Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2021 1 26 /04 /avril /2021 15:29

 

Message

pour

la journée nati0nale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation Dimanche 25 avril 2021

 

76 ans après le retour des derniers déportés libérés, le souvenir de la déportation demeure dans notre mémoire collective et ne doit pas s’effacer.

 

Ce que furent les camps d’extermination et de concentration nazis et 1’horreur vécue par les millions d’êtres humains qui en furent victimes, n’est pas une simple page documentaire de l’histoire du XXe siècle. L’humanité y a été atteinte dans ce qu’elle a de plus sacré.

 

Des êtres humains étaient catégorisés en surhommes et sous-hommes, leurs vies jugées « dignes ou indignes d’être vécues » sur décision d’un État qui avait érigé en programme politique sa conception raciste et eugéniste du monde et l’a portée à son paroxysme dans 1’univers concentrationnaire.

 

Des hommes, des femmes et des enfants ont été envoyés dans des centres d’extermination ou dans des camps de mort lente, par un système qui niait leur appartenance à l’espèce humaine et s’employait à leur faire perdre conscience de leur propre humanité.

 

Pourtant, dans les pires circonstances, beaucoup ont su résister à la terreur et à la déshumanisation par la force de l’esprit et la solidarité. Leur engagement et leur combat sont un exemple à suivre.

 

Il nous faut aujourd’hui encore résister à de nouvelles formes de fanatisme et de barbarie qui entendent promouvoir une vision raciste de l’humanité et détruire la liberté et la démocratie par la terreur.

 

De nouvelles menaces nous rappellent la communauté de destin qui unit l’humanité au-delà des différences culturelles, ethniques ou religieuses et des antagonismes idéologiques, politiques ou économiques.

 

Face à ces périls, l’espoir réside dans l’engagement de tons et en particulier des jeunes générations, à l’exemple des déportés, au service de la liberté et vers des formes nouvelles de résistance et de solidarité.

 

A tous 1es déportés, victimes des génocides ou de la répression, nous rendons aujourd’hui un hommage solennel, et nous saluons respectueusement leur mémoire.

 

Ce message a été rédigé conjointement par

La Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP),

La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis,

L’Union Nationale des Associations de Déportés Internés de la Résistance et Familles (UNADIF-FNDIR)

Partager cet article
Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 18:26

 

Mardi 16 février 2021 vers 23h.

 

Une camionnette a pris feu à la station Total Access juste à la sortie du parking. Le chauffeur avait laissé tourné le moteur. Il semble que cela ait été a l'origine de l'incendie.

Camionnette en feu
Camionnette en feu
Partager cet article
Repost0
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 18:27

 

Un toit s'est effondré, hier soir vers 19h, rue du Puits sans faire de victimes et pas trop de dégâts apparents. La maison était vétuste et à l'état d'abandon. Malgré bien des interventions auprès du propriétaire, celui-ci n'a fait aucun travaux.

 

J'ai passé la matinée à mettre en place une procédure de péril imminent auprès du tribunal administratif de Nancy qui a nommé un expert dont la venue est attendue mercredi.

 

Sans son avis, il n'est pas possible d'intervenir. En fonction de ses conclusions, le propriétaire devra engager certains travaux. S'il ne le fait pas et vu l'urgence si elle est reconnue, le maire devra faire faire les travaux aux frais de la commune, puis se retourner contre le propriétaire pour lui faire rembourser la somme dépensée.

 

Sur les deux maisons mitoyennes, il y aura à minima les murs à crépir contre l'a pluie et l'eau qui risque de les fragiliser. Sur une des maisons des travaux de toiture devront être réalisés.

 

En espérant que tout se passe au mieux ...

Partager cet article
Repost0
29 mai 2019 3 29 /05 /mai /2019 08:46

 

mardi 28 mai 2019

Vers 16h 30, un camion en provenance de la carrière Solvay s'est couché dans la bretelle d'accès à la RN4 direction Nancy. Pas de blessé.

 

Un témoin qui suivait le camion depuis la carrière a dit que le camion zigzaguait sur la route. Sans doute un chargement mal équilibré. Le virage d'entrée sur la bretelle a peut-être été pris trop vite. Une belle trace de freinage était visible.

 

La circulation n'a pas été coupée, le camion s'étant renversé sur le bas-côté.

 

Camion renversé
Camion renversé
Partager cet article
Repost0
13 avril 2019 6 13 /04 /avril /2019 08:56

Vous pouvez aider avant l'arrivée des services de secours. Le SDIS Meuse l'utilise.

Bon samaritain
Partager cet article
Repost0
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 10:47

 

J'ai été prévenu (merci à la personne qui m'a téléphoné), hier soir vers 20h, de la présence d'un véhicule totalement fracassé au pied de la station d'épuration sur le chemin de la prairie qui mène à Troussey.

 

Véhicule en piteux état, sans plaques d'immatriculation, cabossé de partout, vitres explosées, rétroviseurs arrachés, capot ouvert, la porte avant droite arrachée. Celle-ci sera retrouvée derrière la station d'épuration, ainsi qu'un casque de moto.

 

Visiblement le véhicule a été tracté jusque là et abandonné. Il fallait aller sur le chemin de la prairie vers Troussey pour retrouver les lieux de l'accident, un rétroviseur et le pare-brise laissé sur place avec le petit papillon vert de l'assurance périmée depuis 2016, et un peu plus loin encore pour retrouver un morceau de pare-choc.

 

Au vu des traces laissées dans les champs et au casque retrouvé, on peut supposer une course où les conducteurs ont voulu jouer aux rallymen avec dérapages qui ont fini par ne plus être contrôlés.

 

Sur place, les gendarmes ont été prévenus et sont venus faire les constatations d'usage. Ils ont retrouvé une des plaques d'immatriculation jetée sur le talus de la Step. Aucun problème donc pour retrouver le dernier propriétaire et connaitre, peut-être, le fin mot de l'histoire.

Jeux dangereux ?

Jeux dangereux ?

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2018 3 12 /12 /décembre /2018 08:39

 

Petite réunion ce lundi 11 décembre à la salle des fêtes pour parler des priorités à droite sur l'avenue du Général De Gaulle. Une dizaine de personnes seulement était présente.

 

J'ai présenté ce qu'était une priorité à droite définie à partir du triangle de visibilité et les conclusions/préconisations des spécialistes de l'Agence Départementale d'Aménagement (ADA) et de la Direction Départementale des Territoires (DDT) que j'avais invité à venir se rendre compte sur place, il y a quelques semaines.

 

- mettre un stop sur l'avenue De Gaulle peu après l'école et avant la rue de la Souche qu'il est suggéré de mettre en sens unique montant.

- mettre des stop en haut de chacune des rue des Marais, de la Petite Livière, de l'Etang.

- un stop également à la rue du Perlot.

- mettre également des zébras en haut de toutes ces rues et qui débordent sur l'avenue De Gaulle afin de casser la ligne droite sur l'avenue et permettre aux véhicules venant des 4 rues de s'avancer un peu et de bénéficier d'une meilleure vision sur les deux côtés de l'avenue.

 

Ces dispositions permettraient de clarifier ce qui se fait déjà, à savoir s'arrêter lorsqu'on arrive sur l'avenue et éviter les risques d'accident dus aux priorités non respectées. La crainte est d'avoir un "boulevard" à disposition de ceux qui ne respectent pas les limitations de vitesse (à 50 km/h et 30 km/h) sur l'avenue. Pour cela la DDT propose un passage surélevé au niveau du lotissement des Jardins. Le non-respect des règles de circulation a été souligné à plusieurs reprises.

 

Dans le sens gare-village, des personnes présentes suggèrent de mettre des stop à divers endroits de l'avenue, ou de mettre des sens uniques sur les quatre rues. La mise en place de feux tricolores a été évoquée. Des "cédez le passage" également, mais ADA et DDT n'y sont pas favorables car potentiellement accidentogènes.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2018 6 29 /09 /septembre /2018 08:43

 

La population était invitée jeudi 27 septembre à 19h à la salle des Fêtes pour être informée et initiée à l'utilisation du défibrillateur externe installé sur le mur de l'école du centre.

 

Nous étions cinq avec le formateur. Dommage d'avoir été si peu nombreux pour apprendre à manipuler le défibrillateur par ailleurs simple d'emploi d'autant qu'il "parle".

 

Néanmoins, il y a un petit protocole à respecter en cas d'accident cardiaque supposé :

  • alerter  ou faire alerter en appelant le 15 ou le 18 ou le 112. Bien répondre aux questions qui seront posées sans précipitation et attendre que l'on vous dise de raccrocher.
  • masser après avoir vérifié l'arrêt de la respiration (bouche, nez, cage thoracique) en attendant que quelqu'un aille chercher le défibrillateur ou l'arrivée des secours : 30 massages en enfonçant la cage thoracique de 5 cm, puis faire ou non le bouche à bouche (2 insufflations) et recommencer. au total, environ 2 min.
  • défibriller si le massage cardiaque n'a pas suffit et après avoir mis en route le défibrillateur, placé les électrodes, ... et se laisser guider par les consignes orales de l'appareil. Il va tout gérer après un contrôle de l'état de la personne.

Voici quelques explications succinctes qui ne valent pas une démonstration et les réponses aux questions que l'on peut se poser.

 

Il faut savoir qu'à chaque minute qui s'écoule, on perd 10% des possibilités de sauver la personne. Il ne faut donc pas attendre l'arrivée des secours (pompiers, samu, docteur) pour démarrer les étapes ci-dessus.

 

Lorsque l'on a suivi les explications, on se sent moins stressé et plus rassuré à l'utilisation d'un défibrillateur.

 

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 14:25

Hier vers 19h, constatation d'un pylône électrique au sol sur le parking à l'entrée du village près du distributeur de pain.

 

C'est la deuxième fois que ce pylône est bousculé, très certainement par un poids lourd faisant une manoeuvre. Evidemment  l'auteur est parti sans laisser d'adresse.

 

Enedis commencera les travaux de remplacement du pylône demain.

Pylône abattu
Partager cet article
Repost0
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 20:29

 

Rave party à Void, des gendarmes à proximité et quelques personnes au comportement suspect.

 

Quatre personnes à bord d'une voiture se sont faits remarquer par les gendarmes qui ont voulu les intercepter. Les passagers de la voiture ont voulu échapper au contrôle en roulant entre Void et Pagny à environ 180km/h. La voiture est sortie à la bretelle de Pagny ce matin vers 11h. Trop vite avec pour conséquence une perte de contrôle du véhicule qui s'est mis en crabe au bas de la bretelle de sortie. Il a plié et écrasé au passage le poteau et panneau de sens interdit, traversé la RD 36 en effectuant plusieurs tonneaux et s'est retrouvé dans le champ en face de la bretelle de sortie, arrachant au passage la clôture du parc où paissaient quelques vaches.

 

Heureusement qu'aucun autre véhicule ne circulait sur la RD 36 au moment de l'accident. Les quatre passagers s'en sont sortis indemnes. Néanmoins l'un au moins des occupants du véhicule était sous l'emprise de stupéfiants. Il devait y en avoir dans le véhicule pour fournir les "rêveurs". Ce qui expliquerait pourquoi ils ont voulu échapper aux gendarmes.

 

Sur place, pompiers, gendarmes et police. A midi tout était entré dans l'ordre.

 

Belles traces de freinage sur la chaussée. La voiture a écrasé le poteau de signalisation.
Belles traces de freinage sur la chaussée. La voiture a écrasé le poteau de signalisation.

Belles traces de freinage sur la chaussée. La voiture a écrasé le poteau de signalisation.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens