Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 08:44

Si vous êtes nés entre 1935 et 1960, le diaporama joint ravivera quelques souvenirs. Pour les autres, ils mesureront l'évolution de la société.

 

Faut-il regretter cette époque ? Oui et non. Non pour l'inconfort. Oui pour l'état d'esprit. Mais le monde se construit avec son temps sans pour autant méconnaitre les décennies qui précèdent. Parfois une comparaison avec le passé peut vous dire quelle chance vous avez de vivre aujourd'hui mais aussi de voir les dérives du monde actuel.

Les images en noir et blancs ont une autre saveur. La vie entre 1935 et 1960.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 19:31

La photo des classes date de 1936. L'école se trouvait là où nous avons aujourd'hui la Maison des associations.

pagny-1936-ecole.jpg

Deux classes où les effectifs dépassaient la trentaine d'enfants, largement au-dessus des effectifs moyens des classes actuelles.

 

Je n'ai pas eu l'occasion de rechercher qui étaient l'institutrice et l'instituteur de l'époque. Les enfants de la photo doivent avoir à ce jour plus de quatre-vingts ans. Si quelqu'un les reconnait, qu'on me le fasse savoir.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 13:54

Délibération du 7 décembre 1930

  Monsieur le Président expose au Conseil que la Chapelle de Massey qui se trouve à 4 km de Pagny sur Meuse et à même distance de Saint-Germain, depuis sa restauration, est l’objet de nombreuses visites de personnes qui viennent implorer les bénédictions de la Vierge.

Ces visites seraient bien plus nombreuses, si les trains de la ligne de Neufchateau à Pagny sur Meuse qui passent à 50 m du sanctuaire, marquaient un court arrêt au PN qui se trouve au pied du chemin accédant à la chapelle.

Cet arrêt permettrait aux enfants du garde-barrière et du gardien de la chapelle de fréquenter l’école de la gare de Pagny sur Meuse qui se trouve à 250 m de la station, tandis qu’ils ne peuvent venir en classe que lorsqu’ils sont capables de franchir à pied les 4 kilomètres qui les séparent du village.

Le Conseil partage la proposition de son président qui est fondée et sollicite de la haute bienveillance de Monsieur le Directeur de la Compagnie de l'Est, un arrêt facultatif au PN de Massey.

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:25

Le monument élevé à la mémoire de Jeanne d’Arc rappellait, cinq siècles plus tard, que Jeanne d’Arc serait venue prier à la chapelle de Massey en février 1429. La délibération ci-dessous  du 7 décembre 1930 rappelle l’évènement et la volonté de se souvenir.

  

P1040340Monsieur le Président expose

 

Que le Comité de Restauration de la chapelle de Massey a, avec des dons et subventions de la commune de Pagny sur Meuse et des communes environnantes, élevé un monument à la mémoire de Jeanne d’Arc sur un terrain joignant le domaine de Massey et appartenant à M. Claudin Camille, cultivateur, demeurant à Saint Germain.

 

Que pour assurer plus de sécurité à la conservation de ce monument, il serait nécessaire que le Bureau de Bienfaisance de Pagny sur Meuse devienne propriétaire du terrain sur lequel il est édifié et que ce terrain soit incorporé au domaine de Massey qui est lui-même la propriété du Bureau de Bienfaisance par décret présidentiel du 9 décembre 1909.

 

Que c’est dans ces conditions et pour ce seul but que M. Claudin consent à vendre au Bureau de Bienfaisance le terrain dont il s’agit : soit

 

Un petit terrain friche en forme de trapèze contenant environ deux ares entre le chemin de la chapelle de Massey du côté de Saint-Germain, le chemin allant au bois du côté de Pagny, le Domaine de Massey en haut et Fernand Olry en bas, l’extrémité de sa terre ; il forme la partie à droite d’une terre coupée par le chemin du bois, lequel sépare la parcelle vendue de celle restant appartenir au vendeur : lieu-dit « Sous Massey » Section D n° 1792 P pour le prix de cinq francs.

 

 Le clin d'oeil du maire

 

P1040336bisQuel cours l’Histoire aurait-elle pris si Jeanne d’Arc n’était pas venue à Massey implorer la Vierge de l’inspirer et la conseiller sur la suite de sa mission ? En définitive, c’est tout de même grâce à la Vierge de Massey que Jeanne a été confortée dans son grand projet et s’est lancée dans le grand périple qu’on lui connait, une reconnaissance puisqu’il y eu une rue Notre Dame de Massey à Vaucouleurs.

 

    Par conséquent, c’est à Pagny sur Meuse que devrait revenir la gloire d’avoir donné une héroïne à la France. Domrémy est certes le village de naissance de Jeanne, Vaucouleurs, le point de départ de son périple pour bouter l’anglais hors de France, et notre village avec sa chapelle de Massey en est le grand inspirateur et l’élément déclencheur. Quelle injustice, quelle ingratitude que cet anonymat, mais les voies ou les voix du Seigneur sont hélas impénétrables.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens