Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 14:54

14 avril

 

Après l'hiver et avant que le printemps n'ait pris trop d'emprise sur la croissance des plantes, les bassins de décantation de la station d'épuration ont besoin d'un bon désherbage avant que les roseaux ne se mettent à pousser et jouent leur rôle d'aérateur.

 

Employés communaux et Compagnons du Chemin de Vie se sont mis à la tâche pour terminer rapidement cet entretien fastidieux mais nécessaire.

Avril 5 : déherbage des bassins de la STEP
Partager cet article
Repost0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 21:14

Le poste de refoulement n° 3 situé au bas de la Petite Livière a été réhabilité début mars 2014. Ce poste fait remonter toutes les eaux usées des quartiers avoisinants vers le poste de refoulement n° 2 du Faubourg, puis vers le poste de refoulement n° 1 du bas de la rue du Moulin pour finalement aller se déverser dans la station d'épuration.

 

Il était temps de faire les travaux : canalisations fortement rouillées et percées que ce soit dans le collecteur ou la chambres des vannes.

 

Il reste pour ce poste à remplacer l'armoire électrique qui, elle aussi a bien vécu.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 17:08

Vendredi 9 mai, 16h 30. Appel de l'employé communal venu vérifier le poste de refoulement n° 1 au bas de la rue du Moulin. Pompe en défaut. Évidemment ce genre de panne n'arrive que le week-end, lors d'un pont.

 

La pompe a été remontée. Le constat est toujours le même : pompe bloquée par un corps étranger qu'on ne devrait pas trouver à cet endroit. Cette fois, il semble que nous ayons eu affaire à un slip, probablement aussi à un soutien-gorge et à des lambeau de bas.

 

On peut penser que tout cela soit passé par la cuvette des WC d'une personne à qui l'on n'a pas dit que slip, soutien-gorge, ...ne se jettent pas dans la cuvette des WC.

 

Comportement des plus étranges d'autant que la semaine dernière, on avait récupéré un tee-shirt.

 

Heureusement qu'il y a un dégrilleur qui capte bon nombre de choses comme petites bouteilles plastiques et lingettes qui devraient aller à la poubelle.

 

Heureusement qu'il y a une deuxième pompe. Juste à espérer qu'il ne lui arrivera pas la même mésaventure en attendant lundi pour un retour à un fonctionnement normal. En attendant une heure et demi de perdue pour l'employé communal et le maire.

Partager cet article
Repost0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:07

Week-end dernier. La salle des fêtes, bien que non terminée(sous-couche peinte et tapisserie presque posée), a servi de cadre tout blanc au mariage de ma fille. Salle maudite ? Le gros frigo ne fonctionnait plus. Nous avons trouvé une entreprise qui a pu effectuer une réparation d'attente le samedi après-midi. Ce frigo donne des soucis depuis son achat. Il est sous surveillance pour cerner la partie du système à changer.

La bonne nouvelle, c'est que le chauffage n'a pas été utilisé. Beaucoup de personnes et surtout l'isolation de 30 cm de laine de roche a montré son efficacité malgré une température extérieure proche du zéro.

 

Début de semaine. Le chemin de promenade depuis la station de pompage d'eau potable jusqu'au canal était boueux et présentait bien des flaques d'eau. Les passages de tracteurs et autres véhicules l'avaient abimé. Les employés communaux ont déversé des cailloux sur le chemin puis l'on damé au rouleau compresseur. Compte tenu des conditions climatiques pluvieuses, le travail a été interrompu en attendant des temps propices.

 

Quelques nouvelles de la semaine 6 de l'an 2014

Le fossé près du parking VL de La Favorite a été curé pour donner un meilleur écoulement des eaux venant du parking PL. Les restes de branches de l'ancienne peupleraie seront broyés lorsque l'état du sol le permettra. Cette partie sera ensuite replantée en trois zones avec des aulnes, des peupliers et quelques variétés ornementales qui supportent les sols humides.

Quelques nouvelles de la semaine 6 de l'an 2014

Les employés communaux ont commencé le nettoyage des plates bandes en enlevant le paillage, nettoyage et remise en place du paillage.

 

Mardi soir. Réunion à la salle multi-activités pour répondre aux questions que pourraient encore se poser les personnes concernées par la déconnexion des fosses septiques et la séparation des branchements eaux pluviales/eaux usées. L'entreprise SLD TP n'est pas passée chez tout le monde pour voir les travaux à faire et établir les devis.

 

Les autres travaux d'assainissement avancent dans le village et devraient se terminer sous peu avec la pose du macadam sur les chaussées qui ont été ouvertes.

 

Un logement communal a été loué après visite et état des lieux.

 

On m'a signalé une très grosse flaque d'eau ce samedi près de la salle des fêtes. Les quelques trous de la plaque d'un regard étaient bouchés et l'eau ne s'évacuait plus. Il a suffit de soulever la plaque et nettoyer les ouvertures. L'eau s'est engouffrée dans le regard et la nappe d'eau a disparu. C'est aussi cela le boulot de maire.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 16:51
  • Bas des Rues

 

Les gaines pour l'enfouissement des réseaux secs ont été posées. Les câbles de la basse tension ont été enfouis. Ceux de l'éclairage public viendront plus tard. La tranchée d'enfouissement est pratiquement comblée. D'ici la fin de la semaine, une niveleuse va régler le fond de chaussée. Il faudra aussi trois jours pour surélever les tampons de manière à les mettre à niveau avec la pose de l'enrobé avant le 6 décembre. Remise de terre de chaque côté de la chaussée.

 

Mise en fonctionnement du poste de refoulement de la rue du Faubourg. Destruction de l'ancien poste de refoulement en bas de la rue du moulin. Le nouveau poste de refoulement sera alors pleinement fonctionnel.

 

Et réception des travaux le 9 décembre si tout va bien selon la formule consacrée pour rendre le Bas des Rues et les rues perpendiculaires à la circulation normale.

 

Il restera néanmoins à monter les nouveaux luminaires commandés il y a plusieurs semaines mais toujours pas arrivés et à déposer les anciens poteaux béton.

 

  • Assainissement : dernière phase

 

Rue Léon Chausson et rue de la Vieille Usine

 

Le collecteur a été posé à 90 % rue Léon Chausson malgré le pompage d'eau dans la tranchée.

Celui de la rue de la Vieille est totalement posé.

Vendredi après-midi, le tuyau de refoulement sera posé sous le pont de chemn de fer ainsi qu'une gaine en prévision d'un enfouissement de réseaux secs. La circulation en sera un peu affectée.

Réunion jeudi soir à la salle des fêtes pour les habitants de la rue Léon Chausson pour information et explications sur la mise en oeuvre des déconnexions de fosses septiques et de séparation des branchements eaux pluviales, eaux usées.

 

Rue des Marais

 

Les travaux d'assainissement (collecteur et déversoir d'orage) doivent commencer mercredi jusqu'au 20 décembre (tranchée refermée) puis reprise au 20 janvier. Selon l'endroit, les accès se feront soit par la rue des Marais, soit par la rue de la Souche, notamment pour se rendre ou revenir de l'école maternelle. Des panneaux de déviation seront installés. L'accès aux propriétés sera assuré sans souci.

 

  • Aménagements rue du faubourg

 

Les travaux d'aménagement de la placette au bout de la rue du Faubourg ont débuté ce matin plus tôt que prévu. La surface gravillonnée disparaitra pour un enrobé. Plus de nuisances dûe à la poussière par temps sec pour les riverains et un embellissement du lieu.

 

  • Aménagements rue de la Petite Livière

 

Pour faire suite aux travaux précédents, une partie de la pelouse au bas de la rue de la Petite Livière à la jonction avec la rue de l'Angonne, va disparaitre pour augmenter la surface du virage. Une nouvelle signalétique sera installée au niveau des espaces verts afin de sécuriser l'endroit et instaurer un sens unique. Un second passage surélevé sera posé vers le milieu de la partie supérieure de la rue afin d'inciter quelques automobilistes à ralentir. Cette rue est mise en zone limitée à 30 km/h. La mairie a répondu à l'inquiétude de certains parents qui craignent les excès de vitesse et les risques d'accidents pour leurs enfants. C'est l'une de mes préoccupations.

Le mauvais comportement de certains usagers qui ne respectent pas les limitations de vitesse et contre lesquels il nous faut prendre des mesures pour la sécurité des autres coûte cher à la collectivité.

 

  • Rue des Jardins

 

Une haie a été plantée dans le bas des parcelles centrales du lotissement des Jardins afin de mieux pouvoir les commercialiser. Leur entretien sera à la charge des acquéreurs.

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 08:07

La dernière tranche des travaux d’assainissement a débuté. Elle concerne essentiellement la rue Léon Chausson, rue de la Petite Livière, rue des Marais : collecte des eaux usées, transport et mise aux norme des branchements.

 

L’assainissement collectif se décompose en 3 étapes :

- la collecte (de votre habitation au réseau collectif)

- le transport (réseau collectif)

- le traitement (station d’épuration)

 

La collecte est une étape importante pour qu’il y ait un bon traitement ultérieur. En effet, notre station d’épuration a besoin d’une certaine quantité de pollution à traiter quotidiennement pour fonctionner correctement. Il faut éliminer un maximum d'eaux claires.

 

Il est donc nécessaire de bien réaliser son branchement :

- séparer les eaux pluviales des eaux usées.

- déconnecter les fosses septiques.

 

Ces travaux de mise en conformité sur le domaine privé sont à la charge exclusive des propriétaires.

 

Qui est concerné ?

 

Il y a eu une enquête domiciliaire il y a quelques années. Les travaux de mise aux normes s'appuient sur cette enquête. Les propriétaires des maisons "hors normes" sont ou seront contactés par courrier.

 

La déconnexion des fosses septiques et la séparation des eaux usées et pluviales sont une obligation.

 

Être aidé

 

Pour aider à leur réalisation, et donc dans votre intérêt, la mairie a :

- négocié un tarif global permettant une économie importante pour les particuliers en choisissant un prestataire unique (l’entreprise SLD TP passera chez chaque propriétaire pour établir le montant des travaux à réaliser).

- obtenu, pour chaque particulier, de la part de l’Agence de Bassin Rhin Meuse et du Conseil Général une subvention de 40 % du montant des travaux dans la limite d’un montant plafond de travaux de 2 200 € HT (une convention devra être signée entre la mairie et chaque propriétaire).

 

Ces avantages sont valables maintenant. Plus tard vous ne pourrez pas bénéficier du marché global passé avec SLD TP, ni de la subvention de 40%.

 

La facturation des travaux sera faite par la mairie auprès de chaque propriétaire qui aura signé la convention. Celle-ci fera apparaitre le montant global des travaux, la subvention à déduire et le coût final à facturer.

 

Dans chaque propriété, l’entreprise SLD TP devra proposer des travaux peu destructeurs et une remise en état des lieux, après discussion avec les propriétaires. Un responsable de SLD TP sera amené à rencontrer les propriétaires concernés par les travaux. Chacun d’entre eux pourra aussi rencontrer le chef des travaux chaque lundi à 16h 30 à la cabane de chantier sur le parking du terrain de foot.

 

Un état des lieux est établi de façon contradictoire avant et après la réalisation des travaux par constat d’huissier.

 

On peut s'adresser en mairie en cas de besoin d’informations supplémentaires.

 

 

A savoir :

 

- Les propriétaires peuvent aussi bénéficier de subventions de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) sous certaines conditions. Voir également auprès de la CAF ou des caisses de retraite. Pensez aussi à l’éco-prêt à taux zéro.

 

- Un certificat de conformité des installations d’assainissement est exigé lors de la vente d’un bien par les notaires. Ce qui signifie des problèmes au moment de la vente si le bâtiment n'est pas aux normes.

 

Vous trouverez également ci-joints quelques extraits du Code de la Santé Publique sur vos obligations concernant l’assainissement.

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 18:47

Parallèlement aux travaux dans le Bas des rues, la dernière phase des travaux d'assainissement va démarrer rue Léon Chausson avec un nouveau réseau de réception des eaux usées et le raccordement des eaux usées pour les maisons particulières dont le branchement au réseau n'est pas conforme.

Les travaux sont à la charge de la commune jusqu'aux limites de propriété. A l'intérieur des propriétés, les travaux de mise en conformité sont à la charge des propriétaires.

Dans le cadre de cette opération, les propriétaires profitent d'un meilleur tarif parce qu'il s'agit d'une opération groupée. Demander un devis de manière individuelle reviendra beaucoup plus cher que d'utiliser l'entreprise missionnée à cet effet.

De plus, l'Agence de Bassin Rhin Meuse subventionne en partie ces travaux avec un pourcentage dans la limite de 2 200 € de travaux. Il y aura une convention à signer entre chaque particulier et la mairie après passage de l'entreprise et établissement d'un devis.

Il est dans l'intérêt des propriétaires d'adhérer à cette démarche d'une part pour l'aide financière apportée et d'autre part de l'obligation de se mettre en conformité dans les deux ans. Si les branchements ne sont pas conformes, il y aura ensuite des problèmes lors de la vente d'une propriété puisqu'elle est assujettie à la présentation d'un certificat de conformité délivré ou non par la commune.

Après la rue Léon Chausson, cela suivra avec la rue des Marais , puis de la Petite Livière pour le poste de refoulement des eaux usées qui est dans un piteux état.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 18:26

L'entreprise SOGEA est de retour depuis le début de la semaine 44. Elle remet en place la base vie et apporte le matériel nécessaire.

L'enfouissement des réseaux secs, basse tension et éclairage public, a débuté. Les plans ERDF ne sont arrivés que 29 octobre à 19h, ce qui explique que les travaux n'ont pas pu reprendre plus tôt. En principe une quinzaine de jours de travaux.

L'ancien poste de refoulement au bas de la rue du Moulin va être détruit pour ce qui est du bâtiment et comblé pour ce qui est de la fosse.

Et pour finir, le macadam dans la foulée. En attendant, nous avons remplacé dans les rues perpendiculaires au Bas des Rues les vannettes qui dataient des années 60 et qui n'étaient plus fiables du tout dans leur fonctionnement.

Le plus gros du travail devrait être réalisé fin novembre, début décembre.

Les matériaux qui serviront à combler la tranchée pour l'enfouissement des réseaux basse tension et éclairage public

Les matériaux qui serviront à combler la tranchée pour l'enfouissement des réseaux basse tension et éclairage public

Partager cet article
Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 22:50

P1050996.JPG

 Entrée de la Rue du Faubourg.

 

La fosse a été creusée en plusieurs jours entre des blindages de protection qui ont permis de descendre jusqu'à 6 mètres de profondeur. Le fond étant sous le niveau du ruisseau voisin, il a fallu pomper l'eau pour pouvoir travailler.

 

P1060001.JPG

Le second poste de refoulement tout équipé et préfabriqué en deux pièces assemblées sur place a été soulevé par le tracto-pelle et descendu à l'endroit voulu dans la fosse. Sept mètres cubes d'un béton spécial ont été coulés autour de la structure pour la lester.

 

 

La fosse a ensuite été comblée par des couches de calcaire successivement compactées.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 19:18

P1050968.JPGMardi 5 mars. Les travaux d'assainissement pour le poste de refoulement à l'entrée de la rue du Faubourg ont nécessité de dévier la conduite d'eau. D'après les plans du réseau d'eau, la conduite allait tout droit parallèle à la Grande Rue. En réalité, la conduite bifurquait pour passer sous le ruisseau.

 

Les travaux ont nécessité de couper l'eau quelques heures, côté Favorite. Ils ont permis de constater que nos plans du réseau d'eau n'étaient pas à jour et qu'il fallait envisager d'installer une vanne d'arrêt entre Favorite et surpresseur.

 

Le creusement du terrain pour installer le poste de refoulement s'est poursuivi à l'intérieur d'un blindage de protection empêchant l'éboulement du sol. Il faut creuser sur environ 5 m.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens