Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 08:34

 

En raison du nombre important d'enfants arrivant au CP en septembre, une nouvelle classe a été autorisée par l'Inspection Académique. Ce qui portera à 6 classes leur nombre.

 

Aucun problème de salle, puisqu'à la conception de l'extension, nous avions prévu une classe supplémentaire et une autre de moindre taille pour une demi-classe. Il reste encore la salle "au poteau" pour diverses activités. Ces salles pourront servir en cas de dédoublement des classes.

 

En attendant la rentrée de septembre, c'est celle du 11 mai qui se met en place. Les parents seront informés la semaine prochaine.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 17:23

 

Les enfants avaient travaillé cette année avec une intervenante sur le thème du cirque. Pour leur spectacle de fin d'année, ils ont montré leurs talents. Une foule nombreuse était présente pour les applaudir.

Du cirque à l'école maternelle
Du cirque à l'école maternelle
Partager cet article
Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 23:50

Les études préliminaires ont commencé.

 

En début d'après-midi, une entreprise est venue sondé le sol pour la partie extension.

 

En fin d'après-midi, un bureau d'études pour le chauffage est venu visiter l'école afin de prévoir le nouveau chauffage de la partie rénovée et de l'extension : très probablement une chaudière à pellets comme à l'école maternelle.

 

En principe, rénovation de l'existant pendant les vacances d'été (chauffage, isolation des murs, des fenêtres et du plafond, peintures, éclairage à leds, ....). Les travaux d'extension devraient démarrer en octobre/novembre 2016 pour se terminer aux vacances d'été 2017.

Partager cet article
Repost0
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 21:56

J'ai découvert, fin 2014, un monceau de documents stockés dans le grenier de la mairie, provenant, très certainement, du déménagement de l'ancienne mairie (située près de l'église) vers la nouvelle mairie (qui est l'ancien presbytère) ... il y a plus de trente ans.

 

En y faisant un tri, voici ce que j' ai trouvé dans une pile de documents datant des années 1910, situant par là même une ancienne couverture de cahier, cartonnée,  avec des recommandations écrites sur les pages intérieures, destinées à motiver l'élève à qui ce cahier était attribué pour un usage particulier. Les pages intérieures du cahier ont toutes disparues.

 

C'est surprenant à plus d'un titre.

 

 

RECOMMANDATIONS

ADRESSÉES A L'ÉLÈVE QUI REÇOIT LE PRÉSENT CAHIER

 

Enfant!

 

Ce cahier vous est remis pour être le compagnon et le témoin de vos études durant tout le temps que vous passerez à l'école.

 

Tous les mois, environ, vous y remplirez quelques pages seulement ; vous y écrirez le devoir que l'on vous aura donné à faire ; ce devoir, vous le ferez de votre mieux, en classe, sans vous faire aider de personne, de manière que ce soit bien votre propre travail, et non pas celui d'un camarade ou d'un maître. Et vous continuerez ainsi jusqu'à votre sortie de l'école, c'est-à-dire jusqu'à l'âge de treize ans, ou jusqu'à ce que vous ayez obtenu le certificat d'études.

 

A mesure que ce cahier se remplira, vous aurez le plaisir de voir vous-même, en le feuilletant, les progrès que vous aurez faits : on pourra les mesurer d'un coup d'œil en comparant les dernières pages aux premières ; on verra si vous avez mérité de passer du cours élémentaire au cours moyen, et de celui-là au cours supérieur.

 

Ces devoirs mensuels ainsi réunis ne formeront ensemble qu'un bien petit volume. Cependant ils seront en quelque sorte le résumé de toute votre enfance, l'histoire sommaire de vos six ou sept années d'études. Vous serez heureux d'emporter ce souvenir de votre école le jour où vous en sortirez pour n'y plus revenir ; vous garderez soigneusement ce modeste recueil qui témoignera devant vous-même et devant tous de ce que vous avez été dans votre jeune âge.

 

Enfant! Faites en sorte de pouvoir un jour regarder, cet abrégé de votre vie scolaire sans avoir à en rougir ! Il n'est pas indispensable pour cela que vous soyez un des premiers élèves de votre classe : l'avan­tage de ce cahier, c'est précisément qu'il n'a pas pour but de vous comparer avec vos camarades, mais de vous comparer successivement vous-même avec vous-même. Il ne s'agit pas de montrer si vous êtes plus intelligent, plus habile, plus instruit que tel ou tel autre élève, mais bien de montrer, chaque année, chaque mois, si vous êtes plus habile et plus instruit que vous ne l'étiez quelque temps auparavant, si vous avez tâché de valoir mieux aujourd'hui qu'hier, si vous tâcherez de valoir mieux encore demain qu'aujourd'hui.

 

Appliquez-vous, enfant! Le cahier est là sous vos yeux, encore tout blanc, prêt à recevoir tout ce que vous saurez y mettre de bon, tout ce qui peut vous faire honneur et en même temps faire plaisir à vos parents et à vos maîtres : de belles pages d'écriture, de bonnes dictées, des devoirs soignés d'histoire, de géographie, de calcul. Appliquez-vous dès les premières pages ; si celles-là sont remplies à votre satisfaction, vous voudrez que les suivantes le soient mieux encore.

 

Faire toujours des efforts, afin de faire toujours des progrès, c'est la loi de l'école parce que c'est la loi de la vie ; les hommes y sont soumis tout comme les enfants. Ce cahier vous aidera peut-être à vous la rap­peler en vous invitant à vous examiner vous-même fréquemment.

 

Enfant! Songez encore à ceci : On ne travaille pas pour soi seul dans ce monde, on travaille aussi pour les autres. Les petits enfants eux-mêmes sans y penser travaillent pour leur pays. Car les bons écoliers feront les bons citoyens. Si vous employez bien vos jeunes années, si vous profitez sérieusement de tous les moyens d'instruction que la République prend soin d'offrir à tous ses enfants, vous pourrez rendre un jour à la patrie ce que la patrie fait aujourd'hui pour vous. La France a besoin de travailleurs et de gens de bien ; vous serez un de ceux-là si vous vous y préparez dès maintenant. Ne perdez donc pas votre temps, vous n'en avez pas le droit : le paresseux fait du tort à lui-même sans doute, mais il fait tort surtout à son pays.

 

Si vous traversez quelque moment de faiblesse et de découragement, enfant, ne vous laissez pas abattre, et pour reprendre courage, dites-vous tout bas à vous-même : non, je ne veux pas être un inutile sur la terre, un ingrat envers ma famille, un ingrat envers la France. Je veux travailler, je veux devenir meilleur, non pas seulement parce que c'est mon intérêt, mais parce que c'est mon devoir.

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 22:01

Rentrée des classes et nouveautés, périéducatif et  périscolaire avec mise en place de la cantine. C'est en cours.

 

Enseignants à leur poste, parents et enfants contents (?) de la fin des vacances.

116 élèves à l'école élémentaire, 79 à l'école maternelle.

La quasi totalité des parents étaient venus accompagner leur(s) enfant(s) pour ce premier jour. Un peu plus d'émotion à l'école maternelle surtout pour ceux pour qui c'était la première fois.  Pleurs d'un enfant, pleurs de sa maman. Séparations difficiles ou dans l'indifférence. Chaque enfant se trouvera très vite captivé par la première histoire qui leur sera lue.

On voit davantage les parents que les enfants, pourtant ils sont là à découvrir leur nouvel environnement.

On voit davantage les parents que les enfants, pourtant ils sont là à découvrir leur nouvel environnement.

Le premier jour, il n'y avait aucun enfant à l'accueil périscolaire du matin. Mais la cantine a accueilli à midi ses premiers rationnaires : 32 enfants dont 9 de maternelle, les 23 autres venus de l'école élémentaire accompagnés par deux personnes jusqu'à la cantine. Salade de tomates en entrée, purée et aiguillettes de dinde avant le dessert. Cela semblait bien bon. Quatre personnes dépendant de la Codecom s'occupaient des enfants.

Le mobilier, fourni par la commune, avait été installé pendant les vacances. Tables et chaises adaptées à la taille des enfants, mais aussi du mobilier pour ranger des livres ou des jeux.

Le mobilier, fourni par la commune, avait été installé pendant les vacances. Tables et chaises adaptées à la taille des enfants, mais aussi du mobilier pour ranger des livres ou des jeux.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens