Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 15:38

 

Dimanche 6 octobre 2019

 

L'hommage aux Morts

 

Traditionnellement, il est fait un dépôt de gerbes. Nous avions souhaité avoir le même type de gerbe qu'en 1919. Notre fournisseur a très bien travaillé en les réalisant.

 

Une première gerbe a été déposée par M. le Sous-Préfet et moi-même.Une seconde l'a été par notre adjointe. Pour symboliser et rendre hommage à la femme, l’épouse, la mère de celui qui n’est pas revenu, celle qui a suppléé à l’absence de l’homme et pris le relai aux champs ou dans les usines et à laquelle on pense peu. La troisième avait été offerte par le Conseil départemental qui rappelle ainsi un département qui a particulièrement souffert.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 15:10

 

Dimanche 6 octobre 2019

 

Qui étaient les personnalités présentes ?

 

En 1919

L’inauguration du monument élevé à la mémoire des jeunes gens de la commune morts pour la patrie, a eu lieu sous la présidence de M. le général de Goybet, commandant d'armes de Commercy. M. Garnier, conseiller général du canton, était présent à la cérémonie.

 

Des discours ont été prononcés par M. l'abbé Martin, curé de la paroisse, M. le général de Goybet, M. Caussin, maire de la commune, et M. Fougère, secrétaire de la mairie. Je n'ai pu retrouver que les discours du général et du maire.

 

Un service funèbre à l'église avait eu lieu auparavant.

 

En 2019

 

 

  • M. Verline, Sous-Préfet de Commercy
  • M. André Jannot, conseiller départemental et vice-président
  • M. Francis Leclerc, président de la CC CVV
  • Les membres du conseil municipal de Pagny
  • Les maires de Troussey et Saint-Germain
  • Le colonel Denis Royer du SDIS de la Meuse
  • Les sapeurs-pompiers du Centre de secours
  • Alain Lucion, ancien chef du centre de secours
  • Notre porte-drapeau Pierre Riga et autres porte-drapeaux du Souvenir Français sous la conduite de leur président Alain Gaucher
  • Le major de la Gendarmerie de Void, M. Helfenstein

Etaient excusés les sénateurs Longuet et Ménonville ainsi que Mme Bertaud du conseil départemental.

A souligner aussi :

  • la présence de la Musique départementale des sapeurs-pompiers de la Meuse
  • Damien Braconnot pour son exposition en mairie sur du matériel de la 1ère guerre.
  • Béatrice Fisch qui travaille à la Graniterie d’Abbainville, d’où provient notre monument
  • Et les enfants de l’école maternelle et ceux de la classe de CE2 et CE1 de Mme Knoéry qui ont souhaité participer par des textes, un poème, les fleurs en papier, la Marseillaise en fin de cérémonie. Ils reviendront lire leurs textes le 11 novembre avec une sono remise à neuf.
  • Sans oublier les services administratifs et techniques de la commune ainsi que le comité des fêtes qui se sont amplement investis et tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont aidé à cette manifestation.
  • Et vous tous présents en nombre pour cette manifestation.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 12:49

 

Dimanche 6 octobre 2019

 

Notre Monument

 

La commune de Pagny a dû être unes des premières à ériger son Monument. L’idée a dû germer très rapidement après l’armistice. Le courrier retrouvé montre des échanges au mois de mars 1919. C’est avec la société « Le granit » d’Abbainville qui existe encore de nos jours que le contrat sera signé. Toute la correspondance est visible sous le chapiteau au stade scolaire. Des membres du conseil municipal iront à Abbainville se rendre compte des modèles proposés.

 

Le conseil retiendra le monument que vous avez sous les yeux, le n° 46 de leur catalogue.

 

Le terrain sur lequel repose le monument fut acquis auprès de la Navigation.

 

Une délibération fut prise le 10 mai 1919 décidant officiellement de l’érection d’un monument, puis une autre le 25 juin, beaucoup plus précise : un monument de granit exécuté en Feuille Morte de Grandrupt (Vosges), toutes parties vues polies, sauf la bordure d’entourage qui sera laissée bouchardée pour le prix net et à forfait de 12 000 fr. Ce prix comprend la fourniture des chaines en bronze, l’exécution d’une croix de Lorraine et d’une palme gravée à fond plat et bronzé sur la colonne. La gravure des inscriptions (300 lettres) devant être comptée en plus, environ 600 fr.

 

La délibération du 10 mai sera approuvée par le président de la république Raymond Poincaré par décret en date du 25 juillet. Celle du 25 juin fut entérinée par le préfet le 3 octobre et le contrat entre la commune et le représentant du Granit fut signé le 12 octobre … après la fabrication, la pose et l’inauguration. (raisons administratives et commerciales)

 

Qui sont les gens inscrits au Monument ? En principe des natifs de Pagny ou dont le dernier domicile connu était Pagny. En 1919, on les connaissait. Aujourd’hui ce que je sais d’eux l’est par leurs fiches militaires publiées sur des sites de la Défense Nationale ou ailleurs sur internet, des sites de généalogie, des correspondances particulières que j’ai pu avoir avec des descendants, ou d’échanges directs avec ceux qui leur étaient apparentés. Vous pourrez en apprendre bien plus si vous allez à l’exposition que j’ai rassemblée au stade scolaire. Mais certains n’ont laissé aucune trace écrite ou orale.

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 12:43

 

Dimanche 6 octobre 2019

 

Les Monuments aux Morts : pourquoi ?

 

Apparus après la guerre de 1870-1871, les monuments aux morts ont été élevés dans leur grande majorité à la suite de la guerre de 1914-1918 ; les noms des « Morts pour la France » des conflits postérieurs y étant alors simplement ajoutés. De nos jours, des monuments aux morts sont encore édifiés.

 

  L'expression " Monuments aux Morts " s'applique aux édifices érigés par les collectivités territoriales - le plus souvent les communes - pour honorer la mémoire de leurs concitoyens " morts pour la France ", sauf dans les départements d'Alsace et de Moselle où, pour des motifs historiques, cette notion est remplacée pour la guerre de 1914-1918 par celle de " morts à la guerre ". Rappelons aussi qu’aucun corps ne se trouve sous le monument.

            S'appuyant sur l'esprit de la loi du 25 octobre 1919, un usage s'est imposé, depuis la Première Guerre mondiale, comme référence pour les décisions municipales en la matière : l'inscription d'un nom se justifie pleinement lorsque le défunt, décédé au cours d'une guerre ou d'opérations assimilées à des campagnes de guerre, est titulaire de la mention "Mort pour la France", et est né ou domicilié légalement en dernier lieu dans la commune considérée.

            Juridiquement, les monuments aux morts sont pour la plupart des biens communaux et relèvent comme tels de la compétence des municipalités. A l'origine, la fonction de ces édifices a été de rassembler la population autour du souvenir de ceux qui ne reviendront plus vivre dans la cité, faisant ainsi participer la commune au travail de deuil des familles. Par ailleurs, graver les noms des morts revenait à donner à celles-ci un peu de cette gloire dont étaient alors parés ceux qui s'étaient sacrifiés pour la victoire des armées françaises.

            Ces monuments sont de nos jours souvent méconnus. Ils demeurent pourtant à plusieurs titres des témoins historiques, qu'il s'agisse de l'histoire des mentalités, de l'histoire de l'art, de l'histoire de la commune tout simplement : les noms gravés traduisent le poids des guerres sur la vie locale quand ils ne sont pas aujourd'hui la seule trace de certaines familles.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 09:46

 

Dimanche 6 octobre 2019

 

Célébrer le centenaire de l'inauguration du Monument aux Morts, jour pour jour, a été une belle réussite et une satisfaction. Une très belle journée qui aura été fortement appréciée au vu des retours qui nous ont été faits.

 

Cérémonie commémorative d’une période tragique, certes, mais aussi moment d’espoir, d’apaisement, de réjouissance collective.

6 octobre 1919, le recueillement et la joie de mettre un terme à l’épisode douloureux de la Grande Guerre. 6 octobre 2019, le recueillement, le souvenir toujours présent ; la joie de connaitre la Paix depuis si longtemps.

 

Une foule nombreuse s'était déplacée au Monument. Le sous-préfet, excusé en 1919, était présent en 2019. A l'époque, il y avait le conseiller général du canton, aujourd'hui c'était le conseiller départemental. Beaucoup étaient costumés comme à cette époque. Des enfants des écoles et leurs enseignants étaient présents. Musique des sapeurs-pompiers de Meuse. La météo nous a été favorable le temps de la cérémonie et lors du défilé jusqu'au préau scolaire. Vin d'honneur ; lâcher de ballons bleus, blancs, rouges ; la potée du comité des fêtes a été très appréciées. Musique rétro tout l'après-midi.

 

Les deux expositions ont été bien suivies. Le matin en mairie, Damien Braconnot a exposé de nombreux objets de la première guerre. Avec ses explications, il a intéressé un public nombreux. L'après-midi, au stade scolaire, l'exposition que j'avais préparée, touchait un autre public. Panneaux avec les fiches militaires des Morts pour la France de notre Monument. La correspondance qui s'est échangée entre la commune et la société "Le Granit" pour aboutir à l'érection du Monument. Des paroles de poilus. Reproductions de photos et des cartes postales de cette époque...

 

Des photos ont été prises, en particulier depuis une fenêtre de la mairie pour avoir la même vue qu'en 1919. Nous solliciterons tous ceux qui ont pris des photos pour faire une rétrospective de cette journée.

... à suivre.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 09:10

 

Je vais finir par penser que je possède un pouvoir particulier, celui de maitriser la météo lorsque le besoin s'en fait sentir.

 

Une fois de plus, pour le centenaire de l'inauguration de notre Monument aux Morts, les personnes présentes n'ont pas eu à subir les affres de la pluie alors que les stations météo annonçaient une probabilité de pluie jusqu'à 100%.

 

Nul besoin d'ouvrir un parapluie. Il a plu avant, il a plu après. Mais pas une goutte pendant le rassemblement autour du Monument, ni pendant le défilé. La plupart des cérémonies que je préside ont eu lieu avec un temps clément ou au pire acceptable. Idem pour les mariages quelle que soit la saison.

 

Pourvu que ce pouvoir se maintienne à l'instar d'autres pouvoirs du maire que la législation tend à faire disparaitre.

 

Néanmoins, je n'ai pas eu le pouvoir de  faire cesser le dysfonctionnement de la sonorisation défaillante. Les enfants qui devaient lire un poème étaient inaudibles. Ils reviendront lors d'une prochaine cérémonie. Et d'ici là, la sono ira se faire ausculter chez un spécialiste.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2019 4 03 /10 /octobre /2019 15:51

 

La photo de l'inauguration du Monument aux Morts du 6 octobre 1919 apparait en très grand sur le pignon de la mairie : 4 mètres sur 2,50 mètres.

 

Le cadre support a été installé par nos employés communaux, puis ils ont tendu la photo réalisée sur un support alvéolé à partir d'une photo 18cmX24cm.

 

Ce cadre support pourra être utilisé pour d'autres manifestations.

Une photo au mur de la mairie
Une photo au mur de la mairie
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2019 4 03 /10 /octobre /2019 15:51

La photo de l'inauguration du Monument aux Morts du 6 octobre 1919 apparait en très grand sur le pignon de la mairie : 4 mètres sur 2,50 mètres.

 

Le cadre support a été installé par nos employés communaux, puis ils ont tendu la photo réalisée sur un support alvéolé à partir d'une phot 18cm par 24 cm.

 

Ce cadre support pourra être utilisé pour d'autres manifestations.

Une photo au mur de la mairie
Une photo au mur de la mairie
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2019 4 03 /10 /octobre /2019 15:51

La photo de l'inauguration du Monument aux Morts du 6 octobre 1919 apparait en très grand sur le pignon de la mairie : 4 mètres sur 2,50 mètres.

 

Le cadre support a été installé par nos employés communaux, puis ils ont tendu la photo réalisée sur un support alvéolé à partir d'une phot 18cm par 24 cm.

 

Ce cadre support pourra être utilisé pour d'autres manifestations.

Une photo au mur de la mairie
Une photo au mur de la mairie
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2019 4 26 /09 /septembre /2019 00:50

 

Cérémonie spéciale au Monument aux Morts au cours de laquelle une photographie d’ensemble sera prise comme elle l’a été lors de l’inauguration de 1919. Cérémonie commémorative d’une période tragique mais aussi moment de joie, d’espoir et de paix avec des explications sur le monument, ceux qui y sont inscrits. Participation d’enfants des écoles maternelle et élémentaire. Fanfare des sapeurs-pompiers de la Meuse.

Vous pouvez venir costumés dans le style 1920. Des membres du conseil municipal et des employés communaux le seront afin de relier hier et aujourd’hui.

Il est possible de louer uniquement des vêtements de type paysan(ne)s auprès du club de couture de Void (8 à 10 €) au 03 29 89 85 71.

9h : exposition d’objets militaires de la Grande Guerre en mairie.

10h 30 : cérémonie au Monument

Défilé vers le stade scolaire pour le vin d’honneur.

13h : Potée lorraine, fromage, dessert, café (10 €) avec le comité des fêtes sur réservation au 06 87 16 91 05.

Après-midi :

  • Animation guinguette, lâcher de ballons, concours de costumes.
  • Exposition sous chapiteau sur le Monument, ses Morts pour la France, … avec des documents inédits.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens