Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 21:07

 

Hier vendredi, un engin abattait un ancien transformateur dans l'enceinte de la gare. L'amiante qu'il contenait à été conditionné pour être stocké dans un centre de traitement prévu à cet effet.

 

Ces travaux sont les prémisses d'une sécurisation des terrains, propriétés de la SNCF, entre la gare et le tunnel ferroviaire. Une clôture sera posée en limite de propriété pour éviter des accès aux voies ferrées qui pourraient être accidentogènes.

 

Cette clôture s'étendra le long de la rue du Perlot et la rue de la Côte Hunau. Des personnes avaient déposé des tas de bois sur l'enclave de la SNCF depuis plusieurs années et savaient que c'était provisoire. Elles vont devoir les enlever pour le 5 janvier.

Sécurisation de la zone SNCF
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 20:55

 

Le parking du bas des rues attendra pour le macadam. Il faut au préalable déplacer le coffret électrique à l'angle de la rue Jean. Mais Enedis nous a avertis d'un délai maximum d'attente de 7 semaines.

 

Il restait un peu de macadam dans un camion de l'entreprise Chardot. Elle est venue hier combler la tranchée qui traversait la route pour ne plus être secoués à son passage.

 La tranchée permet de relier en souterrain l'éclairage public existant au luminaire qui éclairera le parking.

La tranchée permet de relier en souterrain l'éclairage public existant au luminaire qui éclairera le parking.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 18:31

 

Le sous-préfet avait souhaité visiter la base Intermarché. Le directeur de la base l'a accueilli hier après-midi ainsi que M. Mazelin, vice-président de la codecom chargé des zones économiques, de Madame Doriac, directrice des services de la codecom, et moi-même.

 

Les visiteurs (sauf moi puisque ce n'était pas une première fois) ont été surpris par l'organisation et le fonctionnement de l'entrepôt. Des explications ont été données par deux des collaborateurs du directeur.

 

Intermarché est à Pagny depuis 1984. Actuellement, 246 personnes y travaille. Selon le directeur, le climat social a évolué positivement depuis deux ans. La moyenne d'âge est de 46 ans. Quelques chiffres encore : 2 000 palettes sont expédiées quotidiennement, ce qui représente 75 000 colis par jour et 21 millions par an. La base accueille 8 000 références de produits.

Quelques vues de l'entrepôt
Quelques vues de l'entrepôt

Quelques vues de l'entrepôt

 

Quelques allusions ont été faites sur le devenir de la base mais rien de précis pour l'instant. Quant au transfert de notre zone d'activités à la codecom, cela se précise et c'est irrémédiable. D'après la loi NOTRé, nous pourrions perdre toute la Contribution Foncière des Entreprises ou faire un partage de la fiscalité. C'est ce vers quoi l'on se dirige.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 18:15

 

Les derniers détails des travaux sont pratiquement réglés.

 

On peut maintenant voir l'aspect de l'agrandissement. Les panneaux de chantier ont été enlevés. Le bandeau bleu du nouveau préau a été posé. Seront peints en bleu également les poteaux de soutènement. Il reste quelques barillets de portes à changer, des petits réglages à effectuer sur les ouvertures et la temporisation de l'éclairage ainsi que des porte-manteaux à poser.

 

Bref, l'école est prête pour réintégrer les deux classes de la maison des associations. Des cartons de matériel scolaire ont déjà été ramenés dans les nouveaux locaux. On attend les vacances de fin d'année pour déménager tout le mobilier.

 

Il y aura une page publicitaire dans l'Est Républicain en fin d'année pour présenter la nouvelle école et les entreprises qui y auront travaillé.

Jeudi 14 décembre : dernière réunion de chantier.
Jeudi 14 décembre : dernière réunion de chantier.

Jeudi 14 décembre : dernière réunion de chantier.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 17:51

 

Vendredi 8 décembre, le cortège de Saint-Nicolas a pris son départ sur la place du village pour rejoindre la salle des fêtes où vin chaud, chocolat et madeleines attendaient. Des marcheurs, mais aussi une longue file de voitures.

 

Cette année, le char, tracté par notre nouveau tracteur, a fait une cure de jouvence grâce à l'équipe technique et à Charline, une secrétaire, qui a souhaité y mettre son grain de sel : la décoration a été revue avec de nouvelles guirlandes et de nouveaux personnages. L'alimentation électrique a été refaite également. Beaucoup ont remarqué  le changement mais les personnages principaux ont accaparé l'attention de tous : l’important était la présence de Saint-Nicolas et du Père Fouettard sur le char avec la traditionnelle distribution de bonbons.

 

Comme toujours, les pompiers étaient présents pour assurer la sécurité du cortège.

Un nouveau char pour Saint-Nicolas
Un nouveau char pour Saint-Nicolas
Un nouveau char pour Saint-Nicolas
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 17:29

A la demande de la codecom, s'est tenue mercredi 6 décembre une réunion d'information sur les rythmes scolaires. Une première approche, pour elle, d'avoir le sentiment des parents et pour présenter quelques possibilités.

 

Aucune tendance ne s'est véritablement dégagée. Certains ont donné leur avis, d'autres aucun. Des inquiétudes certes. Des arguments entre la fatigue des enfants faisant pencher pour 4 jours et vouloir garder 4 jours et demi pour des raisons de garde d'enfants ou de meilleurs apprentissages.

 

Quatre jours, c'est la fin du péri éducatif  (mais pas du périscolaire) avec des activités sans doute organisées le mercredi par la codecom. Peut-être pas à Pagny. Cela dépendrait du nombre d'inscrits.

 

Quatre jours et demi pour mieux apprendre et ceux qui pensent que les enfants ne sont pas plus fatigués. Possibilité d'après-midis plus longs mais avec un après-midi libéré avec activités péri éducatives. On a avancé aussi la possibilité de vacances raccourcies.

 

En principe un questionnaire de la codecom sera donné aux parents à la rentrée de janvier. Comme nous avons encore la compétence scolaire, jusqu'au 1er août 2018, nous préparerons aussi un questionnaire mais en présentant, avec toute la neutralité nécessaire, les diverses possibilités qui s'offrent.

Une trentaine de parents était présente, essentiellement les mamans.

Une trentaine de parents était présente, essentiellement les mamans.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 10:43

 

Dimanche 10 décembre, s'est déroulé le premier marché de Noël à la salle multi activités à l'initiative de Géraldine Michel. La commune mettant à disposition le local et toute l'infrastructure nécessaire aux exposants.

 

Onze exposants pour cette première où on a pu découvrir l'esprit créatif de plusieurs habitants du village. Travail du cuir ou du bois, vêtements et napperons, doudous, décorations de Noël, cadres personnalisés, tapisserie aux points de croix tellement petits qu'il faut travailler à la loupe, pyrogravure, et notre écrivain local.

 

Beaucoup plus de monde que ne l'espéraient les organisateurs. Si certains ont dévoilé leurs talents, il en est d'autres méconnus. L'an prochain, il faudra sans doute utiliser la salle des fêtes. La commune est toujours prête à favoriser un évènement ou une activité inhabituelle.

Un marché de Noël créatif
Un marché de Noël créatif
Un marché de Noël créatif
Un marché de Noël créatif
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 11:54
Voici un des épisodes des démarches qui sont restées vaines pour obtenir une pharmacie à Pagny. Nous avions une pharmacienne prête à s'installer. Nous avions le local pour la pharmacie : le bâtiment près de la boulangerie.

 

 

« La demande de licence par voie dérogatoire pour l’ouverture d’une officine de pharmacie à Pagny sur Meuse est rejetée. » Ce sont les termes de l’arrêté préfectoral du 27 octobre 1997 suivi d’une lettre de M. le Préfet à Mme Maron en date du 13 novembre indiquant clairement les oppositions à l’ouverture d’une pharmacie.

 

 

« Madame le Maire,

Vous avez bien voulu apporter à plusieurs reprises mon attention sur un projet d'implantation de pharmacie à Pagny-sur-Meuse et notamment, par lettre du 19 juin 1997 sur la nouvelle demande présentée par Mme xxx le 15 avril 1997.

 

Par lettre du 12 février dernier, j'avais eu l'honneur de vous faire connaître qu'il m'était juridiquement impossible d'autoriser la création d'une nouvelle pharmacie par voie dérogatoire, les dispositions légales du Code de la Santé Publique n'en offraient pas la possibilité eu égard aux critères de population d'une part et au réseau des officines desservant le secteur de Pagny-sur-Meuse d'autre part.

 

L’instruction du nouveau dossier présenté par Madame xxx, qui vient de s'achever, n'a pas mis en évidence d'élément nouveau déterminant susceptible de permettre de délivrer l'autorisation sollicitée.

 

En effet, la population de la commune de Pagny, qui comptait 841 habitants au recensement de 1990 et avait été évaluée à 929 personnes en 1996 est estimée actuellement à 941 habitants compte tenu des nouveaux logements réalisés ou en cours. Par ailleurs, la desserte pharmaceutique du secteur, telle qu'elle est assurée actuellement par les officines de Foug et Void-Vacon, situées respectivement à six et huit kilomètres de Pagny, est considérée par le service régional d'inspection de la pharmacie comme ne faisant pas apparaître de besoins spécifiques, urgents et insatisfaits de santé publique.

 

Outre l'Inspection régionale de la pharmacie, l'ensemble des services consultés, dont le Conseil régional de l'Ordre des pharmaciens et le syndicat des pharmaciens de la Meuse ont maintenu l'avis défavorable qu'ils avaient précédemment émis sur ce projet.

 

Dans ces conditions, il n'a pas été possible d'accueillir favorablement la nouvelle requête de Madame xxx qui a fait l'objet d'un rejet par arrêté préfectoral du 27 octobre 1997. Comme le mentionne l’arrêté ci-joint, la décision est susceptible de recours auprès de Monsieur le Ministre du Travail et des Affaires sociales ou, en termes contentieux, auprès du tribunal administratif de Nancy.

Avec mes regrets de ne pouvoir vous faire une meilleure réponse, je vous prie … »

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 11:38

 

Toujours tiré du bulletin communal de décembre 1997, un peu de l'humour qui agrémentait ce bulletin.

 

  •  Pour entrer chez vous, une seule adresse : la vôtre.
  • Si vous ne vous sentez pas bien… faites-vous sentir par un autre.
  • Qui aime bien ses lunettes, ménage sa monture.

Francis Blanche

 

 

  • Ceux qui ne savent rien en savent toujours autant que ceux qui n’en savent pas plus qu’eux.
  • Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant.
  • Professeur bègue donne répétitions.
  • L’avenir, c’est du passé en préparation.

Pierre Dac

 

 

  • Chaque Homme a trois caractères : celui qu’il a, celui qu’il montre et celui qu’il croit avoir.

Alphonse Karr

 

 

Les inventions d’Alphonse Allais
  • La casserole carrée pour empêcher le lait de tourner.
  • Des plantes grimpantes pour monter le courrier dans les étages.
  • Un amidon bleu, blanc, rouge pour maintenir les drapeaux déployés les jours où il n’y a pas de vent.

 

 

Un instituteur explique à ses élèves :

- Une grande rue située dans une ville est une artère…

Et Dudule de répliquer aussitôt :

- Et quand on la traverse sans se faire renverser, ça, c’est une veine !

 

 

Il paraît que l’on peut soigner et guérir le diabète au moyen de simples bains de café. Cette cure est basée sur la propriété véritablement exceptionnelle que possède le café pour dissoudre le sucre.

 

 

Une petite souris enrouée, triomphe :

- ça y est ! J’ai un chat dans la gorge !

 

 

Pourquoi les repasseuses ont-elles toujours des digestions faciles ?

Parce qu’elles ont des repas sages.

 

 

Une pomme demande à une orange :

- Dis-moi, pourquoi tu ne marches jamais vite ?

- Parce que je ne suis pas pressée !

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 11:27

 

 

La maximum est fait pour rendre praticables les chaussées le plus rapidement possible. Mais le village est étendu ; il n’est donc pas possible d’être partout et au même moment. 

 

Le WE, nous avons une personne d'astreinte. Elle fait l'essentiel mais ne peut pas tout faire comme lorsque l'équipe est au complet.

 

De plus, les produits de salage sont inefficaces en dessous d’une certaine température. Soyez donc compréhensifs et prudents. Réduisez votre vitesse. Trop de conducteurs pensent qu'équipés de pneus neige, on peut rouler comme s'il n'y avait pas de neige. Et il peut aussi y avoir du verglas.

 

 

Rappelons également que par temps de neige, chacun est tenu de dégager le trottoir devant chez lui. C'est un vieil arrêté, mais il est toujours en vigueur.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens