Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2020 4 22 /10 /octobre /2020 08:55

 

Arrêté du 21 octobre 2020

 

ARTICLE 1 : Dans l'ensemble du département de la Meuse, jusqu'au 16 novembre inclus, le port du masque est obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus :

— sur le périmètre des marchés non couverts, des brocantes professionnelles et des fêtes foraines, défini par le maire de la commune ;

cinquante mètres autour des établissements scolaires (entrées et sorties) et leurs emprises (parking et dépendances) ;

— au sein des zones commerciales (parking et dépendances) ;

— autour des entrées et des sorties des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et des établissements d'hébergement pour personnes âgées (EHPA) non dépendantes et sur les dépendances de ces établissements (parc, chemin de promenade, parking attenant)

ARTICLE 2 : Les dispositions de l'article 1 ne sont pas applicables pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

ARTICLE 3 : Dans l’ensemble du département de la Meuse, jusqu'au 16 novembre inclus, les brocantes non professionnelles, les vide-maisons et les vide-greniers sont interdits.

ARTICLE 4 : Dans l'ensemble du département de la Meuse et jusqu'au 16 novembre inclus, le porte à porte est interdit à l'occasion des festivités d'Halloween.

ARTICLE 5 : Conformément à l'article L. 3136-1 du code de la santé publique, la violation des mesures prévues au présent arrêté est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe et, en cas de récidive dans les 15 jours, d'une amende prévue pour les contraventions de 5e classe ou, en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, de six mois d'emprisonnement et de 3750 euros d'amende, ainsi que de la peine complémentaire de travail d'intérêt général.

ARTICLE 6 : Le sous-préfet de l'arrondissement de Verdun, le secrétaire général de la préfecture, le directeur de cabinet de la préfecture, le directeur départemental de la sécurité publique, le commandant de groupement de gendarmerie départementale, les maires du département, sont chargés, chacun en ce qui les concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture de la Meuse.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 15:50

- l'arrêté préfectoral n°2020-7796 du 16/10/2020 portant levée des mesures de restrictions aux usages de l'eau dans le département de la Meuse

- l'arrêté préfectoral n° 2020-7797 du 16/10/2020 levant l'interdiction de pêche dans le département de la Meuse hormis dans divers tronçons de canaux classés 2ème catégorie piscicole.

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 15:44

 

L’ensemble du territoire national est placé en état d’urgence sanitaire.

Le département de la Meuse se voit donc appliquer des mesures restrictives, dès ce samedi, même s’il n’est pas concerné par le couvre-feu mis en place dans la région Ile-de-France ainsi que dans les métropoles de Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen.

Interdiction des rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans lieu ouvert au public

Les rassemblements, réunions ou activité mettant en présence de manière simultanée plus de 6 personnes sont interdits sauf exceptions qui feront l’objet de précisions ultérieures.

Interdiction des événements festifs dans les salles des fêtes, les salles polyvalentes ou tout établissement recevant du public (ERP)

    • Tous les événements festifs ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue comme les mariages, les anniversaires ou les soirées étudiantes qui se tiennent dans les établissements de type L (salles des fêtes ou polyvalentes, etc.) ou tout autre établissement recevant du public (ERP) sont interdits.

Ces événements festifs liés aux cérémonies de mariage déjà programmées pour ce week-end seront tolérés.

    • En revanche, les rassemblements, réunions ou activités au sein de ces ERP et au cours desquels le port du masque est assuré de manière continue restent possibles. Une distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes et le port du masque sont obligatoires.

Il s’agit par exemple des réunions de travail des élus, des réunions associatives, etc. Dans ce cas, cela implique l’interdiction des repas, des cocktails ou de toute autre activité qui nécessiterait le retrait du masque.


Renforcement de la distanciation sociale dans les établissements recevant du public (ERP)

    • Dans les établissements recevant du public avec espaces debout et circulants (les centres commerciaux, les musées, les foires et les salons, etc.) : le nombre de personnes est limité sur la base d’une règle d’une surface de 4m2 par personne.

    • Dans les établissements recevant du public avec places assises :

– s’il s’agit d’un ERP clos (salles de conférences, de réunions, salles de spectacles, de cinémas ou à usage multiple, dans les chapiteaux, les tentes et structures, etc.) : un siège libre doit être gardé entre deux personnes ou un groupe de 6 personnes issues de la même famille ou d’un groupe d’amis, avec jauge de 5 000 personnes maximum.

Attention : ces ERP ne peuvent accueillir des événements festifs.

– s’il s’agit d’un ERP de plein air (stades, etc.) : un siège libre doit être gardé entre deux personnes ou un groupe de 6 personnes issues de la même famille ou d’un groupe d’amis, avec jauge de 5 000 personnes maximum.

Renforcement du protocole sanitaire dans les débits de boissons et les restaurants

Dans les débits de boissons et les restaurants, l’accueil du public est possible sous réserve d’un protocole sanitaire strict : distance d’un mètre entre les chaises de tables différentes, 6 personnes maximum par table, cahier de rappel, etc.

Pascale TRIMBACH
Préfète de la Meuse

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 21:36

 

La commande groupée de septembre a permis d’obtenir un bon prix : 579 € les 1 000 L au lieu de 709 € pour un particulier hors groupement.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 17:22

 

 

Cette année, comme annoncé dans de précédents Échos Municipaux, le concours des maisons fleuries s'est fait sans inscriptions. Nous avons souhaité le maintenir mais en prenant en compte la pandémie pour laquelle il fallait limiter les regroupements, avec masques et distanciation (réduire le nombre de personnes invitées à la remises des prix et lors du traditionnel voyage).

 

Des passages surprises des membres du jury, seuls ou en petits groupes, se sont déroulés début juillet et en septembre sur tout le village ! 

 

La commission dédiée à ce concours étant renouvelée suite aux élections, de nouveaux regards se sont posés sur vos maisons et les 15 premières ont été récompensées. (10 en catégories "balcons/jardins" et 5 en catégories "façades") 

 

Nous avons eu d'agréables surprises avec des personnes ne s'étant jamais inscrites auparavant qui ont pu être récompensées cette année. Nous avons aussi retrouvé des "valeurs sûres" qui se distinguent pratiquement chaque année.

 

Comme il n'y a pas eu d'inscriptions, certains participants habituels n'ont pas compris pourquoi ils n'étaient pas récompensés. 

Tout simplement parce qu'il n'y avait pas d'obligation à récompenser systématiquement tout le monde comme lorsqu'il y avait des inscriptions et ils ne figuraient pas dans les 15 premiers au classement. 

 

La pandémie a obligé à des adaptations. Cependant, poursuivre le concours des maisons fleuries sans inscription est une très bonne idée. Et comme il a été dit : nouvelle commission, nouvelles règles.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 17:00

 

Les changements interviendront progressivement à partir du 1er novembre 2020. De nouvelles habitudes seront à prendre, mais ce n’est pas trop compliqué. La communauté de communes de Commercy, Void, Vaucouleurs (CC CVV)  a modifié sa politique de collecte des déchets ménagers pour se conformer aux nouvelles filières de collecte et faire en sorte que cela coûte le moins cher possible à l’usager.  Elle distribuera d’ici la fin du mois un feuillet explicatif venant préciser les notes ci-dessous.

Organisation générale du service

Compostage des déchets biodégradables

Séparation des déchets fermentescibles (Ils sont issus de la préparation et de la consommation des repas. ils peuvent fermenter donc sont biodégradables). Ces déchets ménagers ne seront plus à mettre dans la poubelle d’ordures ménagères. Ils iront :

  • En compostage individuel obligatoire pour tous les foyers ayant un terrain pouvant accueillir un composteur  qui sera fourni par la CC CVV (la moitié des foyers en sont pourvus depuis des années).
  • En apport en abris-compost dans des bacs spéciaux sous abris collectés au moins une fois par semaine. Cela concerne en majorité les habitants du vieux village qui n’ont pas la place pour un composteur. Deux abris sont prévus sur le square en haut de la rue de Charleville, un autre dans la rue du Vieux Pont.

Apports aux points-tri

  • Il ne subsistera que la benne verte pour les emballages en verre (pas de verres plats ou assiettes) et la benne bleue pour tous les types de papiers et de cartons, sans distinction.
  • Le conteneur jaune pour plastiques et le conteneur pour emballages métalliques disparaitront progressivement (tout ira dans les bacs jaunes collectés à domicile).

Collecte en porte à porte toutes les 2 semaines : les jeudis des semaines impaires.

  • En bacs jaunes (les couvercles) sur roulettes. Numérotés, ils seront distribués à chaque foyer devant son domicile (120 L pour personne seule et 240 L au-delà) d’ici la fin du mois sauf pour les 120 L. Ils sont destinés à tous les emballages ménagers plastiques et métalliques recyclables ainsi qu’aux briques alimentaires (bien les vider).
  • En sacs pour le résiduel sec (tout ce qui n’ira pas dans le bac jaune, ni aux points-tri, ni évidemment les déchets fermentescibles). Une petite poubelle de protection suffira. Un gros effort vous sera demandé car la collecte de ce résiduel va coûter de plus en plus cher pour la mise au rebut (pensez à utiliser la déchèterie).
  • Bacs jaunes et sacs seront collectés dans deux alvéoles du même camion chaque jeudi des semaines  impaires.

Apport à la déchèterie

  • Pour les déchets occasionnels et spéciaux des ménages ainsi que certains déchets spécifiques des activités.
  • Il y a des bacs spéciaux pour l’huile de vidange et l’huile de cuisine.

Préférez, pour vos tontes, la benne à déchets verts de la déchèterie plutôt que votre composteur.

Collectes occasionnelles

  • Elles continueront comme par le passé avec, par exemple, le ramassage des encombrants.
  • Les bennes à vêtements demeurent rue du Faubourg et à l’entrée de la déchèterie.

Cet article concerne essentiellement les particuliers. D’autres précisions suivront. Pour les commerçants, artisans et industriels, l’idée générale s’applique mais avec des adaptations  prévues.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 16:50

 

Salle des fêtes : mise aux normes des eaux usées et pluviales. Séparation des eaux, déconnexion de la fosse septique, mise en place d’un poste de relevage et travaux électriques. La rénovation de la salle derrière la scène est terminée (peinture, plafond, électricité, déplacement du chauffe-eau qui était dans la cuisine, aménagement pour le matériel de nettoyage. A venir : réfection des toilettes avec remplacement des cloisons, suppression d’un WC siège remplacé par deux urinoirs, création d’un WC handicapé.

Mur du cimetière : le côté latéral sur la rue du Mont a été rénové. Joints pour les blocs de pierre, crépi à la chaux sur une autre partie, étanchéité du chapeau du mur.

Epicerie : un marché à procédure adaptée est en ligne. Les offres des entreprises qui candidateront sur les différents lots du chantier de construction seront reçues jusqu’au 23 octobre puis analysées par la commission d’appel d’offres.

Eglise : Les travaux de restauration sont retardés. L’entreprise retenue a arrêté son activité. De nouveaux devis ont été demandés. Nous avons obtenu une subvention de l’Etat (DETR). Nous aurons une aide de la Fondation du Patrimoine qui nous permettra d’obtenir celle de la Région.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 16:45

 

Pour assurer un bon état du réseau d’eau, nous sommes amenés à effectuer des travaux. Nous prévoyons toujours une large plage horaire au cas où un imprévu viendrait à se produire.

 C’est ainsi que nous avions annoncé une coupure d’eau lundi 21 septembre de 8h à 17h pour une intervention sur le château d’eau. En réalité, elle n’a duré que deux heures.  A midi, retour à la normale. S’il fallait écouter les quelques mécontents habituels et les égoïstes de tous bords, que la date ou horaires n’arrangent pas, nous ne ferions aucun des travaux nécessaires à votre confort jusqu’au jour où la nécessité obligerait, non pas à une coupure de quelques heures, mais de quelques jours ou à des coupures répétitives.

Nous prévenons à l’avance pour que chacun prenne ses précautions et nous faisons au plus vite.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 16:40

 

La commune intervient souvent à la place de ceux qui devraient le faire. Mais pour ne pas donner une mauvaise image de la commune, nous le faisons. Dernières interventions :

  • Dépôts sauvages près d’un passage à niveau sur un terrain SNCF : ils sont récurrents. Nous les enlevions ou les faisions enlever par les fautifs qu’il nous arrive de retrouver. Nous avions mis de grosses pierres pour interdire l’accès ; la SNCF les a enlevées. La SNCF a été contactée pour remédier à cette situation, mais pas encore de réponse.
  • Les employés communaux ont enlevé la carcasse d’un sanglier de 150 kg dans un fossé le long de la RD 36. C’est une route départementale, ce n’était donc pas à nous de faire.
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 11:00

Dans le contexte sanitaire actuel le bureau air du CIRFA (Centre d’Information et de Recrutement des Forces  Armées)  de  Nancy  souhaite  soutenir  l’accès  à l’emploi.


En effet, avec près de 3500 recrutements par an, l’armée de l’Air et de l’Espace offre une opportunité de  parcours  professionnel complet  dans  de  nombreuses  filières.  Féminisée  à  hauteur  de  23%, elle propose  des  salaires  équivalents  à  grade  égal  et  des  cursus  attractifs.  De  17  à  30  ans,  du  niveau troisième à bac+5, plus de 50 métiers sont accessibles dans des domaines aussi variés que le pilotage, la  sécurité-protection,  la  mécanique,  la  maintenance  aéronautique,  les  réseaux  et télécommunications, l’administration, la logistique, etc…


Pour tout renseignement complémentaire.
Bureau Air du CIRFA de Nancy
Tél : 03.83.77.24.01
Mél : cirfa.air.nancy@gmail.com

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens