Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2020 1 28 /12 /décembre /2020 09:35
Statistiques épidémiologiques quotidiennes relatives au Covid-19 pour le département Meuse
Mis à jour: 27 déc. 2020 à 22:44
 
 
Résumé:
  • 75 nouveaux cas positifs en moyenne lors des 7 derniers jours (-17% par rapport à la semaine dernière)
  • 6 nouvelles hospitalisations en moyenne lors des 7 derniers jours (-58% par rapport à la semaine dernière)
  • 1 nouvelles entrées en réanimation en moyenne lors des 7 derniers jours (0% par rapport à la semaine dernière)
  • 138 personnes hospitalisées et 10 en unités de réanimation
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 12:01
Statistiques épidémiologiques quotidiennes relatives au Covid-19 pour le département Meuse
Mis à jour: 26 déc. 2020 à 19:55
 
Les statistiques sont bien meilleures. Miracle de Noël ?
 
 
Résumé:
  • 83 nouveaux cas positifs en moyenne lors des 7 derniers jours (0% par rapport à la semaine dernière)
  • 7 nouvelles hospitalisations en moyenne lors des 7 derniers jours (-54% par rapport à la semaine dernière)
  • 1 nouvelles entrées en réanimation en moyenne lors des 7 derniers jours (0% par rapport à la semaine dernière)
  • 139 personnes hospitalisées et 11 en unités de réanimation
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 23:33

J’ai envoyés à Madame le Préfet, en date des 12 et 13 novembre, deux courriers, avant et après l'intervention de M. Castex pour lui demander une dérogation d’ouverture pour le salon de coiffure et le salon de beauté de notre village. Modeste soutien à ce type de commerces. Mais si on ne dit rien, il ne se passera rien non plus.

Je pense qu’il est stupide d’interdire l’exercice d’un commerce dans lequel il n’y aurait que 2 personnes, la propriétaire du salon et un client. Le risque de contamination est minime comparé à la foule de gens qui se côtoient dans une grande surface. Je ne dois pas être le seul à avancer cet argument, mais j’avais envie de le dire (et d’autres choses aussi) et le faire savoir à l’échelle de la préfecture en espérant que mes propos remontent au-delà et que l’avis et le ressenti du terrain doit compter. L’exaspération grandit dans tous les petits commerces de France.

 

J'ai également sollicité député et sénateurs afin de faire remonter mes propos et agir au niveau de leurs champs de compétence.

 

A défaut de miracle, on pourrait s’attendre à un peu de bon sens de la part de l’Etat qui ne semble toujours pas comprendre que dans une grande ville ou dans un petit village, on peut avoir des règles différentes et qu’un maire sait mieux que quiconque où l’on peut déroger.

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2020 1 02 /11 /novembre /2020 15:43

 

LES ASSEMBLÉES DÉLIBÉRANTES DES COLLECTIVITÉS ET LEURS GROUPEMENTS ET LES RÉUNIONS
DES PERSONNES MORALES AYANT UN CARACTÈRE OBLIGATOIRE :
EXEMPLES : CONSEILS MUNICIPAUX ET COMMUNAUTAIRES ENTRE AUTRES


Les assemblées délibérantes peuvent se réunir, à huis clos, dans la salle du conseil ainsi que dans les établissements recevant du public (ERP) suivants :
Type L : salle polyvalente, d’auditions, de conférences, de réunions de spectacles ou à usages multiples ;
Type X : établissements sportifs couverts
Type PA : établissements de plein air


Chaque membre a une place assise, distanciée d’un mètre et le port du masque est obligatoire.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2020 1 02 /11 /novembre /2020 15:04

 

CÉRÉMONIE À VENIR


La cérémonie du 11 novembre est une cérémonie publique mentionnée au décret du 13 septembre 1989. Si elle n’est pas soumise à la jauge de 6 personnes, je souhaite qu’elle se fasse en comité très restreint (autour de 10 personnes), sans public, et qu’elle se limite à la lecture du message officiel et au dépôt d’une gerbe. Bien évidemment les traditionnels vins d’honneur qui suivent la cérémonie ne sont pas autorisés.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2020 1 02 /11 /novembre /2020 14:32

LE PORT DU MASQUE


Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties (un mètre minimum entre deux personnes).


Dans les établissements relevant des types d'établissements définis par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation et où l'accueil du public n'est pas interdit en vertu du présent titre, l'exploitant met en œuvre les mesures de nature à permettre le respect des dispositions de l'article 1er. Il peut limiter l'accès à l'établissement à cette fin.


Il informe les utilisateurs de ces lieux par affichage des mesures d'hygiène et de distanciation mentionnées à l'article 1er.


Lorsque, par sa nature même, une activité professionnelle, quel que soit son lieu d'exercice, ne permet pas de maintenir la distanciation entre le professionnel et le client ou l'usager, le professionnel concerné met en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir les risques de propagation du virus.


Toute personne de onze ans ou plus porte un masque de protection dans les établissements de type L, X, PA, CTS, V, Y, S, M, T et, à l'exception des bureaux, W, ainsi que, s'agissant de leurs espaces permettant des regroupements, dans les établissements de type O, sans préjudice des autres obligations de port du masque fixées par le présent décret. Il peut être rendu obligatoire par l'exploitant dans les autres types d'établissements.


L’obligation de porter un masque s’applique aux personnes de 11 ans ou plus, ainsi que pour les élèves des écoles élémentaires et les enfants de 6 ans ou plus accueillis en structures de loisirs périscolaires. Elle s’applique également aux enfants de 6 à 10 ans dans les autres cas, dans la mesure du possible.


De plus, comme annoncé en début de lettre, l’arrêté préfectoral 2020-2297 du 30 octobre dispose que, dans l’ensemble du département de la Meuse et jusqu’au 1er décembre 2020 inclus, le port du masque est obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus :
- sur le périmètre des marchés non couverts ;
- 50 mètres autour des établissements scolaires (entrées et sorties) et leurs emprises (parking et dépendances) ;
- aux abords des centres commerciaux autorisés à accueillir du public (parkings et dépendances) ;
- aux abords des entrées et des sorties des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et des établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) non dépendantes et sur les dépendances de ces établissements (parcs, chemins de promenade, parkings attenants).


Ces dispositions ne sont pas applicables aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en oeuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2020 1 02 /11 /novembre /2020 14:00

DISPOSITIONS CONCERNANT LES ÉTABLISSEMENTS ET LES ACTIVITÉS


Les organisateurs des manifestations sur la voie publique mentionnées à l'article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure (cortège, défilés, rassemblements à caractère revendicatif sur la voie publique, soumis à déclaration) adressent au préfet de département sur le territoire duquel la manifestation doit avoir lieu, sans préjudice des autres formalités applicables, une déclaration contenant les mentions prévues à l'article L. 211-2 du même code, en y précisant, en outre, les mesures qu'ils mettent en œuvre afin de garantir le respect des dispositions de l'article 1er du présent décret. Sans préjudice des dispositions de l'article L. 211-4 du code de la sécurité intérieure, le préfet peut en prononcer l'interdiction si ces mesures ne sont pas de nature à permettre le respect des dispositions de l'article 1er.


Les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public autres que ceux mentionnés dans le paragraphe ci-dessus, mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes sont interdits.

 

Ne sont pas soumis à cette interdiction :


1° Les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ;
2° Les services de transport de voyageurs ;
3° Les établissements recevant du public dans lesquels l'accueil du public n'est pas interdit ;
4° Les cérémonies funéraires organisées hors des établissements mentionnés au 3°, dans la limite de 30 personnes ;
5° Les cérémonies publiques mentionnées par le décret du 13 septembre 1989 susvisé *2
La dérogation mentionnée au 3° n'est pas applicable pour la célébration de mariages, ce qui implique que les mariages sont autorisés en mairie dans la limite de 6 personnes.


*2 : les cérémonies publiques mentionnées par le décret du 13 septembre 1989 sont :
• 11 mars : journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme
• 19 mars : Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc
• Dernier dimanche d'avril : Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation
• 8 mai : Anniversaire de la victoire du 8 mai 1945.
• Deuxième dimanche de mai : Fête nationale de Jeanne d'Arc, fête du patriotisme (pavoisement uniquement)
• 10 mai : Commémoration en France métropolitaine de l’abolition de l’esclavage (Paris et chef-lieu de département)
• 27 mai : Journée nationale de la Résistance
• 8 juin : Journée nationale d'hommage aux "morts pour la France" en Indochine.
• 18 juin : Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi.
• 16 juillet : (si c’est un dimanche, sinon dimanche suivant le 16 juillet) Journée nationale commémorative des persécutions racistes et antisémites et d'hommage aux « Justes » de France.
• 25 septembre : Journée nationale d'hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives
• 11 novembre : commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918 et hommage rendu à tous les morts pour la France.
• 5 décembre : Journée nationale d'hommage aux "morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.


Les établissements relevant des types d'établissements définis par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation peuvent accueillir du public, dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions de l'article 1er, pour :
- Les services publics, sous réserve des interdictions prévues par le présent décret ;
- L'accueil des populations vulnérables et la distribution de produits de première nécessité pour des publics en situation de précarité ;
- La vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n. c. a. ;
- Les activités des agences de placement de main-d’œuvre ;
- Les activités des agences de travail temporaire ;
- Les services funéraires ;
- Les cliniques vétérinaires et cliniques des écoles vétérinaires ;
- Les laboratoires d'analyse ;
- Les refuges et fourrières ;
- Les services de transports ;
- L'organisation d'épreuves de concours ou d'examens ;
- L'accueil d'enfants scolarisés et de ceux bénéficiant d'un mode d'accueil en application de l'article L. 227-4 du code de l'action sociale et des familles dans des conditions identiques à celles prévues à l'article 36 ;
- L'activité des services de rencontre prévus à l'article D. 216-1 du code de l'action sociale et des familles ainsi que des services de médiation familiale ;
- L'organisation d'activités de soutien à la parentalité relevant notamment des dispositifs suivants : lieux d'accueil enfants parents, contrats locaux d'accompagnement scolaire et réseaux d'écoute, d'appui et d'accompagnement des parents ;
- L'activité des établissements d'information, de consultation et de conseil conjugal mentionnés à l'article R. 2311-1 du code de la santé publique.


Les magasins de vente, relevant de la catégorie M ne peuvent accueillir du public que pour leurs activités de livraison et de retrait de commande, ainsi que pour les activités suivantes :
- Entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;
- Commerce d'équipements automobiles ;
- Commerce et réparation de motocycles et cycles ;
- Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles ;
- Commerce de détail de produits surgelés ;
- Commerce d'alimentation générale ;
- Supérettes ;
- Supermarchés ;
- Magasins multi-commerces ;
- Hypermarchés ;
- Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé ;

- Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé ;
- Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, hors produits alcoolisés, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route ;
- Commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de textiles en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail d'articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé ;
- Commerces de détail d'optique ;
- Commerces de graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé ;
- Commerce de détail alimentaire sur éventaires sous réserve, lorsqu'ils sont installés sur un marché, des dispositions de l'article 38 ;
- Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé ;
- Location et location-bail de véhicules automobiles ;
- Location et location-bail d'autres machines, équipements et biens ;
- Location et location-bail de machines et équipements agricoles ;
- Location et location-bail de machines et équipements pour la construction ;
- Réparation d'ordinateurs et de biens personnels et domestiques ;
- Réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication ;
- Réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques ;
- Réparation d'équipements de communication ;
- Blanchisserie-teinturerie ;
- Blanchisserie-teinturerie de gros ;
- Blanchisserie-teinturerie de détail ;
- Activités financières et d'assurance ;
- Commerce de gros.


Les établissements non autorisés à recevoir du public sont :


• ERP de type CTS : chapiteaux, tentes et structures ;


• ERP de type S : bibliothèques, centres de documentation, médiathèques ;


• ERP de type Y : musées (et par extension, les monuments) ;


• ERP de type L : salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (comme les salles des fêtes et salles polyvalentes), sauf pour :
- les salles d'audience des juridictions ;
- les crématoriums et les chambres funéraires ;
- l'activité des artistes professionnels ;
- l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau,
- les événements indispensables à la gestion d'une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation ;
- les assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements et les réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire ;
- l'accueil des populations vulnérables et la distribution de produits de première nécessité pour des publics en situation de précarité ;
- l'organisation de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actions de vaccination.


• ERP de types X : établissements sportifs couverts (gymnases, piscines couvertes, saunas et hammams, etc.) et PA : établissements de plein air (stades, hippodromes, parcs d’attraction, parcs zoologiques, etc.), sauf pour :
- l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;
- les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ;
- les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale ou présentant un handicap
reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
- les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences
professionnelles ;
- les événements indispensables à la gestion d'une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité
de la vie de la Nation ;
- les assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements et les réunions des personnes
morales ayant un caractère obligatoire ;
- l'accueil des populations vulnérables et la distribution de produits de première nécessité pour des
publics en situation de précarité ;
- l'organisation de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actions de vaccination.

Les hippodromes ne peuvent recevoir que les seules personnes nécessaires à l'organisation de courses de chevaux et en l'absence de tout public.


• ERP de type P : salles de danse (discothèques) et salles de jeux (casinos, bowlings) ;


• ERP de type M : magasins de vente, sauf pour leurs activités de livraison et de retrait de commandes et à l’exception des activités autorisées dans l’article 37 - I du décret ;


• ERP de type N : restaurants et débits de boissons, sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le «room service » des restaurants et bars d'hôtels et la restauration collective sous contrat ;


• ERP de type T : salles d'expositions, foires-expositions et salons ayant un caractère temporaire ;


• ERP de type U : établissements de cure thermale ou de thalassothérapie ;


• Fermeture des campings, villages vacances et hébergements touristiques, sauf lorsqu’ils constituent pour ceux qui y vivent un domicile régulier ou pour l’accueil de personnes en isolement ou en quarantaine.


• Les lieux de culte (ERP de type V) ne pourront rester ouverts que pour les cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes.


Les établissements d'enseignement artistique et les établissements d'enseignement de la danse sont autorisés à ouvrir au public, pour les seuls pratiquants professionnels et pour les élèves inscrits dans les classes à horaires aménagés, en troisième cycle et en cycle de préparation à l'enseignement supérieur ;


Autres dispositions, en bref :


Les parcs, jardins et autres espaces verts, les plages, plans d’eau et lacs ;
Les parcs, jardins, autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines, les plages, plans d’eau et lacs sont ouverts et accessibles dans le cadre du motif de déplacement bref dérogatoire ou de celui du déplacement de personnes en situation de handicap, avec son accompagnant. Toutefois, les activités nautiques et de plaisance sont interdits.


Personne âgées :
Afin de lutter contre la solitude des aînés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées pendant le confinement dans le strict respect des mesures barrières.


Le travail :


Le télétravail est obligatoire à 100 % partout où il est possible.
Cependant, contrairement au confinement de mars le secteur du bâtiment et des travaux publics ainsi que les usines et les exploitations agricoles peuvent poursuivre leur activité.
Les bureaux de poste et les guichets de service publics restent également ouverts.


Les aides aux commerces et établissements recevant du public (ERP) :
Les commerces et établissements recevant du public (ERP) non essentiels seront fermés pendant le confinement. L’ensemble des secteurs faisant l’objet de fermetures administratives bénéficieront d’aide allant jusqu’à 10 000 euros via le fonds de solidarité. La cellule de continuité économique a été réactivée, le dispositif d’activité partielle est étendu jusqu’au 31 décembre 2020 et les prêts garantis par l’Etat sont prolongés jusqu’au 30 juin 2021. Des dispositifs de prise en charge des loyers pour les PME seront prochainement présentés.


En miroir, contrairement au mois de mars un certain nombre d’activités sont maintenues en particulier les services publics, notamment de guichet, les commerces de gros, les marchés alimentaires et évidemment les laboratoires d’analyse.


Les marchés :
Les marchés, couverts ou non, sont autorisés. Les étals proposés sont uniquement limités à la vente alimentaire, la vente de graines, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières. Les regroupements de plus de 6 personnes en leurs seins y sont interdits et le nombre de personnes accueillies est fonction du respect d’une surface de 4 m² par personne.


Les déplacements internationaux :
Si les frontières avec l’Union Européenne restent ouvertes, sauf exception les frontières extérieures sont fermées. Les Français de l’étranger restent bien sûr libres de regagner le territoire national.
Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides seront déployés pour toutes les arrivées.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 15:44

 

L’ensemble du territoire national est placé en état d’urgence sanitaire.

Le département de la Meuse se voit donc appliquer des mesures restrictives, dès ce samedi, même s’il n’est pas concerné par le couvre-feu mis en place dans la région Ile-de-France ainsi que dans les métropoles de Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen.

Interdiction des rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans lieu ouvert au public

Les rassemblements, réunions ou activité mettant en présence de manière simultanée plus de 6 personnes sont interdits sauf exceptions qui feront l’objet de précisions ultérieures.

Interdiction des événements festifs dans les salles des fêtes, les salles polyvalentes ou tout établissement recevant du public (ERP)

    • Tous les événements festifs ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue comme les mariages, les anniversaires ou les soirées étudiantes qui se tiennent dans les établissements de type L (salles des fêtes ou polyvalentes, etc.) ou tout autre établissement recevant du public (ERP) sont interdits.

Ces événements festifs liés aux cérémonies de mariage déjà programmées pour ce week-end seront tolérés.

    • En revanche, les rassemblements, réunions ou activités au sein de ces ERP et au cours desquels le port du masque est assuré de manière continue restent possibles. Une distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes et le port du masque sont obligatoires.

Il s’agit par exemple des réunions de travail des élus, des réunions associatives, etc. Dans ce cas, cela implique l’interdiction des repas, des cocktails ou de toute autre activité qui nécessiterait le retrait du masque.


Renforcement de la distanciation sociale dans les établissements recevant du public (ERP)

    • Dans les établissements recevant du public avec espaces debout et circulants (les centres commerciaux, les musées, les foires et les salons, etc.) : le nombre de personnes est limité sur la base d’une règle d’une surface de 4m2 par personne.

    • Dans les établissements recevant du public avec places assises :

– s’il s’agit d’un ERP clos (salles de conférences, de réunions, salles de spectacles, de cinémas ou à usage multiple, dans les chapiteaux, les tentes et structures, etc.) : un siège libre doit être gardé entre deux personnes ou un groupe de 6 personnes issues de la même famille ou d’un groupe d’amis, avec jauge de 5 000 personnes maximum.

Attention : ces ERP ne peuvent accueillir des événements festifs.

– s’il s’agit d’un ERP de plein air (stades, etc.) : un siège libre doit être gardé entre deux personnes ou un groupe de 6 personnes issues de la même famille ou d’un groupe d’amis, avec jauge de 5 000 personnes maximum.

Renforcement du protocole sanitaire dans les débits de boissons et les restaurants

Dans les débits de boissons et les restaurants, l’accueil du public est possible sous réserve d’un protocole sanitaire strict : distance d’un mètre entre les chaises de tables différentes, 6 personnes maximum par table, cahier de rappel, etc.

Pascale TRIMBACH
Préfète de la Meuse

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 09:18

Suite au message de M. Jannot, un retour du Docteur Jouanneau de la maison de santé de Void :

 

 

Je me permettrais d’apporter le point de vue des Professionnels de Santé  de la Maison de Santé de Void Vacon.

 

La situation est rassurante et stable depuis plusieurs semaines, nous voyons quelques cas suspects  - qui se confondent avec la pathologie saisonnière - , demandons de rares tests, dont quelques rares reviennent positifs ( moins de 10 sur notre établissement en 1 mois)

Ces cas positifs sont tous bénins, nous conseillons l’isolement d’une semaine en renforçant les mesures barrières.

 

Nous n’avons rencontré aucun cas sérieux avec atteinte respiratoire nécessitant une hospitalisation. Question de la mutation du virus devenu moins pathogène ?

 

La rentrée scolaire nous a apporté son lot de pathologies ORL banales que nous avons pu gérer au mieux sans affolement ni psychose, bien suivis par les enseignants sur notre secteur.

 

Le cluster de l’Hopital de Toul est désormais réglé, la situation hospitalière reste des plus favorables.

 

Tout le monde a la Maison de Santé porte son masque, nous nous efforçons d’appliquer  au mieux les mesures barrières au quotidien.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 20:02

 

Cérémonie très discrète au Monument aux Morts. Maire, adjoints et conseiller délégué pour le dépôt d'une gerbe en toute simplicité. L'essentiel était de marquer l'évènement.

 

Malheureusement, la situation sanitaire incitait à la prudence et reste toujours d'actualité. L'usage du masque va devenir obligatoire dans bien des cas.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens