Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 17:17

La grande force des élus locaux est leur responsabilité. Ils sont directement responsables devant leurs électeurs des budgets qu’ils présentent. Avec la baisse historique des dotations de l’Etat couplée aux transferts de compétences, l’Etat, sous couvert de décentralisation, a décentralisé en réalité ses propres déficits avec la tentation de les masquer. Plutôt que mettre de l‘ordre dans ses propres finances, l’Etat s’est déchargé sur les collectivités de couper dans les dépenses (baisse des dotations, participation des communes au remboursement de la dette, …).

 

 

Pourtant l’enveloppe de la DETR (Dotation d’équipement des territoires ruraux) a augmenté en Meuse. Mais elle ne peut profiter qu’à ceux qui ont les moyens d’investir. Notre commune est encore privilégiée car nos entreprises nous « rapportent » de quoi avoir des projets et les réaliser. Cependant le transfert à la codecom de la compétence « gestion des zones d’activités » va financièrement nous impacter fortement si l’on nous prend les revenus de notre zone sans contrepartie.

 

 

C’est ce que, du côté de l’Etat, on appelle la solidarité qui est de prendre là où il y a de l’argent pour redonner là où il y en a moins. C’est une solidarité d’argent. Acceptable dans des conditions raisonnables. Pourtant quelle entreprise accepterait de gaieté de cœur de partager le fruit de son travail avec une autre qui espère faire de l’argent sans trop s’investir ? Quelle commune accepterait de lâcher à la codecom une zone d’activités en ne gardant que les inconvénients et sans avoir un retour financier ni aucun droit de regard ou de décision sur cette zone?

 

 

Il n’y a pas (eu) de solidarité sur la prise de risque et sur le travail des élus qui font qu’une zone d’activités s’installe sur un territoire. Pourtant, il y a des zones propices. Il n’y a pas de solidarité sur les nuisances et la pollution que cela génère. Une non-solidarité non chiffrable. Par exemple, on nous envie de ne pas payer le ramassage des ordures ménagères mais qui accepterait dans sa commune d’avoir un centre d’enfouissement avec ce que l’on peut imaginer en gênes. N’est-ce pas une contrepartie normale ?

 

 

On leurre les « petites » communes en leur laissant entendre, qu’elles profiteront des communes mieux nanties. Parce que les communes mieux nanties se diront que finalement, privées des ressources de zones d’activités, elles n’ont aucun intérêt à les garder. Et tout le monde se retrouvera sans ressources en pensant que c’est le voisin qui les lui apportera.

 

 

Il n’y aura plus la dynamique des maires qui essayent de faire venir des entreprises sur leurs zones d’activités puisque toute intervention leur sera interdite. De plus, comment les codecom achèteront-elles des terrains aux communes ou aux particuliers pour développer des zones ? A l’euro symbolique ? Il ne faut pas se moquer. Ou en augmentant les taxes ? Et à condition que communes et particuliers soient vendeurs.

 

 

C’est une réflexion qui m’est venue à partir de l’éditorial du Bulletin des élus locaux d’avril 2016 dont la conclusion est qu’il ne suffit plus aujourd’hui pour une collectivité locale d’être bien gérée. Il lui faut désormais également accuser le choc de la mauvaise gestion des finances publiques nationales et des réformes dont on n’a pas calculé les conséquences réelles sur les communes et les contribuables.

 

 

PS : Ne voyez pas ici un article anti gauche ; la même réforme territoriale avait été initiée par la droite et si la droite revient, la réforme territoriale ne sera pas abolie pour autant.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 10:52

Le véhicule incendié au niveau de la zone des Herbues est toujours là. Pourquoi ?

 

La procédure d'enlèvement du véhicule est du ressort de la gendarmerie de Gondrecourt qui avait fait les constatations et qui doit contacter le propriétaire du véhicule.

 

J'avais pensé faire un enlèvement du véhicule par un ferrailleur agréé. Mais le problème est qu'il lui faut la carte grise du véhicule (toujours considéré comme tel, même brûlé) et que ce véhicule n'est et n'était pas en règle en assurance et carte grise.

 

L'enlèvement reste donc pour l'instant de la seule responsabilité du propriétaire.

Partager cet article
Repost0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 09:35

Le compte-rendu

 

Personnes présentes

Directrice et enseignante: Mme Pracht

Enseignants: Mme Assadourian, Mme Duvernier, M Fluhr, M Nadri

Représentants de la mairie de Pagny: M Pagliari, M Magnette

Représentants de la mairie de Troussey : M Guillaume

Délégués de parents d'élèves:, Mmes Lopes de Oliveira, Strich et Vivier

Personnes excusées: M Bertin, IEN, Mme Abello, MmeTraschler

 

1. Bilan en cours d'année

Effectifs : en hausse, nous sommes à 125 élèves soit 4 en plus depuis le début de l'année.

 

Sorties et projets effectués :

 

Actions de solidarité:

–la récolte pour les Restos du coeur s'élève à 54kg, sur les 414 récoltés par le collège. Un

bel effort des familles !

–les pièces Jaunes :5kg

–la récolte des bouchons se poursuit...

 

Actions réalisées :

– Les CM2 ont participé à la commémoration du 11 novembre en lisant des lettres et en

chantant la Marseillaise.

 

Sécurité : un exercice de confinement a été réalisé le 7 janvier pendant 1h, et s'est déroulé dans des conditions normales. Chaque classe est équipée du matériel nécessaire et d'un fascicule de crise. Nous rappelons aux parents que lorsqu'une sirène sonne de manière alternative, il faut se confiner et ne pas venir à l'école ( cf document fourni).

Du matériel complémentaire devrait terminer d'équiper les malettes de secours.

La sirène a eu des soucis de fonctionnement à revoir. Des cornes de brumes seront fournies pour déclencher la mise en confinement.

 

JEUX : les séances « jeux de société » se poursuivent avec succès. On ne peut que se

réjouir de l'intérêt de ces séances où les enfants coopèrent, acceptent les règles...Merci aux parents qui nous aident.

 

PISCINE : l'activité perdure grâce aux mamans qui se dévouent à chaque séance, mais il nous faudra d'autres accompagnateurs, l'année prochaine. Pour les CE1-CE2 il faut 2 accompagnateurs. Pour le troisième trimestre, ce seront les GS et CM2 qui iront à la piscine.

Mme Vivier demande si des accompagnateurs juste pour le vestiaire seraient utiles. Mais les élèves sont plutôt autonomes. Le besoin est vraiment dans la prise en charge du groupe, pour de bonnes conditions de pratique de la natation. Les parents peuvent se faire connaître dès maintenant.

 

LIAISON CM2-6ème : Mathador avec rencontre en juin.

 

Ventes de Noël : les sacs et porte-photos vendus ont permis de récolter plus de 100 euros. Désormais, les objets vendus devront être des objets pour lesquels les enfants ont fait quelque chose. La simple vente d'objets « tout faits » n'est plus autorisée.

 

La séance de théâtre au Théâtre du Moulin a eu lieu les 17 et 18 décembre : si les élèves de cycle 3 ont pu apprécier, c'était moins adapté aux CP et CE1.

 

Cinéma pour Noël: Les élèves ont apprécié « Oup's, j'ai raté l'arche », séance offerte par la mairie, ainsi qu'un sachet de friandises. Il faudra revoir l'organisation pour avoir un peu plus de temps : une matinée permettrait plus de souplesse dans les horaires.

 

2. Projets et actions à venir :

 

inscriptions des CP et nouveaux habitants : mercredi 04/05 de 8h à 11h + sur rdv : appelez à l'école avant cette date et la directrice vous proposera un rendez-vous selon vos disponibilités.

 

la photo de classe, avec le même professionnel que l'an passé, aura lieu le lundi 21 mars.

 

CROSS : le 22/06. L'organisation sera similaire à l'an passé. Mme Vivier propose que La Pagnotine offre les gâteaux aux élèves. La mairie prendra en charge les boissons des élèves et la COOP le pot donné à l'issue du cross. La réunion préparatoire aura lieu début mai.

 

Sortie CE2-CM1-CM2 : à Fort-Enigme, le 27 juin. Pour le financement : la mairie financera la sortie pour les CE2 qui ne sont pas encore sortis. La COOP prendra en charge le reste.

 

Sortie CP-CE1 : il était prévu un cycle poney que nous peinons à organiser avec satisfaction, nous avons donc pensé à d'autres sorties ( musée-poney) mais qui rencontrent aussi des soucis d'organisation. [ au 22/03 : contact est pris avec un nouveau poney-club pour 2 séances]

 

3. Questions diverses :

 

Le compte-rendu de conseil d'école sera affiché comme d'habitude devant l'école et sur le site internet de la mairie de Pagny : http://www.pagnysurmeuse.fr/ mais aussi en vitrine à la mairie de Troussey.

 

TRAVAUX école :

 

– Des travaux de rénovation des 3 classes à l'étage sont prévus, pour cet été( juillet-août) : plafonds rabaissés, chauffage revu, revêtement au sol changé, peintures refaites, isolation ajoutée et éclairage modifié. Des placards, plus fonctionnels, viendront également remplacer les nombreuses petites armoires et étagères, dans le but d'un gain d'espace.

– M Nadri propose de profiter de ces changements pour revoir les branchements de TBI de façon à ce qu'ils gênent moins et demande à ce que le tableau vert et le TBI soient déplacés.

A voir.

– Travaux d'agrandissement de l'école : une nouvelle aile sera ajoutée au bâtiment principal, à la place du terrain en herbe et du préfabriqué. Trois nouvelles salles seront faites, ainsi que des sanitaires, à la place de la salle d'arts plastiques actuelle, sur deux niveaux. Les enseignants remarquent que les toilettes pour la nouvelle classe du bas seront celles du préau couvert, fermé à clé en permanence.

– Les classes de CM1 et CM2 iront, pendant le temps des travaux, à la salle des associations.

– Les travaux devraient commencer en 2016.

Partager cet article
Repost0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 09:03

Le compte-rendu

 

Présents :

Mairie d’Ourches sur Meuse : Madame André

Mairie de Pagny sur Meuse : Monsieur Pagliari, Monsieur Magnette.

Représentantes de parents d’élèves : Mesdames Strich, Schweitzer, Grandmontagne, Mangin.

Codecom de Void : Madame Godier.

Absents excusés: Monsieur Laurent, (c'est l'ancien, pas l'actuel) Maire de Troussey ; Mesdames Abello, Linard, représentantes de parents d’élèves ; Monsieur Bertin, Inspecteur de l’Education Nationale

 

Bilan du deuxième trimestre

 

Effectifs :

Nous avons constaté des variations d’effectifs.

Une inscription pour le groupe de grande section : 20 grands, 5 moyens. Cette classe est composée de 25 élèves

Un départ dans la classe de Madame Nicolas : 14 petits et 10 moyens. 24 élèves.

Une inscription dans la classe des petits moyens de Madame Gauché: 16 petits, 9 moyens.

A venir : une inscription d’une élève en moyenne section, dans la classe de Madame Nicolas.

Pour l’année prochaine, ces nouvelles inscriptions gonflent les effectifs qui étaient prévus. Nous avons connaissance de nouveaux habitants à Troussey ou à Ourches sur Meuse dont les enfants vont entrer à l’école année prochaine et qui n’étaient pas comptabilisés lors de la première prévision d’effectifs.

 

Les effectifs pour la rentrée prochaine semblent être de :

27 petits, 30 moyens et 24 grands.

 

Nous nous posons dès maintenant la question de la répartition des élèves de petits et moyens. Il semblerait que nous réalisions à nouveau des cours doubles. Un investissement en matériel est à envisager (tables et chaises)

 

Bilan financier : vente de photo

Cette action a été mise en place par les parents d’élèves : 474 euros.

Merci à eux pour leur implication. C’est en effet eux qui ont été à l’initiative et qui ont mené à bout ce projet : photographies, mise en page, impression.

 

Activités réalisées :

28 novembre : exercice de confinement : mise en sureté

Le risque chimique lié à la proximité de la RN4 a été ajouté aux risques potentiels de Pagny sur Meuse.

Lors de cet exercice nous avons simulé une attaque chimique. Il a eu lieu de 8h40 à 10h40.

Au signal sonore nous nous sommes confinés dans deux classes. Les élèves de Madame Jaillant étaient répartis dans les deux autres classes. Après avoir expliqué brièvement les raisons de cette mise en situation et les conséquences nous avons débuté des travaux de petits groupes variant régulièrement (manipulations, coloriages, lecture à la manière de notre fonctionnement des jeux de société)

Tout s’est très bien passé : nous notons tout de même que le téléphone ne fonctionne pas en cas de coupure électrique et que nous avons dans le bâtiment une mauvaise réception de la radio (pour cet exercice nous avons utilisé les tablettes pour écouter la radio)

Le numéro de portable de la directrice (seule à capter correctement dans le bâtiment) a été transmis à Monsieur le Maire.

Un second exercice incendie a également été réalisé. Tout s’est très bien passé.

 

Visite de Saint Nicolas, vendredi 4 décembre : les élèves ont pu échanger avec Saint Nicolas et Père Fouettard. Ceux-ci ont offert aux élèves un livre cd (conte de Boucle d’or qui était travaillé dans les classes à ce moment). Les livres ont été offerts par la municipalité.

 

Jeudi 10 décembre : fête de Noel.

Nous sommes réunis dans la salle des fêtes afin de visionner des dessins animés. Cette séance s’est suivie de la venue du père noël qui partage le gouter avec les élèves et leur offre des chocolats.

 

Vendredi 11 décembre : les parents sont invités à 16h30 afin de partager un goûter préparé (avec l’aide de quelques parents venus cuisiner pendant la journée) Les élèves ont chanté quelques chants de Noël. Beaucoup de parents venus nous sommes toujours très heureux de partager ces moments.

 

Et toujours à chaque période : matinées jeux de société et sorties bibliothèque qui ne peuvent être réalisés sans la présence des parents.

 

Activités à venir :

 

Recherche des chocolats :

Les élèves se rendront au city stade vendredi 26 après midi à 13h30 afin d’aller chercher leur chocolat. Cette sortie sera suivie d’un goûter (offert par la mairie) dans la salle de motricité de l’école.

 

Piscine : dès le 1er avril pour les élèves de grande section.

Merci aux intervenants de rendre ces sorties possibles. Cette année une seule personne a passé l’agrément (les autres étant déjà habilités), il serait bien que d’autres parents souhaitent réaliser cette formation. Nous rappelons qu’elle se déroule en deux cours temps (théorique et pratique) et que plus il y a d’intervenants moins l’investissement de chacun est important.

Madame Strich, représentante de parents et intervenant à la piscine demande à ce que des parents puissent nous accompagner pour l’habillage des élèves. Une demande sera réalisée.

Carnaval : 1er avril.

Départ de l’école à 13h30, retour à l’école dans l’après-midi, nous goûterons ensemble dans la cour ou dans la salle de motricité en fonction du temps. Les gâteaux seront réalisés par les parents, les boissons offertes par la mairie.

 

28 avril : conteur africain

Spectacle qui aura lieu le matin à l’école, deux séances sont prévues en fonction de l’âge des élèves.

Nous avions choisi ce spectacle car lors de la dernière période nous ouvrons notre travail sur les contes traditionnels aux contes du monde. Ce spectacle est offert par la mairie.

 

20 mai : sortie pour la classe de moyenne et grande sections au marais de Pagny sur Meuse.

Journée pique-nique qui permettra aux élèves de découvrir certaines particularités de leur village. La faune et la flore y sont en effet variées et riches.

Nous avions envisagé que les élèves pourraient se rendre sur le site à pied. La distance paraît réalisable, mais la route assez dangereuse. Nous optons pour le bus comme moyen de transport.

 

26 mai : sortie au parc de Sainte Croix :

Cette sortie a déjà été réalisée il y a deux ans mais elle correspond tout à fait à notre travail tout au long de l’année. De plus nous pensons que les élèves qui ont déjà réalisé cette sortie avec nous ne la vivront pas de la manière. Nous visiterons le parc en petit train et regarderons le spectacle intitulé : l’odyssée du loup.

Sortie financée par la mairie. (12 euros / élève)

 

Vendredi 24 juin 17h00: spectacle à la salle des fêtes.

 

Vendredi 1er juillet : kermesse.

Des 15h30, avec participation des animatrices du péri lorsque cela sera possible pour elles.

 

Questions diverses :

Les élèves nés en 2014 sont-ils concernés par les inscriptions ?

-étant donné le nombre prévu d’élèves de petite section, nous ne pourrons accueillir les plus petits.

 

Participons-nous au cross pour la fondation Ela ?

  • Nous n’en avons encore pas parlé avec les enseignants de l’école élémentaire mais nous pensons que cela ne pose aucun souci et que cette activité sera réalisée avec eux comme les deux années passées.
Partager cet article
Repost0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 08:44

 

 

Impossible de désherber sans noyer le jardin d’herbicides ? Bien sûr que non ! Certes, en jardinage bio, il vous faudra apprendre à être un peu plus tolérant envers ces "mauvaises herbes". Mais la lutte contre la pollution des eaux ne le mérite-t-elle pas ?

 

En France, 1 million d’hectares sont cultivés par 14 millions de jardiniers amateurs, ce qui concerne une famille sur trois. La consommation des produits phytosanitaires dans les jardins particuliers représente 10% des pesticides utilisés. Or ces produits se retrouvent aujourd’hui dans l’eau de boisson, l’eau de pluie, les eaux souterraines et même l’eau embouteillée.

 

Comment maîtriser les mauvaises herbes sans herbicides ?

 

Quel jardinier n’a rêvé un jour ou l’autre d’une terre où les mauvaises herbes ne pousseraient plus ? Pourtant leur développement est un signe de fertilité : seuls les sols stériles n’hébergent aucune herbe spontanée ! Le stock de graines dans le sol est quasi inépuisable. Si la place leur est laissée, les herbes adventices envahissent progressivement le terrain. Pour les en empêcher, le jardinier bio redécouvre et invente des alternatives aux herbicides.

 

  • Il favorise l’occupation du terrain par les cultures à croissance maîtrisée : semis d’engrais verts entre deux cultures, association de cultures à croissance lente et rapide (salades entre les choux, semis de radis et carottes en mélange).

 

  • Il couvre le sol avec des paillages perméables contre les plantes indésirables et pour éviter le ruissellement rapide de l’eau. : paille, tonte de gazon, feuilles mortes... En cas d’envahissement par des adventices particulièrement gênants (liseron, chardon, chiendent…), la pose d’une moquette, d’un vieux tapis, d’un plastique noir ou de carton pendant quelques mois apporte une solution efficace et écologique.

 

  • Il tolère certains adventices. La flore spontanée fournit des indications sur l’évolution et la qualité du sol. Certaines "mauvaises herbes" sont en réalité des auxiliaires : le mouron rouge ou la petite véronique couvrent le sol au printemps et disparaissent rapidement dès que l’été s’avance. Ainsi, elles font concurrence à d’autres adventices plus résistants, sans gêner les cultures. D’autres sont comestibles : pourpier, chénopode Bon-Henri…

 

  • Il élimine les plantes avant leur montée à graines par des binages réguliers et un sarclage précoce, lorsque les herbes sont encore faiblement enracinées. En intervenant le matin, les herbes arrachées se dessèchent au soleil dans la journée.

 

  • Il apprend à connaître les adventices (mode de propagation par graines ou rhizomes, plantes annuelles ou vivaces) pour mieux intervenir dans leur contrôle.

 

  • Il travaille le sol avec un outil qui soulève les racines sans les couper :grelinette par exemple. À éviter : l’usage d’une fraise ou autre outil rotatif.

 

  • Il pratique le "faux semis" : cette technique consiste à préparer le sol comme avant un semis. Les graines du sol germent spontanément. Elles sont détruites par un binage au bout de quelques jours puis on met en place le "vrai" semis. Grâce à une levée rapide, la place laissée aux adventices est limitée et la concurrence joue en faveur des cultures.

 

  • Il peut avoir recours au désherbage thermique : pratique sur les allées et bordures, il est déconseillé contre les graminées (le chiendent entre autres). Notons par ailleurs qu’il est consommateur de gaz, une ressource non renouvelable.

 

En conclusion, ne cherchez pas de désherbants bio ! Utilisez plutôt ces nombreuses approches écologiques et complémentaires.

Antoine Bosse-Platière (terrevivante.org)

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 15:16

La nouvelle fiche horaire de la ligne 29 concernant les trajets Pagny Nancy et retour est disponible à l'adresse suivante : http://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/lorraine/FH-29-ligne-Nancy-Bar-le-Duc-Paris-du-03-avril-au-29-aout-2016-version-du-31-mars_tcm62-73439_tcm62-71028.pdf

 

Elle entre en vigueur à partir du 3 avril.

 

départ de Pagny arrivée à Nancy
6h 47 7h 25
12h 47 13h 25
départ de Nancy arrivée à Pagny
13h 34 14h 10
17h 07 17h 43
19h 34 20h 10

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 23:59

Un jeune chevreuil s'est égaré hier en fin d'après-midi sur l'avenue du Général De Gaulle, non loin de la maison des associations.

 

Venant du lotissement des Jardins, il a traversé l'avenue. Bloqué par un grillage, il a vite fait demi tour pour disparaitre à nouveau dans le lotissement. Plus rapide pour détaller que moins pour saisir mon appareil photo dans ma poche et immortaliser la scène.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 23:50

Les études préliminaires ont commencé.

 

En début d'après-midi, une entreprise est venue sondé le sol pour la partie extension.

 

En fin d'après-midi, un bureau d'études pour le chauffage est venu visiter l'école afin de prévoir le nouveau chauffage de la partie rénovée et de l'extension : très probablement une chaudière à pellets comme à l'école maternelle.

 

En principe, rénovation de l'existant pendant les vacances d'été (chauffage, isolation des murs, des fenêtres et du plafond, peintures, éclairage à leds, ....). Les travaux d'extension devraient démarrer en octobre/novembre 2016 pour se terminer aux vacances d'été 2017.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 22:41

Le préfet a pris un arrêté de trois pages portant Schéma Départemental de Coopération Intercommunale du département de la Meuse en date du 24 mars 2016, accompagné en annexe du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI). Le préfet n'a pas attendu la date limite du 31 mars pour publier son arrêté.

 

Ce n'est pas encore l'arrêté de fusion des codecom, mais une étape vers celle-ci.

 

L'arrêté et son annexe forment un pavé indigeste de 348 pages consultable sur le site internet de la Préfecture de la Meuse : www.meuse.gouv.fr (rubriques : politiques publiques / collectivités locales / intercommunalité / SDCI 2016).

 

Pour ce qui nous concerne directement, cela se situe entre les pages 161 et 184.

 

La suite :

 

Le préfet a jusqu'au 15 juin pour publier son arrêté de périmètre. Celui-ci est alors notifié aux présidents d'EPCI afin de recueillir l'avis (simple) de l'organe délibérant et aux maires des communes concernées.

 

A partir de la notification les organes délibérants des EPCI et les conseils municipaux ont 75 jours pour se prononcer :

 

- S'il y a accord à la majorité qualifiée, l'arrêté de périmètre sera pris avant le 31 décembre 2016.

 

- A défaut d'accord, le préfet peut recourir à la procédure du "passer outre", autrement dit imposer sa décision même si tout le monde est contre la fusion. Où est la démocratie ?

 

En réalité, la procédure est un peu plus complexe, mais en tout état de cause, l'arrêté de périmètre (fusion des codecom) entrera en vigueur au 1er janvier 2017.

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 20:40

En fin d'après-midi, j'ai appris qu'une maison inhabitée était probablement squattée, de la fumée s'échappant par une cheminée. Ce n'est pas la première fois que des individus s'introduisent dans cette maison avec des dégradations à la clé.

 

A tout hasard, j'ai demandé à la gendarmerie d'intervenir. Et pour une fois, ils sont tombés sur deux jeunes individus d'environ 14 ans. Pas de dégradations particulières : les propriétaires avaient fini par vider la maison de l'essentiel. Néanmoins le risque d'incendie était présent, ce dont les deux jeunes n'étaient pas forcément conscients.

 

Les deux jeunes, sermonnés par les gendarmes, ont été ramenés chez leurs parents respectifs.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens