Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 22:36

Mardi 15 janvier en fin d'après-midi la neige s'est mise à tomber en abondance exceptionnelle. A 18h, le manteau neigeux atteignait une épaisseur de 25 à 30 cm dans le parc de la mairie.

P1050859

 

Voici quelques photos prises le lendemain :P1050881.JPGP1050877.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

La mairie 

 

Un élément du groupe de statues

du Parc du Millénaire

 

P1050873.JPG

 

 

Le Monument aux Morts

 

  

  P1050879.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme à l'accoutumée, dès que la neige tombe,

le parc de la mairie est le rendez-vous des amateurs de luge.

     

    P1050889.JPGSur le canal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les employés communaux ont passé la journée à déneiger. Mais auparavant, il a fallu arriver à Pagny. Un employé était parti de très bonne heure : il est resté bloqué à une des bretelles près de la Favorite de 6h 30 à 8h passées. Camions et voitures bloquées sur la  4 voies et au rond point de la Favorite. Un autre a glissé dans un fossé en venant deTrondes. Il a été tiré de cette fâcheuse posture par un habitant de Pagny.

 

D'habitude, la Grande Rue et l'Avenue du Général De Gaulle qui sont des routes départementales et qui dépendent donc du Département, sont sablées  par les engins du Conseil Général. Cela semblait ne pas avoir été fait. (Renseignements pris, les services du déneigement sont bien passés, mais les températures trop basses ne permettent pas au sel d'agir). Demain matin, la mairie salera elle aussi. 

 

Je fais dégager les endroits les plus accidentogènes : en priorité le pont au-dessus du canal et au moins un trottoir, la route d'accès vers le Mont, le virage entre la Grande Rue et la Rue de Trondes, puis le haut de toutes les rues qui donnent sur la Grande Rue et l'Avenue du Général De Gaulle, les abords des écoles lorsqu'elles fonctionnent. Les rues sont  ensuite salées les unes après les autres. Il faut aussi aller sur la zone d'activité des Herbues.

 

Le gros tracteur s'occupe des rues ; le petit tracteur équipé lui-aussi d'une lame et d'une saleuse s'occupe plus particulièrement des petits parkings et des trottoirs (Je rappelle néanmoins qu'il est de la responsabilité de chacun de dégager le trottoir devant chez soi). D'autres employés se chargent d'ôter la neige à la pelle devant les bâtiments communaux et autres lieux  d'accès malaisé pour un engin.

 

Le village est grand. La neige ne disparaitra pas d'un coup de baguette magique surtout lorsque les températures deviennent négatives. Nos employés font au mieux. A signaler que le cardan de la saleuse s'est cassé, bien évidemment quand ce n'était pas le moment. Il a été remplacé dans l'heure.

 

Je constate des vitesses excessives sur la neige. Même avec une voiture équipée de pneus neige, on glisse sur une neige tassée. Prudence donc.

 

On m'a rapporté quelques attitudes irresponsables. Le haut de la rue de la Souche avait été totalement déneigé. Des enfants avec des pelles à neige ont remis de la neige à cet endroit dégagé. Cela faisait une belle piste pour les luges. Les adultes ont aussi des conduites étranges en nettoyant le trottoir devant chez eux et en envoyant la neige au milieu de la rue !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 07:43

P1050389Depuis la nouvelle station d'épuration, on pouvait apercevoir une cigogne perchée sur une branche d'arbre mort de l'autre côté de la Meuse. Quelques minutes plus tard un vol de héron s'achevait sur la même branche à quelques mètres de la cigogne.

 

D'habitude ces volatiles ne se fréquentent guère, chacun étant jaloux de son territoire et le défendant becs et ongles. S'étaient-ils donnés rendez-vous pour discuter du partage du territoire de pêche ? Ou était-ce le début d'une romance au bord de l'eau ?

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 07:55

P1050377.JPGLe fils et sa famille revenaient d'Espagne en caravane. Le père et son épouse descendaient en bateau vers le sud. Quoi de plus naturel que se retrouver pour ces hollandais loin de chez eux ?

Ce fut à Pagny sur le port. La caravane tout près du bateau pour bénéficier de l'électricité du bateau. Le hic c'est que le bord du canal n'est pas un camping et qu'il est interdit d'y stationner. C'est ce que signifient un panneau à l'entrée et une chaîne en travers.

 

Gentiment et sans discuter, la caravane a été déplacée en dehors de la zone portuaire.

 

Il y a de la place pour passer de part et d'autre des plots qui soutiennent une chaîne symbolique. L'accès du port doit rester libre pour les services de la navigation et en cas d'urgence. Certains en profitent : un camping-car à l'ombre d'un arbre, une voiture de pêcheur qui craint de déplacer son matériel sur une trentaine de mètres, ...

 

Que l'on soit hollandais ou français, la difficulté est la même pour décoder un panneau rond rouge sur fond blanc ou une chaîne tendue au milieu d'un chemin.

  

Panneau d'interdiction de circuler pour tout véhicule dans les deux sens  Circulation interdite à tout véhicule dans les deux sens

 

L'endroit est agréable, laissons-le nature. Il est plus sympa de voir sous un arbre quelqu'un faire la sieste plutôt qu'un véhicule.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 22:43

P1040928.JPGP1040926.JPGUn essaim est signalé samedi en fin d'après-midi près des escaliers qui mènent au lotissement des Jardins. Des abeilles se sont regroupées le long d’une branche sur une bonne soixantaine de centimètres.

 

Louis Georges, apiculteur amateur éclairé, est appelé à la rescousse pour récupérer l’essaim et ainsi éviter quelques piqures ou une panique dans le voisinage. René Crozet vient lui prêter main forte.

 

Les voilà équipés des protections nécessaires.

 

P1040934.JPGMuni d'un ébrancheur télescopique, je coupe les branches gênantes autour de l'essaim. René enveloppe, à l'aide d'une "chaussette", l'amas d'abeilles et resserre la partie supérieure : les abeilles sont prisonnières. Je coupe la branche qui supporte l'essaim. La chaussette est réceptionnée par Louis au-dessus de la ruche vide qu'il a apportée. Il coupe le cordon qui ferme la partie inférieure de la chaussette : les abeilles entrent ainsi dans la ruche.P1040935.JPG 

 

Il ne reste plus qu'à mettre le couvercle par dessus en laissant une petite ouverture par laquelle les abeilles qui n'ont pas été piégées et qui volent affolées, en tous sens, entreront pour rejoindre leur reine.

 

Une heure plus tard, le calme règne autour de la ruche qui sera enlevée à la nuit.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 14:30

P1040906P1040915.JPG 

  Pas de la vraie neige, mais vu de loin cela y fait penser. Simplement les fleurs de certains arbustes tombent en quantité et les pétales jonchent le sol d'une jolie couche blanche.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 14:48

Le Conservatoire des Sites Lorrains proposait samedi 16 juin une visite commentée des Îles, une des dernières forêts alluviales protégée parce que  peu fréquentée par les activités humaines.P1040897.JPG La végétation y pousse dans un milieu chaud et humide, tellement bien que les plantes atteignent une taille qui vous dépasse par endroit.

 

P1040898.JPG

 

 

 

  

Une impression de forêt vierge où l'on ressent la naturalité des lieux avec des orties géantes et plein de petits moustiques et de larves que Nicolas Avril, le guide du CSL, a fait découvrir une vingtaine de personnes heureuses de ce dépaysement.

 

Changement de lieu avec un petit tout aux Marais, une tourbière rarissime en plaine d'un gros intérêt botanique et faunistique, géologique également puisque la Moselle se jetait dans la Meuse à cet endroit, il y a ... 12 000 ans. 

 

Pour mémoire, le CSL a, depuis bien des années, un partenariat avec la commune de Pagny sur Meuse pour la gestion des Marais et bientôt pour celle des Îles et de l'ancienne peupleraie, partenariat qui ne coûte rien à la commune pour répondre à la question d'un visiteur. 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 11:33

D'habitude, le Conservatoire des Sites Lorrains proposait fin juin une visite commentée des marais de Pagny sur Meuse.

 

Le 16 juin 2012, Nicolas Avril du CSL proposera une innovation en expliquant l'évolution de deux sites très particuliers de Pagny. Le premier concerne les Îles, une zone comprise entre le ruisseau du Bas des Rues et la Meuse. C'est une forêt alluviale peu touchée par les activités humaines. L'autre site concerne l'ancienne peupleraie à Morte Fontaine dont la gestion sera reprise par le CSL. Nicolas Avril présentera le projet de partenariat entre la commune et le CSL dans un but de préservation du patrimoine et de restauration du milieu.

 

Une sortie nature exceptionnelle. Rendez-vous sur la place de la gare à 14h 30. Pensez à bien vous équiper en bottes et vêtements pouvant vous protéger des branches et des orties, très hautes dans les Îles.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 20:52

P1040476.JPG

 

Un petit poulain est né dans le champ en contre bas de la place de la fête foraine à l'entrée du village.

 

Il ne s'éloigne guère de sa maman qui broute consciencieusement herbes et boutons d'or pour fournir à son tout petit un lait bien nourrissant.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 22:28

P1040341.JPGA l’entrée de Pagny et à quelques dizaines de mètres du panneau dont le dessin indique la présence habituelle de cigognes sur le territoire de la commune, une vraie cigogne, en chair et en os, les plumes mouillées, s’était installée, stoïque et observatrice, sur un luminaire encore éteint.

 

Il était 20h 21 en ce mercredi 25 avril et elle était la première de la saison à se montrer si près du village. Serait-elle l’annonciatrice d’un beau et doux printemps ?

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens