origine, si elles sont trop abondantes, d’une consommation excessive d’oxygène, et provoquer l’asphyxie des organismes aquatiques. Le degré de pollution s’exprime en demande biochimique en oxygène sur 5 jours (DBO5) et en demande chimique en oxygène (DCO).
La DBO5 mesure la quantité d’oxygène consommée en 5 jours à 20°C par les microorganismes vivants présents dans l’eau.
La DCO représente quant à elle quasiment tout ce qui est susceptible de consommer de l’oxygène dans l’eau, par exemple les sels minéraux et les composés organiques.
Plus facile et plus rapidement mesurable, avec une meilleure reproductibilité que la voie biologique, la DCO est systématiquement utilisée pour caractériser un effluent.

 

- Les rendements épuratoires

  • MES : 95,8% (norme de rejet : 50%)
  • DCO : 95,5% (norme de rejet : 60%)
  • DBO5 : 97 % (norme de rejet : 60%)

Le volume reçu en tête de station durant ce bilan s’élève à 159.3 m3. La pollution organique est équivalente à 41.4 kg de DBO5 et la pollution azotée à 11 kg de NK.

L’effluent brut est bien équilibré, avec un rapport DCO/DBO5 de 2.5.

Le ratio volume/Equivalent habitant est normal avec 169 L/j/habitant.



Les prétraitements sont propres (panier dégrilleur : 2 cycles toutes les 20 min. Refus vers les ordures ménagères).

Les roseaux ne sont pas présents sur la totalité des lits, ils sont abimés ce qui est normal pour la saison.

L’entretien de l’installation est réalisé soigneusement par le personnel de la commune.

 

Conclusion :

Bonne qualité de l’eau traitée avec respect des contraintes réglementaires.

Le traitement est efficace et les rendements épuratoires sont corrects.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 22:38

Pour permettre l’exécution des travaux d’assainissement dans la traversée de la RD 36 (Grande Rue) entre le Bas des Rues et la rue du Faubourg, la circulation est temporairement réglementée depuis le 19 novembre. Les travaux se font par demi-chaussée et la circulation est alternée par feux tricolores de jour comme de nuit.

Lorsque les canalisations auront franchi la Grande Rue, elles seront raccordées à un nouveau poste de refoulement à construire, là où se situent le conteneur à huile et la benne à verres.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 19:00

P1050689.JPGLes travaux d'assainissement progressent dans le Bas des Rues.

 

Le petit tuyau rouge pour le refoulement des eaux usées et le gros tuyau en béton pour l'écoulement des eaux de pluie sont posés dans la tranchée par tronçons entre les blindages qui évitent les éboulements des bords de la tranchée.

 

Ils sont ensuite recouverts par du petit caillou en provenance de la carrière de Pagny. Compactage en plusieurs passes. Au voisinage de la surface, le matériau de remblai vient de la carrière de Void. C'est un matériau non gélif à la différence de celui de pagny.

 

D'ici une semaine, les travaux devraient déboucher sur la Grande Rue.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 14:11

Portes ouvertes ce matin de 9h à midi pour découvrir la nouvelle station d'épuration (STEP), en service depuis le début de l'année. P1050683

  Une trentaine de personnes seulement se sont succédées, curieuses de connaître le fonctionnement des différents ouvrages de cette station à filtre planté de roseaux, prévue pour un minimum de 1100 habitants.

 

 J'ai donné les explications  sur le cheminement des eaux usées depuis l'entrée jusqu'à la sortie, le fonctionnement successif des trois bassins de décantation, leur composition et leur entretien et répondu aux questions qui m'ont été posées. (Voir aussi article du 30 avril 2012)

 

 La STEP a été vérifiée par l'Agence de l'Eau Rhin Meuse tant dans sa conception que dans son fonctionnement.

 

 De même, la Direction Départementale des Territoires a mandaté ses contrôleurs pour vérifier la conformité des installations et de leur rendement épuratoire.

 

 De son côté la commune a fait effectuer les vérifications d'usage et obligatoires de bon fonctionnement : débits, analyses des effluents en entrée et en sortie.

 

 La STEP fonctionne très bien. 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 20:00

Les lingettes sont la plaie des réseaux d’assainissement.  

 

 Récemment elles ont bloqué le moteur d'une pompe à la station de refoulement des eaux usées située au bas de la rue de la Petite Livière. Surchauffe du moteur qui a grillé. La pompe a été remplacée pour quatre mille quatre cent quinze euros.

 

Un dégrilleur manuel vient d’être installé pour mille cinq cents euros supplémentaires. Il filtrera les déchets les plus gros et en particulier les lingettes qui ne se dissolvent pas dans l'eau, mais ce n'est pas une protection absolue.

  

Les lingettes ne coûtent pas cher mais les dégâts qu’elles occasionnent sont impressionnants. Elles ne sont pas biodégradables comme le laissent croire certaines publicités.

 

Éviter de jeter les lingettes dans vos toilettes, mettez-les à la poubelle. Vos impôts et autres ressources communales seront utilisées à meilleur escient.

 

P1050227.JPG

 

 

La station de refoulement de la Petite Livière capte les eaux usées de cette rue, de la rue de l'Angonne, de la rue de l'Etang, de la rue de la  Vieille usine, de la rue des Corvées et du quartier de la gare.

Les deux pompes au fond de ce puits de plusieurs mètres refoulent alternativement les eaux usées vers la station d'épuration, ... à condition qu'elles puissent le faire.

Partager cet article
Repost0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 15:29

P1040953.JPGLes travaux d'assainissement continuent dans le Bas des Rues en repartant depuis le bas de la rue du Moulin pour se diriger vers la Grande Rue.

 

L'avancement se fait de quelques mètres par jour. La tranchée descend à 4,5 mètres. Les travaux sont ralentis en raison de la quantité d'eau qui s'accumule en fond de tranchée. L'orage de la nuit avec la coupure d'électricité, qui a arrêté le fonctionnement de la station de relevage proche, a rempli les canalisations et surajouté à l'eau venant du ruisseau proche. Le sol a été tellement imprégné d'eau qu'une partie de la chaussée s'est effondrée. Les matériaux extérieurs aux blindages essentiellement du sable sont passés par dessous.

 

Il faudra demander des vérifications au pénétromètre lorsque la chaussée sera reconstituée, différentes de celles  qui résultent du compactage des matériaux au dessus de la canalisation. 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 06:52

A nouveau les lingettes de ménage sont source de dysfonctionnement dans notre réseau d'assainissement.

 

Elles ont bouché les pompes de la station de relevage des eaux usées de la rue de L'Angonne. Les fibres s'enroulent comme de la ficelle, autour de l'hélice faisant surchauffer la pompe qui a rendu l'âme. Il nous faut maintenant commander une nouvelle pompe. Elle avait déjà été remplacée il y a un an environ pour plus de 5 000 €. La seconde pompe a elle aussi été abîmée mais tourne encore. D'autres travaux coûteux devront être engagés pour pallier aux effets dévastateurs des lingettes.

 

Nous n'avons jamais été ennuyés en vingt ans à cette station de relevage qui receptionne les eaux usées des rues de la Petite Livière, de l'Etang, de la Vieille Usine et des Corvées, et qui les renvoie à la station d'épuration.

 

Depuis la construction des nouveaux HLM, nous constatons des problèmes récurrents liés à l'usage des lingettes de ménage. Le risque pour les riverains est la mise en charges des canalisations et donc la difficulté ou l'impossibilité d'évacuer les eaux usées depuis les maisons, c'est-à dire des risques de débordement à l'intérieur des maisons.

 

Je vous demande par conséquent de jeter les lingettes à la poubelle et de ne plus les jeter dans vos toilettes.

Partager cet article
Repost0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 22:36

P1040813.JPGJeudi matin, c'est la réunion de chantier pour faire le point sur l'avancée des travaux et préparer la suite. Ceux-ci ont maintenant dépassé le bas de la rue du Parge et sont parvenus dans la prairie dite des Grandes Mées. Le bord de la Meuse a été reprofilé sur quelques mètres à l'entrée de la prairie : cela aura évité d'abattre les clotures de jardins proches comme prévu initialement.

Ont déjà été posés 85 m de tuyaux de diamètres 600 mm, 75m de 500 mm, 40 m de 400 mm.

Des mesures de compactage de la tranchée rebouchée ont été faites : ils sont bons d'une part parce que les matériaux employés étaient de qualité et d'autre part parce que les ouvriers sortait d'un stage sur le blindage et le compactage.

Une remarque négative cependant : chaque matin le terrain autour de la base vie du chantier est miné par les crottes de chiens de maitres indélicats qui n'apprécieraient sans doute pas de trouver des déjections canines devant leur porte.

Partager cet article
Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 23:11

Un technicien a été mandaté par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse afin de vérifier le bon fonctionnement de la nouvelle station d'épuration. Une procédure pour justifier des subventions versées par l'Agence. Trois jours de travail sur place à mesurer les débits, vérifier que la station et ses équipements correspondent bien aux prescriptions du cahier des charges. Calculs, graphiques, notes, tests des équipements, mesures diverses et variées ... pour un rapport détaillé d'ici deux mois.

 

Les premiers résultats montrent une station qui fonctionne bien à quelques réglages près. Apparemment elle est conforme aux prévisions. Une bonne nouvelle supplémentaire : d'après les calculs du technicien, notre station prévue pour 1100 équivalents habitants pourra en supporter 300 de plus. De quoi voir venir.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens