Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 11:31

 

Cette nuit vers 2h du matin, une voiture est arrivée beaucoup trop vite dans le virage à droite à l'entrée de la rue Des Jardins à moins que les effets de l'alcool n'aient diminué fortement les réflexes du chauffeur.

 

Le véhicule a mordu sur la plate-bande, a un peu perdu la maitrise de sa trajectoire et a fini par percuter deux armoires électriques qui ont volé en éclat, privant d'électricité deux maisons de la partie centrale du lotissement. Au passage une arrivée d'eau a été légèrement malmenée.

 

Le temps de vraiment se rendre compte de ce qui se passait et qu'il ne s'agissait pas d'une simple coupure de courant, les services d'Enedis (ex ERDF) sont intervenus vers 4 h du matin pour sécuriser les boitiers électriques et procéder à leur remplacement. A cette heure (11h 30) les réparations ne sont pas terminées. Les gendarmes sont venus constater.

 

Conséquences : les volets électriques d'une habitation sont restés fermés et les projets de ce dimanche des habitants concernés sont chamboulés. Bien entendu l'auteur de ces faits a disparu sans laisser d'adresse. Qui avait donc à faire dans ce quartier calme à cette heure-là ?

 

 

Trop vite, cela fait boum
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 22:01

C'est un massif floral isolé juste avant le pont sur la Meuse, côté Troussey. Une demi douzaine de fleurs y ont été volées. Ce n'est pas grand chose et cela ne se voit pas beaucoup. Il est tout de même lamentable de s'abaisser à un si triste larcin.

Vol de fleurs
Partager cet article
Repost0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 07:51

« Bien vivre ensemble » dépend de nombreux facteurs humains et relationnels. Il faut oser se rencontrer, apprendre à se connaître, accepter d’être différents pour que naisse une cohabitation de qualité, un voisinage harmonieux qui favorise un sentiment de bien-être et de sécurité dans le village.


Mais lorsque certains oublient les règles élémentaires du « savoir vivre ensemble », l’atmosphère s’alourdit, les relations se crispent, la vie quotidienne devient stressante. Vivre "à la campagne", ce n’est pas avoir le droit de faire du bruit plus qu’ailleurs. Vivre en démocratie, ce n’est pas pouvoir dire tout ce que l’on veut...


Les actes de négligence dans l’espace public sont perçus comme un manque de respect à l’égard de tous. Certains sont commis par inadvertance, d’autres par facilité, d’autres de façon volontaire. Cette rubrique n’a pas la prétention de résoudre les difficultés nées d’actions irresponsables ou malveillantes. Il a pour objet de rappeler quelques règles de base indispensables pour « bien vivre ensemble », afin que tous les Pagnotins et Pagnotines de bonne volonté puissent s’y référer et améliorer si nécessaire leur citoyenneté quotidienne.

 

" La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui" (extrait de l’article 4 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789)

Partager cet article
Repost0
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 13:27

Profiter du temps clément pour rester à l'extérieur et passer un moment calme en sirotant un petit café. Que demander de plus lorsqu'on a passé toute la matinée avec crayon et ordinateur à préparer la télérelève des compteurs d'eau ?

 

Sauf que ...

 

Quelques meuleuses se répondent sur des stridulations métalliques, entrecoupées de silences bienvenus. Un chien  aboie et  joue. Une voix  essaye de se faire obéir. Des éclats de voix ordinaires d'une famille qui n'a pas envie de rester enfermée. Un peu de musique. Quelques gais pépiements d'oiseaux. Deux ou trois grosses cylindrées, bruyantes par nature, mais qui passent en respectant la limitation à 50 km/h. Des voitures dans un sens ou dans l'autre. Une autre qui démarre à proximité. Une mobylette sans son silencieux.

 

Du coup,je rentre pour m'occuper de mes affaires personnelles laissées en suspens, en attendant une accalmie qui me fera ressortir, puis rentrer, puis ... En fait je noircis le tableau. Il suffit de se concentrer sur le chant d'un oiseau et on n'entend plus les autres bruits. Et en prime, on risque même de s'endormir sur le banc.

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 21:35
Pollueur : récompense à qui le fera prendre.

Voici une photo prise le 15 mai, quelques jours après qu'un entrepreneur indélicat eût déchargé la benne de son camion sur le site de la chapelle de Massey. De l'isolant mince et quelques palettes de bois. Cela lui coûte moins cher que d'aller dans une décharge où on le fait payer. Ce n'est pas le cas chez nous pour des travaux réalisés sur la commune et bien sûr pour des quantités raisonnables.

 

Les agents communaux sont venus en début de semaine nettoyer les lieux.

 

Il faut signaler une recrudescence de dépôts sauvages sur la commune.

 

J'offre personnellement 100 € à qui me permettrait de confondre le contrevenant.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 18:21

Le jour du ramassage des encombrants, le 13 mai dernier, il avait posé ce dont il souhaitait se débarrasser dans une brouette sur le trottoir, se disant que les préposés au ramassage aurait plus de facilité pour la manutention.

 

Quelqu'un a dû passer avant. Surprise. Les encombrants avaient été posés sur le trottoir et la brouette avait disparu. Un besogneux nécessiteux sans doute.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 08:14

Certains lieux de la commune sont devenus des crottoirs à chiens. Dans le Bas des rues par exemple, où toute une berge est devenue le but des promenades pour chiens et maître(sse)s, Les enfants et les adultes sont exclus d'une promenade agréable au bord de l'eau, sauf à regarder où l'on met les pieds. Une table avec bancs a même été installée sous un saule pleureur pour profiter de l'endroit. Mais à quoi bon. Il est déplorable de constater que la borne de propreté canine mise à disposition n'est pas utilisée avec le distributeur de sacs de ramassage et la poubelle.

 

Cela a un coût : une borne de propreté canine vaut environ 240 € HT et un lot de 500 gants-sacs 32 € HT, aux frais du contribuable, comme diraient certains, mais il faut bien en passer par là pour espérer avoir une commune propre.

 

Si vous voyez des personnes laisser faire les besoins de leurs chiens sans ramasser, n'hésitez pas à leur en faire la remarque.

 

Cet article ne s'adresse pas à ceux et celles qui assument la possession d'un chien et qui ne laissent pas derrière eux des tas peu ragoutants. On ne peut que les encourager dans leur bonne pratique.

 

Ramassez les déjections de vos chiens lorsque vous les emmenez promener ou emmenez-les très loin des endroits fréquentés par des adultes ou des enfants. Des bornes de propretés pour chiens ont été installées en divers lieux publics. La mairie reçoit de nombreuses plaintes. La plupart du temps revient la même demande : « Que les propriétaires de chiens leur fassent faire leurs besoins chez eux et qu’ils gardent les odeurs. »

 

Faudra-t-il pour un peu de civilité vous toucher au niveau du porte-monnaie en (ré)instaurant une taxe sur les chiens ainsi qu’une verbalisation pour toute personne ne pouvant présenter un sac pour récupération du kk de son animal préféré ?

Partager cet article
Repost0
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 12:00

Déjà traité.

 

Finalement, nos agents communaux ont remis en état la plupart des supports des panneaux de signalétique.

 

Certains savent qui a fait le coup mais ne parleront pas. Ce ne sont pas des "balances" et cela ne touche pas encore leur porte-monnaie.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 20:36

Un jeune homme masqué a essayé de faire main basse sur la caisse de la station Total vers 20 h ce soir. Pas de chance pour lui. Le civisme a joué. Il s'est fait coursé par des routiers et d'autres personnes. Il a été rattrapé près de la mairie. Affaire résolue très rapidement.

 

La personne de service à la station a sans doute été choquée. Mais elle semble en capacité de supporter l'évènement.

 

Les gendarmes sur place font leur enquête. Ils ont souligné l'aide spontanée et efficace apportée par les personnes présentes lors du braquage.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 12:51

 

Les champions olympiques de natation (C.O.N. en abrégés) sont de retour avec le printemps. Ils ont hiberné tout l'hiver. Complétement ivres mais pas suffisamment pour se noyer dans une piscine d'alcool, ils ont parcouru cette nuit une partie du village en renversant, pliant, arrachant, neuf poteaux supportant de la signalétique ainsi qu'une borne de propreté pour chiens.

 

Avenue De Gaulle, près de l'escalier allant au quartier des Jardins, la signalisation de limitation à 50 km/h a été couchée au sol, puis le poteau supportant une interdiction de stationner et réservant un emplacement pour handicapé a été plié devant l'entrée de l'école maternelle. Le panneau de zone limitée à 30km/h a été couché sur la rue de la Trace. La borne de propreté pour chiens a été pliée et git au sol à l'entrée du stade scolaire. Les deux poteaux qui supportent les noms des rues des Marais et de la Souche sont courbés près du parking. Un peu plus loin sur la rue de la Souche un autre poteau a été plié et faisait effet de barrière sur la route.

 

Je pensais en avoir fini, mais non. A l'entrée de la rue du Faubourg, un poteau abattu et dans le Bas des Rues, deux poteaux indiquant des noms de rues ont subi un arrachage partiel.

 

Quand cela s'est-il produit ? Des cris de jeunes avinés ont été entendus vers 5h 20 ce matin, rue de la Souche, s’accompagnant de propos affligeants. Un amusement qui coutera en première approxiamation au moins cinq cents euros pour les remplacements de poteaux et les remises en place, et certainement davantage.

 

Voir photos ci-dessous.

 

J'ai été prévenu vers 8 h ce matin dimanche. Les gendarmes, prévenus dans la foulée, sont venus faire les constatations d'usage et commencé leur enquête. Je suis ensuite allé porter plainte à la gendarmerie. ela prendu du temps.

 

Parti à 8h 30 de chez moi, je suis rentré à 12h 30. Toute une matinée perdue pour moi. J'avais quelques dossiers à traiter.

 

A la gendarmerie, j'ai rencontré un pagnotin de la Grande Rue venu porter plainte, lui aussi pour une boite aux lettres arrachée et j'ai aussi constaté qu'une pancarte publicitaire d'un artisan avait été renversée avenue De Gaulle.

 

Il y avait longtemps que nous n'avions pas eu de faits divers de cette nature.

 

En réalité, je n'ai pas tout à fait perdu mon temps, puisque j'ai rencontré le responsable local de la gendarmerie pour les conseils en vidéo protection. Ce n'est pas fait pour surveiller les agissements des personnes en continu, pas plus que ce qu'une autre personne pourrait voir dans la rue. Mais cela pourrait aider à trouver les auteurs de faits délictueux comme ceux de cette nuit. (Il y a des règles très précises à respecter. J'ai appris par exemple que des caches étaient mis en place dans le système vidéo pour ne pas filmer les lieux privés. Mais faudra-t-il en arriver là pour quelques jeunes incapables de s'amuser sans alcool et de réfléchir à la conséquence de leurs actes ?

 

 

Sur l'Avenue De Gaulle

Sur l'Avenue De Gaulle

Devant l'école maternelle

Devant l'école maternelle

rue de la Trace

rue de la Trace

Près du city stade

Près du city stade

Les Champions Olympiques de Natation sont de retour
rue de la Souche

rue de la Souche

rue du Faubourg

rue du Faubourg

Bas des Rues
Bas des Rues

Bas des Rues

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens